Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->


Dernier concert de la saison 2013-2014 de l’Orchestre Nouvelle Génération
Tableaux d’une exposition – Tableaux dansants :
un dialogue entre musique et peinture

Le 7 juin prochain à 20 h, l’Orchestre Nouvelle Génération et sa directrice artistique, Natasha Turovsky, présenteront le dernier concert de la saison 2013-2014 à la salle Claude-Champagne de l’Université de Montréal. Ils souligneront à cette occasion l’anniversaire de naissance de leur fondateur, le regretté Yuli Turovsky.

Pour clore cette saison en beauté, l’Orchestre Nouvelle Génération vous invite à vous laisser transporter dans les univers mythiques de Tchaïkovski, Dvovák et Moussorgski. Les œuvres au programme seront dirigées par les trois chefs de l’Orchestre, Alain Aubut, Airat Ichmouratov et Stéphane Tétreault.

L’Orchestre interprétera notamment Tableaux d’une exposition – Tableaux dansants de Natasha Turovsky, une œuvre multidisciplinaire qui a récolté plusieurs prix dans le cadre de festivals internationaux. Basée sur le cycle <i
Tableaux d'une exposition composé par Moussorgski, cette œuvre unique conjugue musique, peinture et animation.

Les billets sont en vente par l’entremise du réseau Admission au 1 855 790-1245 ou à admission.com.

Les origines de
Tableaux d’une exposition – Tableaux dansants

En 1874, Moussorgski a composé un cycle pour piano constitué de dix pièces et de quatre intermezzos à la mémoire du peintre et architecte Viktor Hartmann, décédé un an plus tôt, et inspiré de l’œuvre de ce dernier. Ce cycle invitait à parcourir l’exposition d’une peinture à l’autre. C’est ainsi que Tableaux d’une exposition devint l’une des pièces les plus populaires du répertoire pour piano. Au 20e siècle, Ravel en fait une adaptation pour orchestre. Aujourd’hui, la plupart des œuvres de Hartmann ont disparu; seules leurs formes musicales subsistent.

À la fois violoniste chevronnée et peintre ayant plusieurs expositions à son actif, Natasha Turovsky a conçu il y a quelques années le projet de recréer les images perdues en s’inspirant de la musique de Moussorgski qui, à l’origine, avait été elle-même inspirée par les tableaux de Hartmann.

Une fois les toiles créées, elle a poussé le projet un cran plus loin en concevant, en collaboration avec son père, Yuli, et l’artiste numérique Gaël Hollard, des tableaux animés réalisés à partir d’éléments de ses toiles qu’elle intitulera Tableaux dansants. L’idée : faire « danser » les toiles en fonction des phrases musicales afin de créer une symbiose entre les deux formes d’art.

Le 7 juin prochain, l’Orchestre Nouvelle Génération interprétera Tableaux d’une exposition alors que seront projetés les Tableaux dansants de Natasha Turovsky, une expérience unique qui conjugue peinture pour les oreilles et musique pour les yeux!

Natasha Turovsky : une artiste accomplie

Violoniste professionnelle, Natasha Turovsky s’est fait d’abord connaître par son talent musical. Au début des années 90, elle se tourne vers une nouvelle forme d’expression artistique qui exerce sur elle une fascination grandissante : l’espace pictural devient dès lors un lieu d’expérimentation qui lui permet d’exprimer une autre facette de sa créativité.

Depuis sa première exposition solo présentée à Montréal en 1995, elle a exposé, à titre individuel ou en groupe, à plus de 40 reprises partout dans le monde, notamment à Barcelone, Cleveland, Boston, New York et Hong Kong. Cet été, on pourra admirer ses œuvres dans le cadre de l’exposition solo Il était une fois… Once Upon a Time…, présentée au Musée régional de Vaudreuil-Soulanges du 21 juin au 14 septembre.

Tout en assumant la direction artistique de l’Orchestre Nouvelle Génération, elle propose chaque année de nouvelles productions toujours plus audacieuses, profitant du fait que les deux arts se nourrissent l’un l’autre. Créatrice de centaines d’œuvres picturales, elle a également produit des décors d’opéra et des toiles s’inspirant des cycles musicaux de Mahler (Le Chant de la Terre) et de Moussorgski (Tableaux d’une exposition).

Tableaux d’une exposition – Tableaux dansants,
ce qu’on en a dit:

« (…) une suite ininterrompue d’émerveillement »
– La Presse

« It was an extraordinary musical experience to be savored over lifetime (…) the effect was downright magical. »
– Kalamazoo Gazette, États-Unis

« Turovsky calls the genre « choreographed paintings. » One might also call it brilliant. »
– Arizona Daily Wildcat, États-Unis

À propos de l’Orchestre Nouvelle Génération

Fondé en 2011 par Yuli et Eleonora Turovsky, l’Orchestre de chambre Nouvelle Génération n’a pas tardé à susciter l’intérêt d’une clientèle fidèle et enthousiaste, ici comme ailleurs. La formation ne cesse d’impressionner son auditoire par la ferveur, la joie et l’intensité du jeu de ses membres. L’appellation « Nouvelle Génération » ne tient pas seulement au fait du jeune âge de ses membres, mais aussi à la recherche constante du renouveau lors des performances. L’Orchestre, sous la direction artistique de Natasha Turovsky, s’est donné pour mission de sortir la musique classique des sentiers battus et de la rendre plus accessible.

www.orchestrenouvellegeneration.com

CLIQUEZ POUR VOIR ET ENTENDRE UN EXTRAIT