Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Lumières ->

En salle dès le 17 novembre

La souffrance des femmes derrière les portes closes de la Kabylie

À dix-neuf ans, les parents de Nadia Zouaoui l’ont contrainte à un mariage arrangé avec un Algérien deux fois plus âgé qu’elle. Vivant à Montréal, il l’avait choisie à partir d’une photo. Après dix-huit ans d’absence, elle retourne dans son pays natal, la Kabylie, accompagnée de la réalisatrice Carmen Garcia, pour voir si les choses ont changé.

Le voyage de Nadia livre au grand jour une réalité odieuse et complexe, celle de l’enfermement des femmes dans leur propre demeure, et cela, dès leur puberté. Ce long métrage empreint de sensibilité et de poésie révèle le malheur d’être femme dans cette culture patriarcale renforcée par une tradition musulmane stricte, obsédée par la virginité et qui maintient les femmes dans un état de servitude insoutenable.

Sur des paysages ensoleillés monte une chanson bouleversante de Souad Massi… C’est l’Algérie dans toute sa splendeur. Soudainement, le documentaire nous plonge dans la pénombre. Nadia revisite ses amies d’enfance, sa famille, ses voisines, soulagées qu’on leur donne enfin la parole, ainsi que les lieux clos où elle a grandi, pleuré, hurlé sa rage… Rien n’a changé : Farouja n’a pas vu la lumière du ciel pendant 16 ans…; Kahina est confinée dans la cuisine, elle a pourtant vingt ans…; Tounsia est sans abri, enfermée sur la terrasse de la maison de ses parents, c’est le sort d’une femme divorcée…; Thrifa a eu sept ans de bonheur quand son mari vivait au loin…

Coréalisatrice avec Carmen Garcia, Nadia Zouaoui signe ici son premier documentaire. Depuis 1994, elle collabore à diverses émissions radiophoniques d’affaires publiques à titre de journaliste à Radio-Canada et à CBC radio. Carmen Garcia prépare actuellement L’affaire Coca-Cola avec Germán Gutiérrez. Le voyage de Nadia a été produit par Argus Films en coproduction avec l’ONF, avec la collaboration de Radio-Canada.

Le voyage de Nadia montre avec intelligence la puissance des vies qu’on cherche à étouffer. Il bouleverse les hommes et les femmes, les jeunes et les plus vieux.

Un site Internet permet la discussion avec Nadia Zouaoui, cliquez sur le Voyage de Nadia… ou appelez au 1-800-267-7710.

Le film d’animation Conte de quartier réalisé par Florence Miailhe, une coproduction des films de l’Arlequin (France) et de l’Office national du film du Canada, sera présenté en première partie de programme au cinéma du Parc. Sur fond d’agitation urbaine, ce film d’animation de peinture et de sable sur verre raconte une journée dans la vie de sept personnages réunis par une poupée. Il a obtenu une Mention spéciale pour son originalité et sa qualité artistique dans la section courts métrages au dernier Festival de Cannes.

Au Cinéma du Parc
3575 avenue du Parc, VF- VA

aussi à la Maison du Cinéma à Sherbrooke, VF

L’ONF en bref
Depuis sa création en 1939, l’Office national du film du Canada a bâti un imposant catalogue de plus de 12 000 films et a remporté plus de 4 500 prix, dont 11 Oscars®. À titre d’organisme public voué à la production et à la distribution de films au Canada, l’ONF soutient des œuvres audiovisuelles audacieuses et pertinentes, qui reflètent la diversité culturelle du pays et présentent au Canada et au reste du monde un point de vue authentiquement canadien. Chef de file en développement de contenu pour les nouvelles plateformes, l’ONF est réputé mondialement pour ses avancées technologiques en cinéma d’animation et documentaire. L’ONF fête également cette année 65 ans de cinéma d’animation d’avant-garde. Pour de plus amples renseignements sur l’ONF ou pour commander des films, visitez
le site de l’ONF.