Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Le lundi 5 octobre 2009, à 19h30

Hydro Québec et Pro Musica présentent

l’Octuor de l’Academy of St.Martin in the Fields, cordes

Kenneth Sillito, violon et direction
Harvey de Souza, violon
Jennifer Godson, violon
Martin Burgess, violon
Robert Smissen, alto
Duncan Ferguson, alto
Stephen Orton, violoncelle
John Heley, violoncelle

« Une interprétation d’une grandeur irrésistible…digne des grands maîtres. » (BBC Music Magazine)

L’Academy de St. Martin in the Fields a contribué au succès des séries de concert de Pro Musica à plusieurs reprises dans le passé et sera de retour le 5 octobre 2009 prochain à la Place des Arts de Montréal pour donner le coup d’envoi à une soixante-et-unième saison de musique de chambre hors pair. Depuis plus de 40 ans, l’incomparable talent artistique de l’Octuor a suscité les acclamations du public et des critiques à travers le monde. Dans le cadre de la série Émeraude, nos musiciens anglais nous proposeront un programme qui piquera la curiosité de biens des amoureux de la musique de chambre, puisqu’il mettra en vedette le Sextuor de l’opéra «Capriccio» de Richard Strauss, l’Octuor en ut majeur, op. 176 de Joachim Raff (compositeur germano-suisse, contemporain de Liszt et Mendelssohn) exclusivement enregistré par l’Octuor de l’Academy, ainsi que l’Octuor en ut majeur, op. 7 de Georges Enesco.

L’Academy of St Martin in the Fields fut fondée en 1959 par un groupe de onze musiciens enthousiastes qui voulaient faire de la musique en public sans chef d’orchestre. Ses trois premiers enregistrements connurent un tel succès que bientôt l’ensemble se vit offrir un nombre toujours croissant de contrats. Avec l’élargissement de son répertoire des compositeurs baroques à Mozart, de Beethoven à Bartók, il fallut que le premier violon, Neville Marriner, prenne la direction de cet ensemble en constante expansion. C’est ainsi que Neville Marriner décida d’inclure des instruments à vent et d’élargir le répertoire de l’orchestre. Plus de 500 enregistrements ont été réalisés, faisant de l’Academy of St.Martin-In-the-Fields l’orchestre de chambre ayant gravé le plus de disques au monde.

L’orchestre a joué un rôle fondamental dans la renaissance de la musique baroque au milieu du XXe siècle, en proposant des interprétations fluides et légères du répertoire baroque (puis classique), sur des instruments modernes. Il a annoncé ainsi la révolution musicale des « baroqueux » (Nikolaus Harnoncourt, Gustav Leonhardt,…) qui utilisent des instruments d’époque auxquels Marriner n’a jamais voulu céder.

Président à vie, Neville Marriner dirige toujours l’Academy. Il a toutefois délégué la direction musicale dans les années 1970 d’abord à Iona Brown puis à Kenneth Sillito dans les années 1980. Aujourd’hui, le pianiste Murray Perahia est le principal chef d’orchestre invité. C’est en 1975, par ailleurs, que le chœur de l’Academy of St Martin in the Fields a été créé.

L’Academy Chamber Ensemble fut créé en 1967 pour interpréter les œuvres de musique de chambre de plus grande envergure (des quintettes aux octuors) et pour retrouver l’enthousiasme original des fondateurs de l’Academy. Regroupant les chefs de pupitres de l’orchestre, le Chamber Ensemble, outre ses concerts au Royaume-Uni, se produit régulièrement en tournée en Europe et aux États-Unis, en Amérique du sud, en Nouvelle-Zélande et à Taiwan. À l’automne 2008, l’Ensemble a pu être être entendu dans une quinzaine de villes, telles que Tacoma, Albuquerque, Des Moines, Dallas, Memphis, Purchase, NY, et la ville de Québec. Les contrats avec les étiquettes Philips Classics, Hyperion et Chandos ont permis la parution de plus de trente CDs à leur actif.

Kenneth Sillito (violon et direction) est le directeur artistique de l’Academy de St. Martin in the Fields et le dirigeant de l’Academy Chamber Ensemble depuis 1980, ce qui a amené l’Ensemble à conquérir de nouveaux sommets musicaux. Récipiendaire de la bourse de l’Académie Royale de Musique à l’âge de 14 ans, il a étudié avec David Martin, puis à Rome avec Remy Principe. De retour en Angleterre, il devient le dirigeant associé du English Chamber Orchestra, dont il deviendra par la suite le dirigeant principal jusqu’en 1973. En 1967, Kenneth Sillito fonde le Quatuor à cordes Gabrieli, qu’il dirigera jusqu’en 1987, époque à laquelle la réputation internationale du Quatuor est en véritable essor. En 1971, il est nommé Fellow de l’Académie Royale de Musique.

Harvey de Souza (violon) est natif de Bombay, en Inde et commence ses études musicales à l’âge de quatre ans avec son père. Il reçoit ensuite une bourse pour étudier à l’école Yehudi Menuhin en Angleterre. Ses professeurs sont alors Yehudi Menuhin, Felix Andrievsky et Margaret Norris. Par la suite, il poursuivra ses études au Curtis Institute sous la supervision de Jascha Brodsky et de Felix Galamir. Harvey de Souza s’est produit à de multiples reprises à travers l’Europe, les États-Unis, la Chine et l’Inde et a participé à de nombreux festivals, entre autres ceux de Salzbourg, de Sienne, de Gstaad et de Prussia Cove. Membre du Quatuor à cordes Vellinger de 1993 à 1999, Mr de Souza fait partie de l’Academy of St.Martin in the Fields depuis 1993.

Jennifer Godson (violon) est membre de l’Academy of St.Martin in the Fields depuis 1985. Elle est aussi deuxième violon associé du London Mozart Players et dirigeante associée de l’Orchestre Révolutionnaire et Romantique de John Eliot Gardiner. Membre du Quatuor Fairfield de 1978 à 1988, Jennifer Godson consacre une grande partie de sa vie à la musique de chambre et se produit fréquemment sur les scènes du Royaume-Uni et d’Europe.

Martin Burgess (violon) est membre de l’Academy of St.Martin in the Fields depuis 1992 et y a fait ses débuts récemment comme directeur invité. Il a étudié avec Emanuel Hurwitz et le Quatuor Amadeus. Martin dirige le Quatuor Emperor, quatuor ayant remporté le Premier Prix au Concours International des Quatuors à cordes d’Évian en 1995. Récemment, le Quatuor Emperor a reçu une nomination pour un Prix Grammy aux États-Unis lors du lancement de leur disque dédié aux quatuors de William Walton.

Robert Smissen(alto) bénéficie, à l’âge de 14 ans, d’une bourse pour étudier à la Chethams School of Music en Angleterre, et poursuit ses études à la Guildhall School of Music avec David Takeno. Au cours de ses années d’études, il remporte de nombreux prix pour ses exécutions musicales en musique de chambre aussi bien que pour ses prestations de soliste. Par la suite, il est nommé premier alto dans l’orchestre Northern Sinfonia, un poste qu’il assume jusqu’en 1986. Actuellement, il se produit avec l’Academy of St.Martin in the Fields, ainsi qu’avec divers orchestres de chambre londoniens.

Duncan Ferguson (alto) entreprend, grâce à une bourse, des études supérieures à la Royal Academy of Music. Musicien oeuvrant principalement en musique de chambre, il est récipiendaire de multiples prix pour ses interprétations en tant que soliste, ainsi qu’avec le réputé Quatuor Medea dont il sera membre pendant près de cinq ans. Duncan exerce ses talents au sein de l’Academy of St. Martin in the Fields depuis 1996 et est régulièrement invité par de nombreux orchestres, dont le BBC Scottish Symphony Orchestra et le English Chamber Orchestra, Stephen Orton (violoncelle) a disposé d’une bourse d’étude qui lui a permis d’étudier à la Guildhall School of Music avec William Pleeth. Il a été premier violoncelle dans le Bournemouth Sinfonietta et premier assistant dans le English Chamber Orchestra, orchestres dans lesquels il a également œuvré comme soliste. Membre du Quatuor Delme pendant 10 ans, Stephen Orton occupe le poste de premier violoncelle dans l’Academy of St.Martin-In-the-Fields depuis 1986.

Le violoncelliste John Heley commence le violoncelle à l’âge de 6 ans et devient l’élève de William Pleeth à l’âge de quatorze ans. Il poursuit ses études sous la direction de ce dernier à la Guildhall School of Music and Drama de Londres. Membre du Royal Philharmonic Orchestra à l’âge de vingt ans, John Heley est nommé second violoncelle sous la direction de Rudolf Kempe et d’Antal Dorati. Devenu membre de l’Academy of St Martin in the Fields en 1985, puis premier violoncelle associé en 1986, il rejoint le Academy Chamber Ensemble en 1998. Outre ses prestations avec le London Chamber Music Group, il se produit, en autres, avec le Quatuor Orsini, John Williams and Friends.

Programme :

Sextuor de l’opéra «Capriccio» de Richard Strauss
Octuor pour cordes en ut majeur, op. 176 de Joachim Raff
Octuor pour cordes en ut majeur, op. 7 de Georges Enesco

Au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts

Les billets de concert, au coût de 40 $, 35 $ et 20 $ pour les étudiants (taxes et redevances en sus).

Billetterie de la Place des Arts 514-842-2112 ou 1-866-842-2112 ou sur le www.laplacedesarts.com