Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->


LE MESSIE DE HANDEL
SOUS LA DIRECTION DE JEAN-MARIE ZEITOUNI
à la Maison symphonique de Montréal

CRITIQUE

L’ensemble vocal Le Studio de musique ancienne de Montréal s’était joint à l’Orchestre de chambre I Musici pour cet oratorio de Georg Friedrich Handel. Le concert était dirigé par Jean-Marie Zeitouni.

Les voix des choristes du Studio de musique ancienne de Montréal étaient parfaitement posées. C’était un réel plaisir d’entendre toutes les nuances de leur expression vocale durant ce concert.

Les récitatifs de la soprano Dominique Labelle étaient tout simplement magnifiques. Une voix d’or qui nous enchantait. Pas de baryton dans ce concert. Les récitatifs graves étaient chantés impeccablement et avec beaucoup d’aisance par la basse Michael Dean.

La mezzo-soprano Julie Bouliane et le ténor Antonio Figueroa faisaient aussi partie de la distribution. Malheureusement, en première partie, leurs voix ne portaient pas. Était-ce dû à leur jeunesse ou le fait de chanter dans la Maison symphonique qui les a intimidés? Heureusement, au retour de l’entracte, les jeunes solistes ont retrouvé leur aplomb et leur voix et c’est avec plaisir que nous les avons entendus. Ils ont d’ailleurs chanté ensemble un récitatif parfaitement réussi et émouvant en dernière partie de l’oratorio.

On avait habilement ajouté les sons particuliers de la guitare baroque et du théorbe aux cordes habituelles de I Musici qui ont joué de façon impeccable.

On a l’habitude d’entendre Le Messie de Handel durant le temps des Fêtes. Jean-Marie Zeitouni, le nouveau directeur artistique de I Musici, a choisi de nous le faire entendre pour Pâques. Bien sûr le Messie parle de la naissance de Jésus mais c’est de la vie entière du Christ jusqu’à sa résurrection dont l’oratorio traite.

Le concert était donné à la Maison symphonique et malgré l’acoustique impeccable de la salle, le concert n’avait pas la même résonance joué dans un lieu païen, surtout un Vendredi saint. Probablement un vestige de mon appartenance religieuse.

Dernier commentaire qui n’a rien à voir avec la musique, l’allure romantique de Jean-Marie Zeitouni lui convenait beaucoup mieux que son nouveau look, barbe et cheveux ras.

0 Au secours, 1 Pas du tout, 2 Un peu
3 Assez, 4 Beaucoup, 5 Passionnément