Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Lumières ->

Les 16, 17 et 18 novembre 2006 à 20 h

Un spectacle de danse contemporain…
et chaosgraphique du Ballet Preljocaj

Après cinq ans d’absence, le Ballet Preljocaj revient à Montréal avec une irrésistible proposition : le spectacle Les 4 Saisons… chorégraphié par Angelin Preljocaj sur le chef-d’oeuvre d’Antonio Vivaldi. Après des passages remarqués avec son Hommage aux Ballets Russes en 1996 et avec le programme Helikopter – Sacre du printemps en 2001, la compagnie française compte de nombreux fans dans la métropole.

Invitée cette fois-ci par Danse Danse, elle vient offrir un ballet météorologique et sensuel pour 12 danseurs, déployé dans un décor de Fabrice Hyber !

Plasticien, designer et chaosgraphe pour l’occasion, Hyber a également cosigné les costumes et tout un bazar d’astucieux objets reflétant les perturbations climatiques. « On y perd ses repères musicaux d’autant que la chorégraphie reste toujours au beau fixe, vivifiante bouffée d’oxygène. (…) Une création de Preljocaj qui promet du bonheur en toute saison. » -(Le Figaro, France)

Coproduction du Théâtre de la Ville de Paris et du Festival Montpellier Danse – qui accueillait la première mondiale en juillet 2005 – Les 4 Saisons… s’avère « un vrai festival visuel, composé de sinusoïdes piquées de pointes, mi-oursins, mi-algues, d’ours en plastique transparent, de danseurs avec tabourets collés au séant, dit les « pantachaises », éponges-patates jaunes qui tombent du ciel, et encore, de bascule en bois découpé pour ébranler les talons aiguilles. » (Le Monde, Paris) Le spectacle a été présenté en tournée à travers la France, dans plusieurs pays d’Europe, en Afrique de l’Ouest, en Israël, au Japon et au Maroc.

Créer à partir de ce monument du répertoire musical baroque que sont les Quatre Saisons constituait un défi en soi pour le chorégraphe : « Cette musique si connue, si convenue, si dévoyée, peut-elle en effet nous livrer encore des surprises, des zones d’ombres, des secrets ? » Basant son travail sur les notions de jaillissement, d’exaltation, de suspension et de vibration, Preljocaj s’est adjoint le concours de Fabrice Hyber pour réaliser ce qui s’est révélée une extravagance ludique et multicolore explorant les saisons du coeur.

ANGELIN PRELJOCAJ
Né à Paris en 1957 de parents albanais émigrés en région parisienne,Angelin Preljocaj est directeur artistique du Ballet Preljocaj – Centre Chorégraphique National. Formé en danse classique, en danse contemporaine et en théâtre Nô, il travaille comme interprète avant de faire ses débuts chorégraphiques à Montpellier. En 1984, il s’installe à Champignysur-Marne et fonde la Compagnie Preljocaj. Depuis, il a créé une trentaine de chorégraphies, dont Noces (1989), Le Spectre de la rose (1993), Annonciation (1995), une seconde version de Roméo et Juliette (1996) et La Stravaganza (1997). Ces pièces sont régulièrement inscrites au répertoire
de prestigieuses compagnies telles le Ballet de l’Opéra de Lyon, le Ballet de l’Opéra de Paris, le Nederlands Dans Theater, le Deutscher Oper de Berlin, le Balé da Cidadé de Sao Paulo, le Ballet de Munich, le New York City Ballet, et le Ballet d’Ankara.

Cette année, en plus de concevoir la chorégraphie de l’opéra Grendel, d’Elliot Goldenthal, mis en scène par Julie Taymor pour l’Opéra de Los Angeles, Preljocaj remontait Noces, une oeuvre-phare de son répertoire qu’il présente en complément d’Empty moves (part I), un quatuor sur une création sonore de John Cage. Par ailleurs, Angelin Preljocaj s’associe volontiers avec d’autres artistes : Enki Bilal (Roméo et Juliette, 1990), Goran Vejvoda (Paysage après la bataille, 1997), Air (Near Life Experience, 2003), Granular Synthesis (« N », 2004) et Fabrice Hyber (Les 4 Saisons…, 2005).

<FABRICE HYBER
Artiste inclassable et créateur d’installations publiques, Fabrice Hyber a de multiples réalisations à son actif. En 1997, il représente la France à la Biennale de Venise, où il remporte un Lion d’or pour sa transformation du Pavillon français en studio d’enregistrement et de diffusion d’émissions télévisées. Plus récemment, soit au cours des années 2003 et 2004, il créait « L’Artère – le jardin des dessins » à la demande de Sidaction, pour la commémoration des 20 ans de la pandémie. Pensée comme un antimonument,
« L’Artère » consiste en un sol ouvert, accessible à tous, gigantesque puzzle constitué de quelque 10 000 carreaux de céramique sur lesquels figurent les dessins originaux de l’artiste. En plein coeur du Parc de la Villette à Paris, l’oeuvre permanente reprend la forme du ruban rouge dénoué, ouvert sur l’avenir. Hyber détourne régulièrement la fonction originelle d’objets familiers à travers ses fameux POF (Prototypes d’Objets en Fonctionnement) comme le ballon carré ou la voiture à double tranchant.

BALLET PRELJOCAJ / PAVILLON NOIR
Installée à Aix-en-Provence et rebaptisée Ballet Preljocaj depuis 1996, la compagnie compte aujourd’hui 24 danseurs permanents. Outre la diffusion de son répertoire en France et à l’étranger, l’organisme multiplie les activités de développement de publics, reçoit des compagnies en résidence
et organise, depuis cinq ans, le festival Corps à Coeur.

Le 20 octobre, le Ballet Preljocaj investit le Pavillon Noir, dessiné par l’architecte Rudy Ricciotti. Ce nouveau lieu est conçu pour accueillir le processus de création dans son intégralité – du studio à la scène. Le Pavillon Noir abrite quatre studios de travail et une salle de 378 places où l’on pourra assister à des spectacles de danse tout au long de l’année.

L’espace est aussi un centre de formation pour les stagiaires du programme européen D.A.N.C.E. (Dance Apprentice Network aCross Europe), initié en septembre 2005 par William Forsythe, Wayne McGregor, Frédéric Flamand et Angelin Preljocaj.

De magnifiques interprètes, une chorégraphie qui dialogue avec les saisons, des costumes et un décor étonnants, et une ravissante oeuvre musicale : Les 4 Saisons… vous donne l’occasion de troquer une morne soirée d’automne pour un spectacle où il fait tous les temps !

BALLET PRELJOCAJ
LES 4 SAISONS…
Chorégraphe Angelin Preljocaj
Chaosgraphe Fabrice Hyber

Au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts

Billets à partir de 38 $(toutes taxes incluses)
Billetterie de la Place des Arts 514-842-2112 ou 1-866-842-2112 ou sur le site… et via le réseau Admission (514) 790-1245 site

À l’initiative de Danse Danse et du réseau La danse sur les routes du Québec, Les 4 Saisons… prendront également l’affiche au Grand Théâtre de Québec (20 novembre) et au Centre culturel de l’Université de Sherbrooke (22 novembre)