Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Les 13 / 16 / 18 & 20 avril 2013, 19 h 30

Une nouvelle production
de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal,
en collaboration avec
l’École nationale de théâtre du Canada
et le Monument-National


LES VISITEURS :
THE OLD MAID AND THE THIEF

ET
AMAHL AND THE NIGHT VISITORS
de Gian Carlo Menotti
au Monument-National
<QUI FRAPPE À LA PORTE ?

The Old Maid and the Thief / Résumé

Une célibataire d’âge respectable, Ms. Todd, et Laetitia, sa jolie femme de chambre, recueillent un voyageur venu frapper à leur porte pour leur demander l’aumône. Elles tombent aussitôt sous son charme et lui offrent l’hospitalité. Mais une voisine leur fait part d’une rumeur : un prisonnier se serait évadé et se promènerait librement dans la ville. S’agit-il de l’hôte de Ms. Todd?

CRITIQUE

The Old Maid and the Thief a été créé expressément pour être présenté en ondes en 1939. La metteure en scène, Martine Beaulne, a choisi de recréer l’événement dans une station de radio de l’époque. Les chanteurs prennent place devant le micro tour à tour, pendant que dans la régie, un narrateur fait le lien entre les scènes et qu’un bruiteur s’exécute comme à la radio. Ça m’a rappelé deux émissions de Radio-Canada, Les Joyeux Troubadours qu’écoutait ma grand-mère et la plus actuelle À La Semaine Prochaine. Seule une pianiste accompagne les chanteurs. Les costumes sont jolis et d’époque aussi. C’est un opéra très léger que The Old Maid and the Thief. Il a été écrit pour faire rire et c’est réussi. Les chanteurs tirent très bien leur épingle du jeu en tant que comédiens. Miss Todd et sa bonne Laetitia fondent devant un bel inconnu. J’ai été séduite par la voix de Florie Valiquette dans le rôle de Laetitia, la bonne, tandis que Rachèle Tremblay chantait Miss Todd, la bien-pensante, prête à tout pour un peu d’amour, avec beaucoup de présence. Karine Boucher chantait avec humour l’enquiquineuse Miss Pinkerton. Cairan Ryan rendait bien l’ambiguïté de l’inconnu. Pas de grands airs dans cet opéra mais des répliques modernes avec un grand sens du punch.

Amahl and the Night Visitors / Résumé

Amahl, un jeune garçon handicapé, ne peut marcher qu’à l’aide d’une béquille. Ce soir-là, sa mère refuse de le croire lorsqu’il lui affirme avoir vu une étoile « grosse comme une fenêtre » au-dessus de leur maison. Plus tard on frappe à la porte et trois rois somptueusement vêtus se présentent, déclarant être en chemin pour rendre hommage par leurs présents à un enfant qui vient de naître… La rencontre de ces invités mystérieux changera miraculeusement le destin d’Amahl.

CRITIQUE

Dans ce deuxième opéra, nous voilà revenu au 6 janvier. Les rois mages se présentent dans une modeste demeure de bergers. Nous ne sommes plus dans l’opéra-bouffe mais dans le dramatique. Là aussi les chanteurs se révèlent être de bons acteurs. Frédérique Drolet chante Amahl d’une une voix particulièrement agréable. Sa mère est joliment chantée par Emma Char. Les costumes représentent bien les personnages. Pas de grands airs dans cet opéra non plus mais de fort jolis duos entre la mère et le fils.

Pour plus de détails sur le spectacle, cliquez
Les Visiteurs

½

0 Au secours, 1 Pas du tout, 2 Un peu
3 Assez, 4 Beaucoup, 5 Passionnément

Au Monument National
1182, boul. Saint-Laurent
Montréal

BILLETS À PARTIR de 35 $.

Billetterie du Monument-National : 514-871-2224 ou 1 866 844-2172
Billetterie de la Place des Arts 514-842-2112 ou 1-866-842-2112 ou
www.laplacedesarts.com
À partir de 35 $.

OPÉRA DE MONTRÉAL | SAISON 1213
Tous les opéras sont présentés en langue originale, avec surtitres bilingues projetés au-dessus de la scène.
SALLE WILFRID-PELLETIER DE LA PLACE DES ARTS (PDA)
MASSENET – Manon | 18, 21, 23, 25 mai 2013 à 19 h 30

Cliquez www.operademontreal.com pour obtenir plus de renseignements sur les productions, les événements spéciaux et les programmes éducatifs, les formules d’abonnement, le prix des billets simples et de groupe.