Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Mot du jour ->

Ne pensez pas qu’il existe dans le siège de votre conscience un jardin secret et personnel qui n’appartienne qu’à vous. Le monde reflète vos pensées, toutes vos pensées. Quand vous logez en vous la haine et le désir, ces sentiments sont dans le monde comme l’arbre ou le rocher. D’où la nécessité de surveiller vos pensées.

Tiré du livre 365 conseils du Bouddha, Robert Allen

Peut-on vraiment surveiller nos pensées? Laissons-les venir, prenons-en conscience et laissons aller celles qui sont négatives.