Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Le jeudi 4 juin 2009, à 20 h

LUCIA DI LAMMERMOOR
SOUS LES ÉTOILES !
projection en direct de l’opéra sur écran géant extérieur


Pour clore en beauté sa 29e saison, l’Opéra de Montréal, avec le partenariat de Bell, est particulièrement heureux de pouvoir offrir gratuitement un événement lyrique en plein air qui se déroulera sur l’Esplanade de la Place des Arts (coin Ste-Catherine et Jeanne-Mance), le jeudi 4 juin 2009, à 20 h. Apportez vos chaises pliantes, l’événement aura lieu beau temps, mauvais temps.

La dernière représentation de l’opéra Lucia di Lammermoor de Donizetti, présenté à la salle Wilfrid-Pelletier, sera retransmise en direct sur grand écran géant, installé sur l’Esplanade de la Place des Arts. L’opéra est présenté en italien avec surtitres français et anglais. Pendant l’entracte, les spectateurs pourront découvrir sur grand écran l’activité fébrile de l’arrière-scène et faire connaissance avec les artistes, concepteurs et techniciens qui ont donné vie à cette production. La visite guidée des coulisses sera menée par le musicologue Pierre Vachon, directeur des communications et du marketing à l’Opéra de Montréal. Tout ce que vous avez voulu savoir sur les coulisses de l’opéra, sans jamais avoir osé le demander, vous sera enfin dévoilé!

Cet événement en plein air s’inscrit dans la mission de démocratisation, sociale et communautaire que s’est fixée l’Opéra de Montréal. Sous les étoiles a été initié en juin 2005, avec la retransmission en direct de Carmen de Bizet et clôturait avec éclat la 25e saison de la compagnie, en juin 2006 avec Aïda de Verdi et en juin 2008 avec Madame Butterfly de Puccini. L’an dernier, 33 000 spectateurs avaient afflué vers l’Esplanade de la Place des Arts pour assister, envoûtés, à la projection en direct de l’opéra sur grand écran.

Lucia di Lammermoor est certes un opéra spectaculaire et l’on peut comprendre que l’oeuvre n’ait jamais quitté l’affiche depuis sa création en 1835 obtenant les grandes faveurs des mélomanes du monde entier malgré son sujet sombre et fantastique. Toute l’action se déroule sur fond de luttes entre familles rivales et dans le contexte des guerres entre catholiques et protestants. Le livret est une habile adaptation du roman de Walter Scott La fiancée de Lammermoor (1819), lui-même inspiré d’un fait divers réel qui s’était déroulé en Écosse au XVIIe siècle au cours duquel une noble jeune femme avait assassiné, la nuit de ses noces, son époux détesté, et était devenue folle à la suite de ce crime.

Les solistes sont : la soprano cubaine Eglise Gutierrez (Lucia), le ténor américain Stephen Costello (Edgardo), le baryton mexicain Jorge Lagunes (Enrico), la basse canadienne Alain Coulombe (Raimondo), le ténor canadien Antoine Bélanger (Arturo), le baryton-basse Pierre-Étienne Bergeron (Normanno) et la mezzo Sarah Myatt (Alisa).

Mon appréciation : Lucia di Lammermoor****

Esplanade de la Place des Arts

Entrée libre