Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Lumières ->

Le mercredi 10 mai 2006, 20 h

Soirée de clôture de la saison 2005-2006

Les contes du bedon rond ont été créés par Nicolas Bourgault et Jean-Marc Massie, une nuit bien arrosée de l’automne 2005

À Chambly, chaque deuxième mercredi du mois, les Productions du Diable Vert présentent « Les contes du bedon rond », soirées consacrées aux conteuses et aux conteurs aguerris. L’idée d’organiser des soirées de contes à la brasserie artisanale Bedondaine & Bedons Ronds est le résultat d’une dégustation mémorable des bières de l’endroit. Après avoir saturé de houblon l’esprit du conteur Jean-Marc Massie, Nicolas Bourgault le propriétaire-brasseur de la place a pris le contrôle de son esprit afin de lui faire jurer sur la tête de sa mère d’organiser et d’animer les contes du bedon rond. Pour s’assurer que la promesse soit respectée, Maud, serveuse-ensorcelleuse du Bedondaine, telle Salomé dansant devant Saint-Jean Baptiste, a fait comprendre au conteur que sa présence à la brasserie était grandement souhaitée à défaut de quoi sa tête pourrait bien se retrouver à jamais fixée sur le plateau de son prochain service. Devant tant d’amabilité, le conteur a cédé avec bonheur.

Afin de terminer en beauté cette première saison des Contes du bedons ronds, venez entendre les nouvelles histoires des conteurs qui vous ont fait voyager tout au long de l’année sur les ailes de leurs paroles turbulentes. Pilote : Jean-Marc Massie, copilote : Éric Michaud alias Ubert Sanspré, agents de bord : Denis Gadoury et Mike Burns.

Eric Michaud alias Ubert Sanspré
Eric Michaud est un autodidacte et la répartie est sa complice. En 1995, il commence une longue aventure dans la peau d’un personnage: Ubert Sanspré. Parfois par le biais de Ubert parfois sans lui, il s’est alors donné un style bien personnel jouant sur des vagues tantôt dramatiques, tantôt humoristiques. Depuis presque le début, Eric s’est vu accompagné de Mathieu Lavoie, alias Ambroise, un compositeur de formation qui, de ses divers instruments, vient soutenir ses contes. Chose sûre: les spectacles sont faits pour que le public s’amuse et soit dépaysé; bienvenue dans un autre monde…

Denis Gadoury
Passionné d’histoires, Denis est un conteur traditionnel qui parfois, par une remarque bien placée, fait le lien avec le monde moderne. Depuis vingt ans qu’il conte, il a ramassé des contes partout au Canada: à Winnipeg (Manitoba), Yellowknife (Territoires du Nord-Ouest), Whitehorse (Yukon) et maintenant à Montréal. Il traîne un bagage de bum que son image reflète bien. On a pu le voir à la Fête de la St-Jean en Estrie, à la Fête médiévale de Ste-Agathe et à bien d’autres endroits, dont bien sûr le Sergent Recruteur qui a vu certaines de ses performances les plus mémorables.

Mike Burns
Natif du sud-ouest de l’Irlande, Mike Burns a grandi dans une famille de conteurs. Il conte depuis plus de quarante ans et son répertoire est composé de centaines de contes qui ont fait les délices des auditeurs en Europe et en Amérique du Nord. Il a aussi été responsable du volet anglophone du Festival interculturel du conte du Québec.

Mike Burns partage souvent la scène avec le musicien Toby Kinsella, membre fondateur du groupe celtique séminal Barde. Ensemble, ils ont produit un enregistrement sur CD et cassette, «The King of the Birds». Avec une verve vigoureuse et dynamique et en intercalant français, anglais et gaélique, Mike Burns est un conteur drôle et émouvant; son art est totalement imprégné de l’Irlande.

Jean-Marc Massie
Né en 1966 à Montréal, dans le quartier de Rosemont, l’animateur des populaires Dimanches du conte, Jean-Marc Massie, s’est retrouvé à l’âge de huit ans sur la Rive-Sud, dans « l’incroyable » banlieue de La Prairie, avant de revenir s’établir à Montréal, dans le Mile-End. Depuis, de Marrakech à White Horse en passant par Dakar, Saint-Malo, Tadoussac et Plattsburgh, l’auteur de l’essai Petit manifeste à l’usage du conteur contemporain (éditions Planète rebelle 2001) et du livre-disque de contes Delirium tremens (éditions Planète rebelle, 2002) continue à métisser au gré de son verbe-lumière différentes formes d’oralité et d’écriture. Par ses contes fantastiques, il poétise l’espace et le temps sur le rythme d’une parole à géométrie variable.

Au Bedondaine & Bedons Ronds
255, rue Ostiguy, Chambly
Tél : (450) 447-5165

Arrivez tôt pour avoir une bonne place !
Contribution volontaire suggérée :10 $