Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

 Les Feluettes

LES FELUETTES

de Michel Marc Bouchard et Kevin March

Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts

les 21, 24, 26 et 28 mai 2016 à 19h30

Une première mondiale

Pub TV / Extraits musicaux / Vidéo

L’Opéra de Montréal clôt sa saison avec éclat en offrant au public montréalais une première mondiale : Les Feluettes, une collaboration entre le dramaturge québécois d’envergure Michel Marc Bouchard et le compositeur australien Kevin March, dans une mise en scène de Serge Denoncourt qui a qualifié la pièce de théâtre éponyme de « Roméo et Juliette québécois ». Une œuvre à la fois un hommage au pouvoir du théâtre, une critique sociale et l’expression d’un amour pur, total, mais interdit. La musique de Kevin March reflète les nombreuses facettes du livret avec subtilité, permettant à l’orchestre de nous transporter hors de l’univers carcéral, vers un monde lyrique riche en couleurs et émotions.  Une coproduction Productions ODM Inc et Pacific Opera Victoria.

Distribution

Deux étoiles montantes issues de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal, le baryton Étienne Dupuis et le ténor Jean-Michel Richer, interprètent les rôles principaux des deux amants, le jeune Simon et Vallier de Tilly respectivement. Le célèbre baryton Gino Quilico incarne le vieux Simon, orchestrateur de l’action, alors que le ténor canadien Gordon Gietz donne vie à Monseigneur Bilodeau, évêque et participant malgré lui. Dans les autres rôles : Aaron St.Clair Nicholson (La Comtesse Marie-Laure de Tilly), Daniel Cabena (Lydie-Anne de Rozier), James McLennan (Jeune Bilodeau), Tomislav Lavoie (Père Saint-Michel), Claude Grenier (Timothée Doucet) et Patrick Mallette (Baron de Hüe). La mise en scène de Serge Denoncourt prend vie sous la baguette expérimentée de Timothy Vernon, qui se joint à l’Orchestre Métropolitain dans cette co-production avec le Pacific Opera Victoria. L’équipe de concepteurs est composée de Guillaume Lord (scénographe), le regretté François Barbeau (costumes), Martin Labrecque (éclairages) et Gabriel CoutuDumont (vidéo).

L’histoire : De confesseur à confessé…

En 1952 Monseigneur Jean Bilodeau, un évêque ayant fréquenté le collège de Roberval au Lac Saint-Jean quarante ans plus tôt, vient écouter ce qu’il croit être la dernière confession de son ancien camarade de classe Simon Doucet, incarcéré depuis 1912. À sa grande surprise, au lieu d’entendre la confession d’un mourant, il se retrouve à être spectateur contre son gré d’une pièce de théâtre interprétée par un groupe de prisonniers relatant les événements qui ont mené à l’incarcération de Simon. Leur objectif : soustraire de l’évêque la confession de son rôle dans la mort de Vallier de Tilly, grand amour de Simon et cause de son emprisonnement.

L’œuvre : Le pouvoir du théâtre

Dès sa création par le Théâtre Petit à Petit de Montréal et Le Centre National des arts du Canada en 1987, Les Feluettes ou la répétition d’un drame romantique de Michel Marc Bouchard a laissé sa marque dans l’histoire du théâtre québécois. Dans son article sur Bouchard dans l’Encyclopédie canadienne, Léonard Doucette décrit Les Feluettes « comme l’une des œuvres importantes du théâtre canadien moderne ». Traduite dans plusieurs langues, dont l’espagnol, le néerlandais et le japonais, cette pièce bouleverse les publics partout dans le monde. En 1996, le réalisateur canadien John Greyson en fait un film (Lilies), qui lui aussi connaît un succès retentissant et remporte le prix  Génie du meilleur film canadien. C’est grâce à ce film que le compositeur Kevin March découvre Les Feluettes et que germe ce projet d’opéra. Dans ses mots, dès qu’il a vu Lilies, il a immédiatement pensé : « il faut que j’en fasse un opéra! ». Une quinzaine d’années après cette première idée, grâce aux efforts de Michel Beaulac et suite à cinq ans de travail et une proche collaboration avec Michel Marc Bouchard, l’opéra Les Feluettes voit enfin le jour.

En racontant l’histoire d’un amour total mais impossible entre deux jeunes hommes, Les Feluettes nous confronte à nos propres positions, tout en mettant en scène de manière puissante et originale le pouvoir du théâtre. Voir une pièce de théâtre peut porter un évêque à révéler ses secrets. En même temps, au sein de la pièce de théâtre que les prisonniers présentent à Bilodeau, une autre pièce y joue un rôle fondamental : Le martyre de saint Sébastien. C’est à travers leurs rôles dans cette pièce (dans une pièce dans une pièce) que Simon et Vallier expriment leur amour et ce, jusque dans la mort. Dans Les Feluettes, le théâtre permet d’oser, d’aimer, et il confronte tous ceux qui y touchent à la vérité. Avec un tel pouvoir, renforcé par la musique expressive de Kevin March, il est certain que Les Feluettes ne pourra que nous transformer…

Opéra : Les Feluettes de Kevin March

Genre : Opéra

Structure : 2 actes

Langue : en français, avec surtitres français et anglais

Livret : Michel Marc Bouchard, d’après sa pièce de théâtre Les Feluettes ou la répétition d’un drame romantique (1987)

Création : Opéra de Montréal, 21 mai 2016

Coproduction : Productions ODM Inc et Pacific Opera Victoria

MICHEL MARC BOUCHARD – LE LIBRETTISTE

Auteur dramatique, scénariste et maître d’œuvre d’expositions, on lui doit une vingtaine de pièces de théâtre dont Les Feluettes, Les muses orphelines, L’histoire de l’oie, Le chemin des passes dangereuses et tout récemment Tom à la ferme et Christine, la reine-garçon et La Divine illusion. Ses œuvres, traduites en plus de quinze langues, ont été jouées dans les plus importants théâtres québécois, canadiens et étrangers ainsi que dans les festivals internationaux les plus reconnus. Récipiendaire du Prix du Centre national des arts, du Chalmers Award, du Dora Mavor Moore Award, du Prix de l’Association québécoise des critiques de théâtre, du Primo Arte Candoni (Italie), du Prix de SACD (Paris) et du Lambda Literary Award  (New-York), il a été reçu Officier de l’Ordre du Canada en 2005, Chevalier de l’Ordre du Québec en 2012 et membre de l’Académie des Lettres du Québec en 2015. Ses pièces Les Feluettes, Les muses orphelines, L’histoire de l’oie (Gémeau de la meilleure œuvre dramatique, 1998), Les grandes chaleurs, Tom à la ferme (Prix de la critique 2013, Mostra de Venise) et Christine, la reine-garçon (The Girl King) ont été adaptées pour le cinéma. Michel Marc Bouchard est présentement à l’écriture de son deuxième opéra, une adaptation de Christine, la reine-garçon pour le Canadian Opera Company de Toronto avec la compositrice Ana Sokolovic. Pour toutes informations supplémentaires sur Les Feluettes et Michel Marc Bouchard, visitez le http://www.michelmarcbouchard.com/

KEVIN MARCH – LE COMPOSITEUR

Kevin March est un compositeur australien maintes fois primé dont les œuvres ont été jouées en Amérique du Nord, en Europe et en Australie par le Tasmanian Symphony Orchestra, Orchestra Victoria, l’ensemble Ironwood, Halcyon, l’Arcko Ensemble, l’ASTRA Chamber Music Society, Chronology Arts, Brave New Works ainsi que par le New York City Opera. En 2010, Kevin a remporté la première place aux Prix nationaux de composition musicale de 3MBS pour son œuvre orchestrale Kambarang et, en 2009, le prix Dorian La Galliene pour son œuvre de musique de chambre Ophélie. Parmi les commandes qu’il a reçues récemment, citons d’abord celle en provenance de l’Arcko Symphonic Ensemble, Beautiful Apocalypse (un opéra de chambre multimédia fondé sur la vie de Joachim de Flore et l’apocalypse de 2012), puis Ouvre-moi la Porte, une œuvre destinée à Neal Perez de Costa et Daniel Yeadon que le Conservatoire de Sydney et l’Ars Musica Australis ont choisie pour souligner le centième anniversaire du Conservatoire de musique de Sydney et, pour finir, Tango & Terror, une œuvre destinée à la violoniste Sarah Curro.

En avril 2014, le Metropolis Festival de Melbourne présentera un concert où figureront son Catalogue des Papillons (grand cycle pour piano solo) et Mythweaver (cycle de mélodies pour soprano et piano d’après la poésie de Sappho). Ses œuvres ont été diffusées à la radio par ABC (Australian Broadcasting Corporation) et 3MBS, et des extraits de son cycle de mélodies Mythweaver ont été repris par ABC Radio National dans le documentaire Modern Muses: The Greeks and New Music. Kevin est né et a grandi aux États-Unis. Il a obtenu une maîtrise et un doctorat à l’Université du Michigan avant de déménager à Melbourne en 2004. À l’Université du Michigan, ses principaux professeurs de composition ont été William Bolcom, William Albright, Michael Daugherty et Curtis Curtis-Smith. En Australie, il a bénéficié d’illustres professeurs de composition et de mentors australiens tels que Richard Mills, Gerard Brophy, Maria Grenfel et Paul Stanhope. À présent, il enseigne la composition et la théorie musicale au Conservatoire de musique de l’Université de Melbourne.

AUTOUR DES FELUETTES 

PLACE A L’ART VOCAL

Pour une troisième saison, l’Opéra de Montréal poursuit son association avec Bibliothèque et Archives nationales du Québec pour présenter deux concerts-causeries gratuits sur l’art vocal. Le second aura lieu le jeudi 14 avril 2016, à 19 h : Poètes et musiciens.

Poètes et musiciens

Ils sont innombrables ces poètes qui ont laissé des textes d’une infinie beauté… Ils sont innombrables les compositeurs qui en ont été inspiré. De ces rencontres fécondes ont émergé des mélodies touchantes. Voilà le voyage auquel nous vous convions le temps d’une soirée : un voyage à leur découverte à travers la présentation de certaines de leurs plus belles pages chantées par les artistes lyriques de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal. Une présentation du musicologue Pierre Vachon.

Poètes : Hugo, Verlaine, Shakespeare, Heine, Baudelaire, Goethe, Eichendorff, Mörike, Rückert…

Musiciens : Fauré, Debussy, Schumann, Schubert, Vaughan Williams, Duparc, Saint-Saëns, Liszt…

Durée : 90 minutes

Lieu : auditorium de la Grande bibliothèque, métro Berri-UQAM

En collaboration avec OPERA America – pour la première fois à Montréal

Pour la première fois, Montréal sera l’hôte du prestigieux congrès international d’OPERA America, qui réunit chaque année, dans une ville différente d’Amérique du Nord, quelque 500 professionnels des maisons lyriques américaines, canadiennes et européennes. Au cours des dernières années, le congrès s’est tenu notamment à Washington, San Francisco, Vancouver, Philadelphie, Boston, Houston, Los Angeles. Montréal sera l’hôte de l’édition 2016. Le congrès 2016 aura pour thème Agir localement, penser mondialement et offrira des ateliers et discussions de fond sur différents aspects de la vie lyrique contemporaine, de l’impact des activités de démocratisation à l’opéra, au nouveau modèle d’affaire émergeant, en passant par la création, les nouvelles avenues de production, l’impact des nouvelles technologies, le marketing lyrique, les relations publiques nouvelle manière…  INFO

ÉDUCATION

GÉNÉRALES ÉTUDIANTESla grande scène ouverte en avant-première aux écoles.

L’Opéra de Montréal continue d’ouvrir ses portes aux groupes d’étudiants des niveaux secondaire et collégial, âgés de 12 à 17 ans, en leur permettant d’assister gratuitement aux trois générales à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts. Prochaine générale : Les Feluettes, le jeudi 19 mai à 19 h.

Un dossier pédagogique (thème, contexte historique, notes sur le compositeur, argument, scène et aspects invisibles d’une production, dates importantes dans le monde de l’opéra…) est remis à chaque professeur pour l’aider à préparer ses élèves à la représentation. Info

Les générales ouvertes sont offertes grâce au généreux soutien de

MR. AND MRS. BERNARD STOTLAND AND FAMILY 

préOpérapour plonger au cœur des œuvres

Pour en savoir plus sur chacun des opéras à l’affiche, le musicologue Pierre Vachon offre, avant chaque représentation, une introduction à l’œuvre et à son contexte, illustrée d’extraits sonores. Au Piano Nobile de la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts, dès 18 h 30. Durée : 30 minutes. Gratuit pour les abonnés et 5 $ pour les non-abonnés (billets en vente à la billetterie de la Place des Arts les jours de représentation).

NOUVEAU : la trousse coOpéra !

L’Opéra de Montréal lance sa trousse coOpéra qui permet aux écoles primaires du Québec d’expérimenter, en temps condensé, le projet coOpéra. INFO : Pierre Vachon, pvachon@operademontreal.com ou 514.985.2222, poste 2237.