Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Lumières ->


James Hyndman lit des extraits de
L’Amant de Lady Chatterley de D. H. Lawrence (éditions Gallimard)

James Hyndman prête sa voix à l’écriture unique de D. H. Lawrence, à ce mélange inimitable de naturalisme et de puissance lyrique, à ce roman qui n’a rien de pornographique, mais qui sait rendre compte de toute la force et de tout le mystère du corps et de ses élans.

Une table, une chaise, une pile de feuilles, un micro à peine visible, voilà le décor dans lequel James Hyndman prend place. La Cinquième Salle est pleine, 339 personnes écoutent religieusement le texte du 10e chapitre de L’Amant de Lady Chatterley de D.H. Lawrence. La voix de James Hyndman donne vie au texte avec chaleur et aisance.

Le Studio Littéraire, c’est retrouver le plaisir de la lecture, le son en plus. La seule chose à faire était de se laisser bercer par la voix chaude de James Hyndman. Sans effort, j’imaginais toutes les scènes que les mots suggéraient, comme si j’avais tenu le livre entre mes mains.

Si, comme moi, vous aimiez entendre raconter des histoires quand vous étiez petits, vous aimerez cette façon de plonger dans votre imaginaire, grâce à la voix modulée et posée des lecteurs en scène au Studio littéraire.

Soirée
Sacha Guitry
avec
Françoise Faucher
et Gérard Poirier

« On peut faire semblant d’être grave
on ne peut pas faire semblant d’avoir de l’esprit. » Sacha Guitry, celui-là même qui était « contre les femmes, tout contre », avait de l’esprit, nul ne saurait en douter. Cet auteur de théâtre, comédien, metteur en scène, dialoguiste, scénariste et réalisateur est décédé il y a tout juste cinquante ans cette année.

L’occasion rêvée de réunir à nouveau Françoise Faucher et Gérard Poirier pour un coup de chapeau au réalisateur du Roman d’un tricheur et à l’auteur de N’écoutez pas, mesdames.

Qui d’autre que Françoise Faucher et Gérard Poirier, des amis de longue date, pouvaient mieux rendre justice aux textes de Sacha Guitry ? Leur port magnifique et leur voix leur confèrent l’autorité nécessaire pour assumer les textes de celui qui fut l’un des grands de la scène parisienne du début du 20e siècle.

Françoise Faucher et Gérard Poirier nous ont livré les mots de l’homme d’esprit avec infiniment de présence et d’humour. Nous avons assisté à une magnifique performance de deux grands et généreux acteurs.

1/2

0 Au secours, 1 Pas du tout, 2 Un peu
3 Assez, 4 Beaucoup, 5 Passionnément

Depuis janvier 2003, les rendez-vous exceptionnels du Studio littéraire connaissent un succès retentissant auprès du public. Le temps d’une soirée, auteurs, acteurs et musiciens mettent leur talent et
leur sensibilité au service de la poésie et de la littérature.

Un grand plaisir à s’offrir!