Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Je vous souhaite le plus beau des cadeaux: celui d’apprendre à recevoir.

Vous recevrez peut-être quelque chose dont vous n’avez jamais voulu, que vous trouvez complètement laid! Est-ce si important?

La personne qui vous a donné ce cadeau l’a fait en pensant vraiment vous faire plaisir.

J’ai compris l’importance d’accepter recevoir quand je m’entendais répéter continuellement: c’est trop, ce n’était pas nécessaire. Je gâchais inutilement le plaisir de ceux qui m’offraient le cadeau.

La plus grande joie qu’on puisse faire à celui qui donne, c’est de participer à sa joie par notre plaisir de recevoir.

Je vous livre un petit texte de Leonard Cohen qui remet les choses bien en place :

« Sonne les cloches qui peuvent
encore sonner.
Oublie ton offrande parfaite.
Il y a une fissure en toute chose.
C’est par là que pénètre la lumière. »

Extrait du Petit livre de sagesse Zen par David Schiller publié aux Éditions Robert Laffont.