Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Le mardi 28 novembre 2006 à 20 h
Causerie avant concert à 19 h

La Peinture : Girodet, le rebelle romantique

La musique a de tout temps entretenu des liens avec les autres formes d’art, qu’elles soient poésie, littérature, film, danse ou peinture. La nouvelle série Les Concerts paroles et musique Air Canada, dont le thème est l’art sous toutes ses formes, propose d’en saisir les liens à travers des concerts animés par Françoise Davoine ou Sophie Durocher. Elle mise sur l’interaction dynamique avec le chef et les artistes invités, dans la structure même du concert. Grâce notamment à l’intégration d’éléments visuels, les œuvres essentielles du répertoire prennent un nouveau visage attrayant, accessible et nuancé.

Le deuxième concert de la série Les Concerts Paroles et musique Air Canada: La peinture : Girodet, le rebelle romantique, est présenté dans le cadre de l’exposition du Musée des Beaux-arts de Montréal consacrée au peintre néoclassique Girodet. Il sera également animé par Françoise Davoine, qui nous présentera un invité spécial : M. Guy Cogeval, le directeur du Musée des Beaux-arts de Montréal.

Kent Nagano, chef d’orchestre
Françoise Davoine, animatrice
Guy Cogeval, directeur du Musée des Beaux-arts de Montréal, invité spécial

Étienne Méhul, Symphonie n° 1
Hector Berlioz, Benvenuto Cellini, ouverture
Richard Strauss, Eine Alpensinfonie

ET

les mercredi 29 et jeudi 30 novembre 2006 à 20 h

Les Grands Concerts : Offrande musicale

Les deux premières œuvres au programme sont la Symphonie n° 1 d’Étienne Méhul et l’ouverture Benvenuto Cellini d’Hector Berlioz. Le Florentin Benvenuto Cellini était, tout comme Girodet, un artiste polyvalent. Il a connu une existence tumultueuse qui a notamment inspiré Alexandre Dumas. D’autre part, Étienne Méhul, un musicien précoce et presque exact contemporain de Girodet, a servi d’inspiration au jeune Berlioz. Finalement, la colossale Symphonie alpestre de Richard Strauss, que le compositeur a lui-même qualifiée de « gigantesque peinture musicale », conclut ce programme haut en couleurs.

Le deuxième Grand concert de novembre, Offrande musicale, aura lieu les 29 et 30 novembre à 20 h. Ce concert sera dirigé par le chef d’orchestre anglais Sir Roger Norrington et mettra en lumière le pianiste russe Nikolaï Lugansky, qui interprétera le Concerto pour piano de Schumann. Également au programme, la Symphonie n° 1 d’Elgar.

Les œuvres qui figurent sur ce programme ont toutes été des offrandes musicales : Schumann signe avec son Concerto pour piano une véritable ode à Clara, l’unique amour de sa vie, ainsi qu’à l’instrument qui les unit. La Première Symphonie d’Elgar a quant à elle été dédiée au chef d’orchestre Hans Richter, « véritable artiste et ami sincère », et elle est empreinte d’une esthétique toute germanique.

Très en demande en tant que chef invité, l’éminent Sir Roger Norrington est également, depuis 1998, le premier chef de deux ensembles très réputés : l’Orchestre symphonique de la Radio de Stuttgart et la Camerata de Salzbourg. Le pianiste Nikolaï Lugansky s’est imposé au niveau international, à la scène comme au disque. Il est un interprète russe dans la meilleure acception du terme, avec tout ce que cela implique de grandeur expressive, poétique et d’aisance pianistique.

Sir Roger Norrington, chef d’orchestre
Nikolaï Lugansky, pianiste

Robert Schumann, Concerto pour piano
Edward Elgar, Symphonie n° 1

À la Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts

Billets : à partir de 15 $

Renseignements et réservations : Billetterie OSM (514) 842-9951 ou sur le site OSM