Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Alexandre Désilets et Alexis HK remportent
le Prix Félix Leclerc de la chanson 2009
dans le cadres des FrancoFolies de Montréal

Alexandre Désilets (Québec) et Alexis HK (France) se voient remettre aujourd’hui, dans le cadre des 21es FrancoFolies de Montréal, le Prix Félix Leclerc de la chanson 2009. Créé en 1996 par la Fondation Félix Leclerc en collaboration avec Les FrancoFolies de Montréal, le Prix Félix Leclerc de la chanson vise à stimuler la création chez les jeunes auteurs-compositeurs-interprètes et à encourager la production et la diffusion de la chanson francophone. Il y a quatre ans, les deux organismes s’associaient au festival Alors…Chante ! de Montauban, qui célébrait alors son 20e anniversaire. Ce partenariat entre les deux rives de l’Atlantique permet de soutenir le développement d’artistes québécois et français dont la carrière est en plein essor, tout en contribuant à maintenir des liens privilégiés entre ceux-ci.

Alexandre Désilets
Alexandre Désilets pave la voie, chanson par chanson, de l’électropop francophone. Il est un virtuose de son instrument, sa voix, qu’il a planante et sensible. Gagnant tour à tour des concours Ma Première Place des Arts, de Petite-Vallée et de Granby, le chanteur a également sorti un album qui s’est attiré tous les honneurs, Escalader l’ivresse (2007). Un chanteur audacieux, qu’on retrouve avec plaisir depuis ses prestations, d’abord en finesse au spectacle marathon 20 ans… dans les dents ! aux FrancoFolies 2008, puis en sublimité au dernier Festival MONTRÉAL EN LUMIÈRE.

Alexis HK
Alexis Djoshkounian est un auteur-compositeur-interprète français né en 1974. Il s’est d’abord fait connaître par sa collaboration avec de jeunes jazzmen, notamment comme parolier. Aujourd’hui, pour son 5e album, Les Affranchis, il s’est entouré de quelques amis comme Matthieu Ballet à la réalisation (Miossec, Thomas Fersen…), qui est aussi son pianiste sur scène, et Liz Cherhal et Renan Luce, qui ont prêté leur voix. Le voici enfin de retour aux Francos après son passage en 2003.

Le jury
Un jury québécois et un jury français, regroupant journalistes et représentants de l’industrie musicale et respectivement mis sur pied par les deux événements, ont arrêté leur choix en tenant compte des critères suivants : originalité et qualité des textes et de la musique ; pertinence de la démarche créative, maîtrise de la scène et qualité d’interprétation ; potentiel de développement d’une carrière sur les plans national et international ; contribution au renouvellement de la chanson francophone. Le jury québécois est composé cette année de Rebecca Makonnen (SRC), de Nathalie Leclerc (Espace Félix Leclerc), d’Olivier Robillard Laveaux (Voir), de Sylvain Cormier (Le Devoir) et de Philippe Rezzonico (RueFrontenac.com).

Un prix qui ouvre des portes
Chacun des deux lauréats reçoit une bourse de 2500 $ de la Fondation Félix Leclerc et une œuvre sculptée sur bois représentant l’emblème de la Fondation. Ils seront de plus invités à prendre part, en 2010, à un événement musical de premier plan, soit aux FrancoFolies de Montréal et au festival Alors…Chante ! de Montauban, respectivement pour ce qui est des lauréats français et québécois. De plus, Galaxie offre au lauréat québécois le Prix Étoiles Galaxie, accompagné d’une bourse de 5000 $. Il bénéficie du coup d’une visibilité sur les réseaux pancanadiens de Galaxie, de même que dans son magazine, qui est acheminé à des milliers d’abonnés. Galaxie fait aussi un don de 2000 $ à la Fondation Félix Leclerc.

Le talent récompensé
Chaque année, le Prix Félix Leclerc de la chanson permet à deux lauréats, l’un du Québec et l’autre de France, de se faire connaître outre-Atlantique. Il permet de soutenir le développement d’artistes québécois et français dont la carrière est en plein essor, tout en contribuant à maintenir des liens privilégiés entre les artistes francophones des deux continents. Rappelons que pour être admissibles, les candidats doivent avoir un répertoire majoritairement composé de pièces originales et francophones et avoir au moins un disque à leur actif.

Alexandre Désilets et Alexis HK succèdent, respectivement pour les volets Québec et France, à Marie Jo Thério / Pascal Mathieu (1996), Sylvie Paquette / Clarika (1997), Lili Fatale / M (1998), Mara Tremblay / Rachel Des Bois (1999), Daniel Boucher / Mickey 3D (2000), Loco Locass / Miro (2001), Stefie Shock / Bertrand Louis (2002), Yann Perreau / Fred (2003), Pierre Lapointe / Amélie-les-crayons (2004), Vincent Vallières / Nicolas Jules (2005), Karkwa / Agnès Bihl (2006), Thomas Hellman / MeLL (2007), de même qu’à Catherine Major et Imbert Imbert (2008).

Outre Alexandre Désilets, neuf autres artistes et groupes québécois auront eux aussi retenu l’attention lors de cette 14e édition du Prix Félix Leclerc de la chanson : Cœur de pirate, Alfa Rococo, Marie-Pierre Arthur, Steve Marin, Patrick Pleau, Carl-Éric Hudon, Guillaume Arsenault, Antoine Gratton et Geneviève Jodoin.

Les FrancoFolies de Montréal tiennent à remercier chacun des participants, tous les membres du jury de même que Nathalie Leclerc, de la Fondation Félix Leclerc ; Jo Masure, du festival Alors…Chante ! de Montauban ; et Louis Bellavance, de Galaxie.

De retour aux FrancoFolies de Montréal, Alexandre Désilets s’est produit le vendredi 31 juillet à 21 h en première partie du spectacle Allo Nino, hommage à Nino Ferrer, sur la scène de l’Espace Ford, ainsi que le samedi 1er août, à 23 h, sur la scène Molson Dry dans le cadre de la série Les Shows Molson Dry.