Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Crédit photo: Yves Renaud
Pointe-à-Callière présente la 17e édition
des Symphonies Portuaires
Signé Samuel de Champlain
Une composition d’Anthony Rozankovic

Les dimanches 27 février et 6 mars 2011,
à compter de 13 h 30
Aux abords du Musée
GRATUIT

Pointe-à-Callière, musée d’archéologie et d’histoire de Montréal présente les 27 février et 6 mars prochain
à 13 h 30, la 17e édition des Symphonies portuaires. Cette année, le compositeur Anthony Rozankovic propose Signé Samuel de Champlain, une oeuvre originale qualifiée d’expérience « d’art éphémère » unique par Rozankovic. Bateaux, trains et autres instruments urbains, dont les cloches de la basilique Notre-Dame sont les instruments et les incontestables vedettes de ce concert en plein air. Le public est invité
à assister gratuitement à ce spectacle musical devant le Musée.

« Anthony Rozankovic réussit, tout comme il a si bien fait avec la trame sonore du spectacle Signé Montréal, à nous surprendre en proposant une symphonie originale et captivante. Nous invitons les familles à venir écouter cette Symphonie d’instruments urbains et à profiter d’une belle sortie hivernale dans le Vieux-Montréal », a déclaré Francine Lelièvre, directrice générale de Pointe-à-Callière.

Pour ce concert, Anthony Rozankovic propose une composition inspirée des voyages de Samuel de Champlain. Il y a 400 ans, Champlain a posé pied près de ce qui deviendra le site de Pointe-à-Callière. Il trouva l’endroit intéressant et propice à être habité. De plus, les bateaux pourraient facilement y accoster. Cet endroit, il le nomma « Place royale ». Le compositeur Anthony Rozankovic, a souhaité rendre hommage au grand explorateur et faire résonner pour lui les bateaux stationnés devant la place Royale.

Rozankovic utilisera pour instruments les sirènes des bateaux et trains, les cloches de la basilique Notre-Dame, qui seront accompagnés de deux guitares électriques, d’une trompette aux traitements électroniques futuristes, d’une basse « groovy », de percussions, de claviers échantillonneurs et d’un choeur de trente jeunes jouant vuvuzelas et autres instruments festifs.

Anthony Rozankovic, compositeur de la 17e édition des Symphonies portuaires Anthony Rozankovic s’intéresse à la musique dès l’âge de six ans. Recruté quelques années plus tard par les Petits chanteurs du Mont-Royal, il apprendra par la suite le trombone au collège Notre-Dame et passera dix ans au Conservatoire de musique et d’art dramatique du Québec à Montréal, où il obtient des diplômes en composition, analyse, écriture et direction d’orchestre. Au cours de sa vie professionnelle de compositeur, il travaille sur de nombreux projets : musiques de concerts, films documentaires et de fiction, comédies musicales, théâtre, séries télévisées et de nombreuses chansons… Il a plus de 500 oeuvres à son actif, et de nombreuses reconnaissances sous forme de prix. En plus
de son travail de compositeur, il est aussi actif comme pianiste de jazz et pop, ainsi qu’arrangeur, orchestrateur et réalisateur. Fait important à noter, Anthony Rozankovic est le compositeur de la trame sonore du spectacle multimédia de Pointe-à-Callière, Signé Montréal.

FAITES UN ARRÊT AU MUSÉE

Après les Symphonies, les visiteurs peuvent en profiter pour se réchauffer dans le Musée et voir l’exposition permanente Ici naquit Montréal et ses nouvelles installations, le nouveau spectacle multimédia Signé Montréal, ainsi que la nouvelle exposition temporaire La rue Sainte-Catherine fait la une! Ils pourront aussi profiter de la dernière journée de la promotion des « week-ends sous zéro » offerte toutes les fins de semaine de janvier et de février au Musée.

C’est un rendez-vous les dimanches 27 février et 6 mars 2011, à compter de 13 h 30 aux abords de Pointe-à-Callière, musée d’archéologie et d’histoire de Montréal.

Les Symphonies portuaires de Pointe-à-Callière bénéficient du soutien du ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine dans le cadre de l’entente sur le développement culturel de Montréal, de la Société de développement commercial Vieux-Montréal et des Quais du Vieux-Port. Le Musée remercie le Festival MONTRÉAL EN LUMIÈRE pour son appui à la promotion de l’activité.

Nuit blanche à Montréal – Les étranges nuits de Montréal

À noter aussi que la nuit du samedi 26 au dimanche 27 février, de 20 h à 3 h du matin aura lieu la Nuit blanche à Montréal. Cette année, dans le cadre de cet événement, Pointe-à-Callière propose une activité sur le thème « Les étranges nuits de Montréal ». Dans la crypte archéologique, les visiteurs pourront entendre les conteurs Jocelyn Bérubé et François Lavallée raconter leurs sombres nuits urbaines. Un passage à Pointe-à-Callière lors de cette soirée est aussi une belle occasion pour circuler dans l’exposition Ici naquit Montréal et ses vestiges archéologiques, jalonnés d’expériences virtuelles, d’écrans tactiles, d’images 3D et d’une superbe fresque interactive. Le public aura aussi accès à l’exposition temporaire La rue Sainte-Catherine fait la une!

Pointe-à-Callière,
musée d’archéologie et d’histoire de Montréal
350, place Royale, Vieux-Montréal

www.pacmusee.qc.ca Informations générales : 514 872-9150

Ce projet a été réalisé dans le cadre de l’Entente sur
le développement culturel de Montréal.