Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Amis costumierDevenir acteurs de l’Opéra de Montréal

grâce à la première campagne de sociofinancement

Les amis du costumier

L’Opéra de Montréal et ses Jeunes associés (JAODM) sont heureux de lancer la première campagne de sociofinancement de la compagnie : «Les amis du costumier». L’objectif est de soutenir la création, la confection et la production des costumes de la saison 2016/17 de l’Opéra de Montréal. L’objectif financier est de 15 000 $. La campagne prend fin le 30 juin.

Les Amis du costumier : un nouveau club pour les passionnés d’opéra

La campagne, organisée en partenariat avec Banque Nationale et Ulule, vise à permettre aux gens de tous milieux ayant à cœur la sauvegarde du patrimoine d’entrer au cœur de la création, de rencontrer les artisans à l’origine des costumes, d’approfondir leurs connaissances sur les métiers des arts de la scène et de donner accès à un lieu magique, extraordinaire et profondément humain. En joignant le Club des Amis du costumier, les souteneurs ont la chance de parrainer la création des costumes des chanteurs, de s’offrir un souper gastronomique ou un concert privé à l’atelier de costumes ou même de devenir figurant dans le plus grandiose des opéras: Aida!

Graver son nom ou monter sur scène : l’expérience d’une vie

Cette campagne de sociofinancement a ceci de particulier qu’elle offre aux souteneurs des contreparties qui permettent d’être réellement partie prenante de la confection de costumes d’opéra. De 5 $ à 10 000 $, le rôle des souteneurs se déclinent de multiples façons : l’obtention d’un accessoire de costume, règle de patronniste, contribuer pour la fabrication d’un chapeau ou d’un costume, à l’immersion complète dans le monde de l’opéra en devenant figurant dans le plus grandiose des opéras : Aida!

« La Banque Nationale, partenaire financier des Jeunes associés de l’Opéra de Montréal, est fière d’encourager la relève philanthropique. Cette campagne de sociofinancement, lancée par ces jeunes mécènes, démontre clairement leur volonté de participer à la conservation de ce joyau culturel cher à Montréal », s’est exprimé Yann Jodoin, premier vice-président, Stratégie client, Mise en marché et Image de marque, à la Banque Nationale.

Un patrimoine fragile

L’Opéra de Montréal est l’une des rares institutions culturelles à disposer encore d’un atelier de création et de conservation de costumes. Le costumier de l’Opéra de Montréal est un moyen de valoriser le savoir-faire des artisans d’ici en plus de maintenir le patrimoine culturel. Chaque année, l’Atelier de costumes emploie une quinzaine d’artisans par production et collabore avec plusieurs sous-traitants pour la cordonnerie et autres spécialisations. L’Opéra de Montréal s’associe régulièrement avec d’autres compagnies d’opéra pour pouvoir continuer de créer de nouvelles œuvres (dans le passé, coproductions importantes avec Opera Australia et le Pacific Opera Victoria.). 

Info 

L’OPÉRA DE MONTRÉAL

Fondé en 1980 et basé à Montréal, l’Opéra de Montréal est la plus importante maison lyrique francophone en Amérique du Nord. Plus de 50 000 spectateurs franchissent les portes de l’Opéra de Montréal dirigé par son directeur général Pierre Dufour et son directeur artistique, Michel Beaulac. Sa saison comprend quatre opéras et diverses activités de l’Atelier lyrique et de démocratisation. L’Opéra est un acteur de premier plan dans le développement économique, culturel et social puisque, chaque saison, il entretient des relations avec plus de 360 entreprises d’ici et embauche plus de 800 artistes et artisans. Près de 80 % des artistes qui s’y produisent sont Canadiens.

Tous les détails de la campagne sont ici : http://fr.ulule.com/opera-costumier/

Il est notamment possible de parrainer un costume pour tous les opéras de la prochaine saison dont Another brick in the wall.

Cours de chapellerie, cours privé à l’atelier de costumes, souper Toqué et même être figurant sur scène dans une production figurent parmi les lots possibles.