Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->


JANVIER À L’OSM

Le Festival Tchaïkovski
pour amorcer l’année 2016

Le duo Lortie-Mercier
dans le Concerto pour deux pianos de Poulenc

Le retour du pianiste Stephen Hough
dans l’« Empereur » de Beethoven

Le film Metropolis
avec l’organiste français Thierry Escaich

Musique de chambre avec des musiciens de l’OSM
à la salle Bourgie

Pour amorcer l’année, l’Orchestre symphonique de Montréal présente le Festival Tchaïkovski avec la présentation de trois concerts exceptionnels proposant un panorama de l’œuvre du célèbre compositeur russe. Sous la direction d’Oleg Caetani, l’OSM accueille trois solistes qui sauront mettre en lumière toute la passion et la profondeur émanant de la musique de Tchaïkovski : Mischa Maisky, Ekaterina Lekhina et Boris Berezovsky.

D’autres grands invités se succèdent tout au long de janvier avec la visite des pianistes Louis Lortie, Hélène Mercier et Stephen Hough, et des chefs Long Yu et David Zinman. Vers la fin du mois, un chef-d’œuvre du cinéma expressionniste allemand attend les cinéphiles autant que les mélomanes : le film Metropolis de Fritz Lang, mis en musique en direct par l’organiste et compositeur Thierry Escaich aux commandes du Grand Orgue Pierre-Béique.

**********

Festival Tchaïkovski : L’Ouverture 1812

Série : Hors série
Mercredi 6 janvier 2016 – 20 h
Maison symphonique de Montréal

Artistes
Oleg Caetani, chef d’orchestre
Mischa Maisky, violoncelle

Présentation du concert
Tchaïkovski, La Belle au bois dormant, suite conçue par le chef d’orchestre (approx. 13 min.)
Tchaïkovski, Eugène Onéguine, « Air de Lenski » (arr. M. Maisky) (approx. 6 min.)
Tchaïkovski, Francesca da Rimini, op. 32 (approx. 22 min.)
Tchaïkovski, Variations sur un thème rococo, op. 33 (approx. 18 min.)
Tchaïkovski, Ouverture 1812, op. 49 (approx. 16 min.)

La monumentale Ouverture 1812 marque un vif contraste avec les élégantes Variations sur un thème rococo, qui seront jouées par le violoncelliste israélien d’origine lettone Mischa Maisky, ancien élève de Rostropovich et de Piatigorsky et qui mène à travers le monde une brillante carrière de concertiste.

Sous la direction d’Oleg Caetani, fils du chef d’orchestre Igor Markevitch qui fut l’un des directeurs musicaux de l’OSM, on entendra également une suite tirée du ballet La Belle au bois dormant, un arrangement pour violoncelle de l’« Air de Lenski » tiré de l’opéra Eugène Onéguine et Francesca da Rimini, poème symphonique de Tchaïkovski. Mentionnons que maestro Caetani a récemment enregistré toutes les symphonies du célèbre compositeur : « Un trésor à acquérir à n’importe quel prix », écrivait le Financial Times.

Pour plus de détails

**********

Festival Tchaïkovski : La « Pathétique »

Série : Hors série
Jeudi 7 janvier 2016 – 20 h
Maison symphonique de Montréal

Artistes
Oleg Caetani, chef d’orchestre
Ekaterina Lekhina, soprano

Présentation du concert
Tchaïkovski, Roméo et Juliette, Ouverture fantaisie (approx. 19 min.)
Tchaïkovski, Iolanta, « Otchego eto prezhde ne znala » (approx. 4 min.)
Tchaïkovski, Mazeppa, « Spi, mladenez moi prekrasnyj » (approx. 3 min.)
Tchaïkovski, La Demoiselle des neiges, « Mélodrame no 2 » (approx. 4 min.)
Rimski-Korsakov, La Demoiselle des neiges, « S podruzhkami po yagodu hodit » (approx. 4 min.)

Tchaïkovski, Symphonie no 6 en si mineur, op. 74, « Pathétique » (approx. 46 min.)

Le meilleur de l’art lyrique de Tchaïkovski est ici mis en lumière par deux de ses airs les plus touchants, interprétés par la soprano colorature russe Ekaterina Lekhina, sous la direction du chef d’orchestre Oleg Caetani.

À la fois mélancolique et slave, la Symphonie no 6, surnommée « Pathétique » explore par ailleurs une profondeur émotionnelle sublime.

Pour plus de détails

**********

Festival Tchaïkovski : La Symphonie no 4

Série : Hors série
Vendredi 8 janvier 2016 – 20 h
Maison symphonique de Montréal

Artistes
Oleg Caetani, chef d’orchestre
Boris Berezovsky, piano

Présentation du concert
Tchaïkovski, Concerto pour piano no 2 en sol majeur, op. 44 (approx. 37 min.)

Tchaïkovski, Symphonie no 4 en fa mineur, op. 36 (approx. 44 min.)

Salué par la critique pour sa « virtuosité époustouflante et d’une puissance extraordinaire », le pianiste russe Boris Berezovsky est de retour à l’OSM, cette fois dans l’éclatant Deuxième concerto pour piano de Tchaïkovski. Ici encore, le chef d’orchestre Oleg Caetani dirige les musiciens de l’OSM et leur prestigieux invité.

La grandiose Quatrième symphonie du compositeur clôture avec panache la programmation du Festival Tchaïkovski.

Pour plus de détails

**********

Duo Lortie & Mercier

Séries : Matins symphoniques Fondation J.A. DeSève
Les grands concerts du jeudi 2 Power Corporation du Canada
Les dimanches en musique

Jeudi 14 janvier 2016 – 10 h 30
Jeudi 14 janvier 2016 – 20 h
Dimanche 17 janvier 2016 – 14 h 30

Maison symphonique de Montréal

Artistes
Long Yu, chef d’orchestre
Louis Lortie, piano
Hélène Mercier, piano

Présentation du concert
Prokofiev, L’amour des trois oranges, Suite, op. 33b (approx. 18 min.)
Poulenc, Concerto pour deux pianos en ré mineur (approx. 20 min.)
Qigang Chen, Instants d’un opéra de Pékin (approx. 10 min.)
Jordan Pal, On the Double (approx. 10 min.)
Borodine, Le prince Igor, « Danses polovtsiennes » (approx. 14 min.)

Le premier est acclamé pour la perspective originale et la personnalité qu’il insuffle à un large éventail du répertoire pour piano. La seconde a fait ses études et partagé la scène avec les plus grands. Interprètes brillants dont la réputation n’est plus à faire, Louis Lortie et sa complice Hélène Mercier sont réunis sur une même scène dans le Concerto pour deux pianos de Poulenc. Voilà pour le public montréalais de grandes retrouvailles !

Directeur artistique et premier chef du Philharmonique de Chine, directeur musical des orchestres symphoniques de Shanghai et Guanzhou et directeur artistique du Festival de musique de Beijing, Long Yu est de retour à Montréal pour diriger ce programme musical aux influences multiples, comprenant les « Danses polovitsiennes » du Prince Igor d’Alexandre Borodine, Instants d’un opéra de Pékin de Qigang Chen, On the double de Jordan Pal et la Suite op. 33b tirée de L’amour des trois oranges de Prokofiev.

Causeries préconcert présentées par Les fromages d’ici
Une heure avant les représentations au foyer Allegro de la Maison symphonique.
Animatrice : Katerine Verebely

Pour plus de détails

**********

Musiques transatlantiques

Série : Musique de chambre avec les musiciens de l’OSM
Vendredi 15 janvier 2016 – 18 h 30
Salle Bourgie

Les violonistes Marie-André Chevrette et Katherine Palyga, l’altiste Sofia Gentile et la violoncelliste <bAnna Burden partagent la scène avec le flûtiste Denis Bluteau, le clarinettiste Todd Cope et la harpiste Jennifer Swartz dans un programme de quatuors à cordes signés Ruth Crawford Seeger, Rodolphe Mathieu et Ernest MacMillan, que complète l’Introduction et Allegro pour flûte, clarinette, harpe et quatuor à cordes de Ravel.

Pour plus de détails

**********

Stephen Hough joue Beethoven

Séries : Les grands concerts du mardi BMO
Les grands concerts du mercredi 1
Les grands concerts du jeudi 2 Power Corporation du Canada

Mardi 19 janvier 2016 – 20 h
Mercredi 20 janvier 2016 – 20 h
Jeudi 21 janvier 2016 – 20 h

Maison symphonique de Montréal

Artistes
David Zinman, chef d’orchestre
Stephen Hough, piano

Présentation du concert
Beethoven, Concerto pour piano no 5 en mi bémol majeur, op. 73, « Empereur » (approx. 40 min.)
R. Strauss, Ainsi parlait Zarathoustra (approx. 33 min.)

Spécialiste de Beethoven au talent maintes fois récompensé, le Britannique Stephen Hough est reconnu comme l’un des pianistes les plus charismatiques de la scène internationale actuelle. Il retrouve l’OSM dans un concerto des plus éclatants, au mouvement lent, lyrique et majestueusement serein, dirigé par David Zinman.

Récipiendaire de cinq Grammy Awards, le chef américain dirige également Ainsi parlait Zarathoustra</i, poème symphonique associé au film 2001 : l’odyssée de l’espace. Ces deux grands chefs-d’œuvre annoncent sans contredit une soirée passionnante !

Causeries préconcert présentée par Les fromages d’ici
Une heure avant les représentations au foyer Allegro de la Maison symphonique.
Animateur : Matthieu Dugal

Pour plus de détails

**********

Metropolis

Série : Orgue
Samedi 23 janvier 2016 – 20 h

Maison symphonique de Montréal

Artiste
Thierry Escaich, orgue

Présentation du concert
Metropolis de Fritz Lang (approx. 120 min.)
Improvisation à l’orgue par Thierry Escaich.
Sous-titres en français

Les projections en musique connaissent à l’OSM un succès qui ne se dément pas, et celle-ci ne fera pas exception. Peu de films ont autant marqué l’imaginaire que Metropolis, long-métrage expressionniste de science-fiction réalisé en 1927 par le grand Fritz Lang. Le film se découpe en trois actes, Auftakt (commencement), Zwischenspiel (interlude) et Furioso. Visionnez-le accompagné d’une improvisation en direct de Thierry Escaich, organiste et compositeur français parmi les plus importants de sa génération, maintes fois primé et lauréat de trois Victoires de la musique en France, qui prendra les commandes du Grand Orgue Pierre-Béique le temps d’un concert. Sous-titres en français.

Pour plus de détails

*********

Avec la présentation du Festival Tchaïkovski en début d’année et la visite de musiciens et de chefs invités prestigieux, l’année 2016 commence décidément sous les meilleurs auspices pour l’Orchestre symphonique de Montréal !

Le service à la clientèle de l’OSM est joignable au 514 842-9951 du lundi au vendredi de 9 h à 19 h et le samedi de 10 h à 16 h dès le 4 janvier.

Il est également possible de consulter la programmation musicale de la 82e saison de l’OSM et de se procurer des billets grâce au service de billetterie en ligne, à www.osm.ca en tout temps.