Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Lumières ->

Une production du Théâtre I.N.K. codiffusée par le Théâtre Aux Écuries

Texte et mise en scène de Marilyn Perreault

LIGNEDEBUS

Du 15 au 25 février

Théâtre I.N.K. revient sur les planches grâce à l’engouement du grand public et du public scolaire. Cette pièce créée par Marilyn Perreault, à partir de conversations, mouvements et comportements typiques relevés dans les transports en commun, aborde des questions d’actualité tels que la perception de l’autre, le jugement qu’on porte rapidement sur son apparence, sa culture ou son appartenance religieuse. L’auteure et metteure en scène traite également de l’acharnement médiatique (par les grands médias ou les réseaux sociaux) réservé à certaines tragédies, qui engendre parfois des «coupables sans procès».

Lignedebus, c’est aussi un spectacle où les formes s’enchevêtrent : mouvement acrobatique, danse et projection vidéo autour d’un autobus qui se «déshabille» de ses murs pour livrer peu à peu les marques visibles et invisibles de la tragédie qu’il porte.

Sandy, Rachel, Jimmy, Daniela et Henry se trouvent dans un autobus de ville quand une explosion y survient et entraîne la mort de tous les passagers. Les premières images qui sortent ensuite dans les médias et réseaux sociaux sont celles de la caméra de surveillance de l’autobus et celles d’un téléphone intelligent; on y voit Jimmy, un jeune étudiant arabe, et Daniela, sa copine, entrer dans l’autobus avec un air suspect et un sac à dos. Avant même que débute l’enquête policière, on conclut à un acte terroriste perpétré par Jimmy. Mais était-ce vraiment le cas? Chargée de faire la lumière sur cette tragédie, la coroner se battra contre ses propres préjugés et sera aidée par Sandy, une jeune collégienne de 15 ans décédée dans le même autobus à un moment antérieur. Texte et mise en scène MARILYN PERREAULT Distribution VICTORIA DIAMOND, ALEXANDRE LAVIGNE, MARILYN PERREAULT, ANNIE RANGER, HUGUES SARRA-BOURNET, INES TALBI, JULIE TAMIKO MANNING ET VICTOR ANDRÉS TRELLES TURGEON Scénographie PATRICE CHARBONNEAU-BRUNELLE Assistance à la mise en scène CLÉMENCE DORAY Costumes ELEN EWING Vidéo THIERRY FRANCIS  Éclairages MARTIN GAGNÉ Musique MICHAEL LEON Direction technique MARJORIE LEFEBVRE  Oeil extérieur ÉRIC JEAN  Conseils dramaturgiques PAUL LEFEBVRE (CEAD) ET NADINE DESROCHERS Une production du THÉÂTRE I.N.K.

LE THÉÂTRE I.N.K.

Fondé en 2002, le Théâtre I.N.K. se donne la mission de créer et mettre en scène, pour les publics adolescent et adulte, des textes inédits d’ici tout en portant une attention particulière à l’intégration de l’image et du mouvement dans l’interprétation théâtrale. La compagnie est dirigée par Annie Ranger et Marilyn Perreault et a neuf productions à son actif. Plusieurs spectacles du Théâtre I.N.K. ont été récompensés et mis en nomination pour des prix dont dernièrement: Bus Stops (quatre nominations aux METAs pour meilleure production, distribution, éclairages et décor) et Jusqu’au sang ou presque (nomination pour le Prix Louise-Lahaye du CEAD pour le meilleur texte jeune public de la saison 2015-2016).

CYCLE DE DÉBAT PAROLES EN LIBERTÉ 

La représentation du mercredi 22 février sera suivie d’un débat sur le thème du terrorisme et des médias de masse. Haroun Bouazzi, coprésident de l’Association des musulmans et des Arabes pour la laïcité (AMAL-Québec), animera ce débat en présence de Guillaume Hébert, chercheur à l’IRIS; Jean Pichette, directeur de la revue Liberté; Dalila Awada, membre du CA et fondatrice de la Fondation Paroles de femmes; Marilyn Perreault, codirectrice artistique du Théâtre I.N.K. et du Théâtre Aux Écuries.

20 H EN SEMAINE DU MARDI AU VENDREDI | 16 H LES SAMEDIS  19 H LE MERCREDI 22 FÉVRIER

Théâtre Aux Écuries
7285, rue Chabot

Billetterie : 514 328-7437 http://auxecuries.com/