Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Mardi 9 et mercredi 10 mai 2006, 20 h

Les chants du compagnon errant

« J’ai écrit un cycle de lieder, six pour le moment, qui tous lui sont dédiés. Elle ne les connaît pas. Que peuvent-ils lui dire qu’elle ne sache déjà ? Les lieder sont censés représenter un compagnon errant qui, frappé par le destin, s’en va de par le monde, progressant ainsi au hasard. » C’est ainsi que Gustav Mahler, la jeune vingtaine et follement épris de la cantatrice Johanna Richter, se confie à son ami Fritz Löhr. Les Lieder eines fahrenden Gesellen (Les Chants du compagnon errant), œuvre empreinte d’un grand romantisme, seront interprétés par la mezzo-soprano canadienne Susan Platts, qui a déjà enregistré l’œuvre sous étiquette Dorian. Remarquée pour son registre et la qualité de sa voix, nommée en 2001 « la prochaine Maureen Forrester » par le National Post et « l’une des trois artistes à surveiller » par le Globe and Mail l’année suivante, elle a déjà chanté les Rückertlieder de Mahler avec l’OSM au Festival de Lanaudière.

Compositeur, professeur et administrateur, John Rea est récipiendaire de nombreux prix, dont le Prix Opus du compositeur de l’année en janvier 2006. Figures hâtives résulte d’une commande de l’OSM, grâce à l’appui du Conseil des Arts du Canada. L’œuvre a été composée à l’intention de Richard Roberts, premier violon solo de l’OSM, à qui elle est dédiée. John Rea résume ainsi son intention : « Un jour, j’ai eu le plaisir d’entendre un enfant me dire qu’être impatient, “ c’est quand on attend vite ”. Lorsque j’écoute certaines œuvres, je me demande si c’est moi qui suis pressé ou si je suis en présence d’une certaine hâte émanant de la musique elle-même, une hâte à laquelle je suis particulièrement sensible. Voilà l’essence du petit paradoxe que j’ai tenté d’installer au cœur même de mes Figures hâtives. »
Yoav Talmi, directeur artistique de l’Orchestre symphonique de Québec, dirigera également l’OSM dans la Symphonie no 49, « La passione » de Joseph Haydn, la dernière des sept symphonies que Haydn composa sur le modèle de la sonate d’église, liée à la semaine sainte et les Variations Enigma d’Edward Elgar, œuvre qui a établi la réputation du compositeur. Récipiendaire du Koussevitzky Memorial Conducting Prize du festival de Tanglewood en 1969 et premier prix du Rupert Conductor’s Competition à Londres en 1973, il est aussi premier chef invité de l’Orchestre symphonique de Hambourg et dirige de nombreux orchestres aussi bien ici qu’à l’étranger.

Programme :

Yoav Talmi, chef d’orchestre
Susan Platts, mezzo-soprano
Richard Roberts, premier violon, OSM

Joseph Haydn, Symphonie no 49 « La passione »
Gustav Malher, Lieder eines fahrenden Gesellen
John Rea, Figures hâtives pour violon et orchestre, création
Edward Elgar, Variations Enigma

Les concerts ont lieu à la Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts.

Renseignements et réservations : Billetterie OSM (514) 842-9951 ou sur site de l’OSM
ou Place des Arts 514-842-2112 ou 1-866-842-2112 ou sur le site PDA

Billets à partir de 15 $

Des offres privilégiées sont disponibles pour les 18 à 34 ans. Tous les détails sur le site de l’OSM

Spectacles commandités par Hydro-Québec, en collaboration avec La Presse.