Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Mercredi le 23 et vendredi le 25 février à 20h

Les Concerts Gala / Janina Fialkowska joue Chopin

La pianiste canadienne Janina Fialkowska, particulièrement reconnue comme l’une des grandes interprètes des œuvres pour piano de Chopin et de Liszt, a accepté de remplacer Nelson Freire à pied levé. M. Freire a dû annuler le concert pour des raisons de santé.

Janina Fialkowska jouera le Concerto no 1 de Chopin. Le programme comprend, outre le Concerto, The Art of Declension du compositeur canadien Jeffrey Ryan et la Symphonie no 7 d’Antonín Dvořák.

Janina Fialkowska est née à Montréal d’une mère canadienne et d’un père polonais. Sa carrière internationale a été lancée en 1974 en Israël, après sa performance gagnante au Concours de piano du célèbre Arthur Rubenstein.

Elle a joué avec les plus grands orchestres canadiens et européens, ainsi qu’avec les orchestres philharmoniques de Hong Kong et d’Israël. Elle a travaillé avec de prestigieux chefs comme Sir Andrew Davis, Charles Dutoit, Sir Charles Groves, Lorin Maazel et Hans Graf qu’elle retrouve pour ces concerts.

Janina Fialkowska a enregistré les 24 études de Chopin, les Sonates no 2 et 3 et les Impromtus, ainsi que les trois concertos pour piano de Liszt sur un disque qui a été acclamé par la critique, et plus récemment ses Douze Études Transcendantales. Elle a aussi gravé sur disque un album solo de Szymanowski, de même que le concerto pour piano de Paderewski avec l’Orchestre National de Pologne, et le concerto de Moszkowski.

L’Orchestre est placé sous la direction de Hans Graf, directeur musical du Houston Symphony. Il complétait en mai 2003 huit saisons à la tête du Calgary Philharmonic et en juin 2004 six saisons en tant que directeur musical de l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine. Il a étudié la direction d’orchestre avec Franco Ferrara, Sergiu Celibidache et Arvid Jansons avant de remporter en 1979 le premier prix du Concours Karl Böhm.

Créée en avril 1885 à Londres sous la direction du compositeur, La Septième Symphonie de Dvořák met en veilleuse le côté nationaliste du compositeur et semble plutôt influencée par la Troisième symphonie de Brahms (créée peu de temps auparavant) et le germanisme de Richard Wagner.

En ouverture de programme, l’Orchestre interprétera The Art of Declension du compositeur canadien Jeffrey Ryan, sous-titré » Five grammar exercises for orchestra « .

Hans Graf, chef d’orchestre
Janina Fialkowska, pianiste
Jeffrey Ryan The Art of Declension
Frédéric Chopin Concerto no 1
Antonín Dvořák Symphonie no 7

Les concerts ont lieu à la Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts.

Billets en vente sur le site

au (514) 842-9951(billetterie OSM) et

sur le site

ou au (514) 842-2112 (billetterie Place des Arts)