Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Lelundi 10 octobre 2011, 20 h


Avec sa série Émeraude 2011-12, Pro Musica offre la musique de chambre avec des conditions optimales à
LA MAISON SYMPHONIQUE

« Là où la perfection sonore, l’intimité
et la musique de chambre ont rendez-vous »

Tous les concerts de cette série seront dorénavant à 20 h

Récital du violoniste Pinchas Zukerman,
accompagné de la pianiste Angela Cheng

Un événement à ne pas manquer

Le départ de la série Émeraude de Pro Musica se fera le 10 octobre avec un récital primeur au violon avec le chef d’orchestre, Pinchas Zukerman qui nous accorde le privilège de l’entendre en récital. À ses côtés au piano, on trouve avec plaisir la très sollicitée Angela Cheng.
Depuis une quarantaine d’années, Pinchas Zukerman constitue un véritable phénomène dans le monde de la musique. Sa technique prodigieuse et la qualité constante de sa production artistique émerveillent critiques et auditoires. Son immense intérêt pour l’enseignement l’a amené à créer des programmes novateurs à Londres, à New York, en Chine, en Israël et à Ottawa. Pinchas Zukerman est tout aussi respecté comme violoniste qu’en qualité d’altiste, de chef d’orchestre, de pédagogue et de chambriste.

Né à Tel-Aviv, Pinchas Zukerman est venu en Amérique en 1962, pour étudier à l’école Juilliard sous la tutelle d’Ivan Galamian. Il a reçu la Médaille des arts, le prix Isaac Stern pour l’excellence artistique et il est devenu le premier instrumentiste à assurer les fonctions de mentor dans le cadre du Programme Rolex de mentorat artistique, section musique.

Pédagogue fervent et novateur, M. Zukerman assure la présidence du Pinchas Zukerman Performance Program à la Manhattan School of Music. Soucieux de maintenir des contacts étroits avec ses élèves lorsqu’il voyage de par le monde pour donner des concerts, M. Zukerman a fait œuvre de pionnier dans l’application de la technologie du télé-enseignement dans le secteur des arts. Regroupant plus de 100 titres, l’abondante discographie de Pinchas Zukerman a valu à l’artiste 21 nominations et deux prix Grammy.

Au cours de la saison 2010-2011, Pinchas Zukerman a sillonné le monde entier, donnant plus de 100 prestations dans de nombreuses villes d’Amérique du Nord, d’Europe et d’Asie. En compagnie du pianiste Yefim Bronfman, M. Zukerman a effectué une tournée de récitals qui les a menés au Carnegie Hall, ainsi qu’à Chicago, Boston, Princeton et Kansas City. Avec l’Ensemble de chambre Zukerman, formation qu’il a fondée il y a huit ans, il a présenté des concerts dans le cadre de la série Distinguished Artists au Y de la 92e rue et en Europe dans les villes de Vienne, Paris, Milan, Naples, Istanbul, Budapest, Varsovie et Eindhoven. Au cours de sa deuxième saison à titre de premier chef invité du Royal Philharmonic Orchestra de Londres, il dirige cette formation à l’occasion d’une grande tournée en Chine qui se poursuivra également en Italie, en Angleterre, en Israël et en Suisse. Il doit aussi se produire avec les orchestres philharmoniques de New York et d’Israël, l’Orchestre Gulbenkian de Lisbonne, les Virtuoses de Moscou, l’Orchestre philharmonique de Duisbourg et les orchestres symphoniques de Boston, Seattle et Vancouver, ainsi qu’avec le Pacific Symphony Orchestra.

Pinchas Zukerman est reconnu tout autant comme chef d’orchestre que comme instrumentiste, dirigeant beaucoup d’ensembles comptant parmi les meilleurs du monde dans un répertoire orchestral vaste et des plus exigeants. Il effectue sa 12e saison dans les fonctions de directeur musical de l’Orchestre du Centre national des Arts à Ottawa.
Comme partenaire à ce récital sous la bannière Pro Musica, M. Zukerman a choisi la pianiste canadienne

ANGELA CHENG

On classe la pianiste Angela Cheng parmi les virtuoses les plus importantes au Canada à cause de sa technique brillante, de la beauté tonale de son jeu et de son grand professionnalisme.

À titre de soliste, elle a joué avec presque tous les orchestres symphoniques au Canada; aux États-Unis, avec ceux de Birmingham, de Buffalo, du Colorado, d’Houston, d’Indianapolis, de Jacksonville, de Louisiane, de Saint-Louis, de Syracuse et du Utah. Plusieurs autres formations s’ajoutent à cette liste dont l’Orchestre philharmonique d’Israël. De chaleureux éloges ont salué chacun de ses enregistrements avec orchestres.

La musique de chambre occupe une place importante dans la carrière d’Angela Cheng par des séries de récitals offerts au Canada et aux États-Unis et également par des collaborations avec des formations dont les Quatuors Colorado, Takacs et Vogler.

Lauréate de nombreux Prix et mentions, elle reçut entre autres, en 1986, la Médaille d’or au Concours international Arthur Rubinstein et, en 1988, elle fut la première canadienne à mériter le Premier Prix au Concours international de piano de Montréal. En 1991, le Mozarteum de Salzbourg lui décerna la Médaille d’excellence pour une interprétation exceptionnelle de Mozart.

PROGRAMME
Beethoven, Sonate en fa majeur op. 24 (Le Printemps);
Mozart, Sonate en sol majeur, K. 301
Brahms, Sonatensatz (Scherzo en ut mineur) et Sonate en ré mineur, op. 108.

À la Maison Symphonique de la Place des Arts

Billets 80 $ et 40 $ pour les étudiants (taxes et redevances en sus).

Billetterie de la Place des Arts 514-842-2112 ou 1-866-842-2112 ou
www.laplacedesarts.com

Remarque : les concerts de la série Émeraude seront dorénavant offerts à 20 h