Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Le lundi 12 mai, 19 h 30

L’Orchestre Métropolitain du Grand Montréal
présente
MAHLER, LE CHANT DE LA NUIT

C’est avec un Orchestre Métropolitain augmenté de nombreux instruments parmi lesquels des cloches à vache, une guitare et une mandoline que s’achève la saison 2007-2008. Une oeuvre gigantesque, placée sous le signe de la nuit. Un kaléidoscope fascinant et explosif où le sens du collage atteint à la démesure ! La Symphonie no 7 de Mahler est certainement la plus éclatée de toutes.
Son architecture symétrique est remarquable : au milieu, un grand scherzo sur un rythme de valse, deux Nachtmusik (musiques de nuit) placés juste avant et après le scherzo et, enfin, deux allegros ouvrant et concluant la symphonie, en tout cinq mouvements.

Programme

Gustav Mahler, Symphonie no 7 « Le Chant de la nuit »
Yannick Nézet-Séguin, chef

Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts

Billets de 10 $ à 37,95 $

Billetterie de la Place des Arts 514-842-2112 ou sur le site
www.laplacedesarts.com

Conférence préparatoire gratuite présentée par Claudio Ricignuolo, musicien du
Métropolitain, une heure avant le concert (nombre de places limité).

L’Orchestre Métropolitain du Grand Montréal remercie ses partenaires gouvernementaux :
le Conseil des arts de Montréal,
le Conseil des arts et des lettres du Québec et
le Conseil des arts du Canada.