Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Le mercredi 25 février 2009, 20 h

Les bœufs envahissent Paris!

La 25e saison d’I Musici de Montréal se poursuit sur ses notes festives. Maestro Yuli Turovsky accueille avec humour l’arrivée du Bœuf de la nouvelle année chinoise. Flamboyante soirée présentée en collaboration avec le Festival MONTRÉAL EN LUMIÈRE, Les bœufs envahissent Paris! s’amènent avec éclat dans un déploiement musical étincelant. Tout d’abord, la divine Symphonie « Paris » de Mozart, puis la Suite Carmen de Shchedrin qui n’en sera que plus percutante avec L’Ensemble à percussion Sixtrum.

Et en finale, Le Bœuf sur le toit de Milhaud —un spectacle surréaliste originalement conçu par Jean Cocteau — sera cette fois-ci mis en scène par Alexandre Marine. Plongée circassienne dans l’univers d’un bordel parisien, Marine nous promet une adaptation des plus débridées. Situations absurdes ou burlesques, Marine jongle avec dérision des scènes quotidiennes peu banales. Pour cette bouffonne aventure, le metteur en scène s’entoure de deux comédiens de sa compagnie, Vitali Makarov et Maria Monakhova, et de huit étudiants et finissants de l’École nationale de cirque. Fantaisie, virtuosité et espièglerie seront au rendez-vous pour cette escapade parisienne du 25 février prochain.

Le Bœuf sur le toit : de la Prohibition au lupanar

Composé par Darius Milhaud (1892-1974), Le Bœuf sur le toit se distingue par son exubérance, ses airs de music-hall et sa musique brésilienne. Milhaud envisageait cette pétillante partition pour un film muet de Charlie Chaplin. Mais c’est plutôt Jean Cocteau qui l’a imaginé en un ballet-pantomime avec les clowns du cirque Médrano — les Fratellini — et situant l’action dans un bar américain à l’époque de la Prohibition. <b<Alexandre Marine, l’un des fondateurs du Théâtre Deuxième Réalité, (T2R) signe avec Le Bœuf sa cinquième mise en scène pour I Musici. Contrairement à la mise en scène originale, il campe plutôt Le Bœuf dans un autre lieu.

« (…) Notre adaptation de cette collaboration entre Milhaud et Cocteau nous mènera plutôt dans un bordel de Paris où se croisent prostituées et clients. Univers de sexe et de drogue avec tout ce que cela suppose, au son de l’étincelante musique de Milhaud inspiré par des airs brésiliens. Un vrai carrefour culturel, comme l’est le Paris d’aujourd’hui. » Et Maestro Turovsky de rajouter : «(…) que Milhaud ait songé à Charlie Chaplin ne nous a pas échappé puisque notre adaptation est avant tout une comédie!» Chassés-croisés de personnages hauts en couleurs et interprétés par les acteurs Maria Monakhova (Madame, au bordel) et Vitali Makarov (gérant du bar).

Suite Carmen ou la danse des percussions

Né en 1932, Rodion Shchedrin est considéré comme l’un des compositeurs russes les plus célèbres de sa génération. Composée à l’intention de son épouse, la danseuse étoile Maya Plisetskaya, sa Suite Carmen se déploie en 13 numéros. De l’œuvre originale de Bizet, Rodion Shchedrin décida de conserver uniquement la section des cordes et d’ajouter plusieurs percussions. La section rythmique sera brillamment représentée par Sixtrum, un sextuor de percussionnistes chevronnés qui s’emploie à faire découvrir les classiques du répertoire de percussion (Cage, Kagel, Xenakis). Créé en 2007, Sixtrum regroupe des percussionnistes — D’Arcy Philip Gray, Julien Grégoire, Philip Hornsey, Kristie Ibrahim, Robert Leroux et Fabrice Marandola — parmi les plus actifs de la scène montréalaise.

Symphonie « Paris » de Mozart

Mozart (1756-1791) a écrit sa Symphonie « Paris » en exploitant le goût français de l’époque. Plusieurs critiques ont même souligné qu’il s’agissait plutôt d’une parodie. Quoiqu’il en soit avec cette Symphonie, le compositeur autrichien s’était assuré qu’il plairait à son auditoire. L’histoire lui donna raison puisque le public accueillit cette œuvre dans un débordement de joie et d’effervescence.

PROGRAMME

Wolfgang Amadeus Mozart, Symphonie no 31 en ré majeur, K. 297 (300 a) (Paris)
Rodion Shchedrin, Suite Carmen
Darius Milhaud, Le Bœuf sur le toit, opus 58

Les bœufs envahissent Paris! une escapade au cirque et en musique avec I Musici de Montréal. Premier concert de deux sur un thème parisien, le deuxième concert, Mangez, buvez et faites la fête! avec GARGANTUA et Edgar Fruitier se tiendra à la Salle Pollack, le 11 mars 2009.

Au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts

Renseignements et billetterie : 514 982-6038 ou à info@imusici.com Pour en savoir davantage sur notre 25e saison : www.imusici.com