Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Lumières ->

Le vent vif et les rochers froids meurtrissent les ailes de l’aigle.
Les complots et les manigances épuisent le cœur du saint homme.
– Gyatso Tsangyang

Tiré du livre Méditations, Textes rassemblés par Sylvie Mascle, Marabout/Hachette Livre, 2006

Saint ou pas, les manigances épuisent.