Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

LEONARD BERNSTEIN: A QUIET PLACE

ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE MONTRÉAL & KENT NAGANO

 PREMIER ENREGISTREMENT MONDIAL DE LA VERSION DE CHAMBRE

À L’OCCASION DU CENTENAIRE DE BERNSTEIN

Album lancé le 22 juin 2018 sur Decca Classics

Decca Classics et l’Orchestre symphonique de Montréal sont fiers de présenter, sous la direction de Kent Nagano, le premier enregistrement mondial de la version de chambre de l’opéra A Quiet Place de Leonard Bernstein, dans une adaptation de Garth Edwin Sunderland. L’album a été lancé le 22 juin, quelque temps avant le centenaire du compositeur le 25 août 2018.

Créée en 1983, A Quiet Place constitue la dernière œuvre pour la scène de Bernstein et, quoique de grande envergure, elle demeure une de ses compositions les moins connues. La version de concert gravée sur le nouvel album est exécutée par un orchestre de chambre et a été enregistrée en direct à la Maison symphonique de Montréal en mai 2017. L’adaptation par Garth Edwin Sunderland propose un opéra en trois actes aux dimensions compactes : Sunderland y accorde une attention égale au récit dramatique du librettiste Stephen Wadsworth et au style musical tardif de Bernstein, complexe et extrêmement élaboré.

Kent Nagano a été présenté à Bernstein par Seiji Ozawa en 1984 et il a étudié auprès de lui jusqu’à sa mort, en 1990. Nagano affirme : « Pour Bernstein, la musique était la vie – les deux étant synonymes et indissociables. Comme compositeur, il n’a jamais cessé d’explorer les possibilités du langage et de développer le sien propre. L’objectif de la présente adaptation est de mettre en valeur la vive intelligence et la vision intensément poétique de l’opéra – incluant les rythmes de danse et les éléments empruntés au folklore américain. Avec ce nouvel enregistrement, nous espérons que les qualités intemporelles et universelles de l’œuvre ainsi que le génie qui a présidé à sa composition émergeront au grand jour. »

Une palette remarquable de jeunes chanteurs et chanteuses se joint ici à Kent Nagano et à l’Orchestre symphonique de Montréal, principalement la soprano Claudia Boyle dans le rôle de Dede et le ténor Joseph Kaiser dans celui de François. La distribution comprend aussi les barytons Gordon Bintner, Lucas Meachem et Daniel Belcher, les ténors Rupert Charlesworth et John Tessier, les mezzo-sopranos Annie Rosen et Maija Skille, la basse Steven Humes ainsi que le Chœur de l’OSM dirigé par Andrew Megill.

A Quiet Place consiste en une exploration musicodramatique audacieuse du thème de la société américaine en profonde mutation. Garth Edwin Sunderland, éditeur principal au Leonard Bernstein Office, parlait en ces termes de l’opéra tardif du compositeur : « Il s’agit d’une œuvre particulièrement brillante, un apogée parmi ses réalisations et la plus haute expression de ses talents de compositeur. Mon travail d’adaptation s’est avéré marquant pour moi et j’espère qu’il permettra aux auditeurs de vivre une expérience similaire à l’écoute de ce grand opéra américain. »

L’ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE MONTRÉAL

Depuis sa fondation en 1934, l’Orchestre symphonique de Montréal s’est illustré à titre de chef de file de la vie symphonique canadienne et québécoise. Ambassadeur culturel de premier plan, l’Orchestre a acquis une réputation des plus enviables sur la scène internationale grâce à la qualité de ses nombreux enregistrements et tournées. L’OSM poursuit cette riche tradition sous la gouverne de son directeur musical Kent Nagano, tout en se distinguant par une programmation novatrice qui vise à actualiser le répertoire symphonique et consolider l’ancrage de l’Orchestre au sein de sa communauté. Au fil des ans, l’OSM s’est produit lors de plus d’une quarantaine de tournées et d’une trentaine de sorties nationales et internationales. L’OSM a réalisé plus d’une centaine d’enregistrements sous les étiquettes Decca, EMI, Philips, CBC Records, Analekta, ECM et Sony, lesquels lui ont valu une cinquantaine de prix nationaux et internationaux.

Tracklisting:

CD 1 [1]-[15] ACTE I

CD 2 [1]-[5] ACTE II [6]-[15] ACTE III

Distribution :

Dede – Claudia Boyle (soprano) François – Joseph Kaiser (ténor) Junior – Gordon Bintner (baryton) Sam – Lucas Meachem (baryton) Directeur funéraire – Rupert Charlesworth (ténor) Bill – Daniel Belcher (baryton) Susie – Annie Rosen (mezzo-soprano) Doc – Steven Humes (basse) Mme Doc – Maija Skille (mezzo-soprano) Psychanalyste – John Tessier (ténor)

Orchestre symphonique de Montréal Chœur de l’OSM / Andrew Megill (direction) Kent Nagano (chef d’orchestre)

Jean-Pierre Brossmann (coach vocal et distribution)

L’Orchestre symphonique de Montréal tient à remercier la Ville de Montréal pour son soutien financier

L’Orchestre symphonique de Montréal est présenté par Hydro-Québec.