Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Mot du jour ->

Celui qui ne sait méditer sur l’impermanence et la mort, fût-il le plus saint des hommes, celui-là est pareil au fou. – Gyatso Tsangyang

Tiré du livre Méditations, Textes rassemblés par Sylvie Mascle, Marabout/Hachette Livre, 2006

D’abord une vie intense; la mort… on s’arrangera avec.