Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->



JEANNE D’ARC AU BÛCHER,
AVEC CAROLE BOUQUET ET GUY NADON,
SOUS LA DIRECTION DE KENT NAGANO,
CLÔT LA SAISON
– DAVID ZINMAN DIRIGE LA CINQUIÈME DE MAHLER
– ITZHAK PERLMAN EN RÉCITAL
– LE CHOEUR DE CHAMBRE DE L’OSM DANS LES REQUIEM DE FAURÉ ET DE DURUFLÉ
– PARTICIPATION DE L’OSM AUX FINALES ET AU CONCERT-GALA DU CONCOURS MUSICAL INTERNATIONAL DE MONTRÉAL

Au retour de sa tournée de sept concerts en Amérique du Sud, l’Orchestre symphonique de Montréal jouera en mai la Cinquième Symphonie de Mahler sous la direction du chef David Zinman. Lors de ce même concert, l’OSM retrouvera le pianiste Stephen Kovacevich dans le Concerto K. 456 « Paradis » de Mozart. L’Orchestre conclura sa 79e saison par une interprétation du grandiose oratorio Jeanne d’Arc au bûcher d’Honegger avec Carole Bouquet et Guy Nadon, sous la direction de Kent Nagano.

De plus, l’OSM participera aux finales et au concert gala de l’édition 2013 du Concours Musical International de Montréal, consacré cette année au violon. Les finales se tiendront à la Maison symphonique de Montréal les 14 et 15 mai à 19 h 30, tandis que le concert gala, mettant en vedette les lauréats, aura lieu le 17 mai à 19 h 30. La remise de prix officielle se fera également lors de ce concert.
Le célèbre violoniste Itzhak Perlman qui, lors de son dernier passage montréalais, dirigeait l’OSM tout en étant soliste, offrira cette fois un rare récital de pages classiques et romantiques avec son complice, le pianiste Rohan De Silva.

Le début du mois mettra de l’avant le nouveau Choeur de chambre de l’OSM, placé sous la direction d’Andrew Megill, qui offrira un concert articulé autour des deux magnifiques requiem de Fauré et de Duruflé, accompagnés à l’orgue.

Dans le cadre de la série Jeux d’enfants, Magic Circle Mime invitera jeunes et moins jeunes à découvrir les folles aventures de Sahara Bob, ainsi que des pages de Broughton, Grieg et Saint-Saëns.

Mettant en lumière six musiciens de l’OSM, le baryton Isaiah Bell et le pianiste Jean Marchand, le programme Musique entre les lignes proposera quant à lui une excursion dans le surréalisme, tant littéraire que musical.

FAURÉ ET DURUFLÉ : DEUX REQUIEM
Concerts spéciaux

5 mai à 14 h 30
Maison symphonique de Montréal
Choeur de chambre de l’OSM
Andrew Megill
, chef de choeur de l’OSM
François Zeitouni, orgue
Stéphanie Pothier, mezzo-soprano (Duruflé)
Marc-Antoine d’Aragon, baryton (Duruflé)
Jana Miller, soprano (Fauré)
Clayton Kennedy, baryton (Fauré)
DURUFLÉ, Requiem
FAURÉ, Requiem

Il s’agit d’un premier concert du Choeur de chambre de l’OSM. Présenté sans orchestre, l’ensemble sera accompagné à l’orgue par François Zeitouni. Le programme réunit deux des oeuvres chorales les plus aimées du répertoire français du 20e siècle, les Requiem de Duruflé et de Fauré.

Composé à la mémoire de son père et en neuf mouvements, le Requiem de Duruflé intègre des mélodies grégoriennes issues de la Messe des défunts. Privilégiant de poser un regard calme plutôt qu’agité sur la mort (ne traitant pas par exemple le « Dies Irae »), Duruflé a mis en musique les textes plus méditatifs du requiem.

Créé en 1888 sous la direction de Fauré et donné notamment lors des obsèques du compositeur, le Requiem de Fauré reste l’oeuvre d’un homme sincère pour qui la mort avait une signification bien particulière : « On a dit [que mon Requiem] n’exprimait pas l’effroi de la mort; quelqu’un l’a appelé une berceuse de la mort. Mais c’est ainsi que je sens la mort : comme une délivrance heureuse, une aspiration au bonheur d’au-delà, plutôt que comme un passage douloureux. »

Lors de la causerie pré-concert, à 13 h 30, Kelly Rice, de l’École de musique Schulich de l’Université McGill, s’entretiendra avec Andrew Megill, chef de choeur de l’OSM, ainsi qu’avec l’organiste François Zeitouni, la soprano Jana Miller et le baryton Marc-Antoine d’Aragon. Cette causerie est ouverte gratuitement au public et aura lieu au Salon urbain de la Place des Arts.

ITZHAK PERLMAN EN RÉCITAL
Les Récitals

7 mai à 20 h
Maison symphonique de Montréal
Itzhak Perlman
, violon
Rohan De Silva, piano
BEETHOVEN, Sonate pour piano et violon no 1, opus 12 no 1
FRANCK, Sonate pour violon et piano en la majeur
TARTINI, Sonate en sol mineur, « Le Trille du diable » (arrangement Fritz Kreisler)
Autres oeuvres annoncées le soir même par M. Perlman.

Sans contredit l’un des plus grands virtuoses du violon des dernières décennies, lauréat de 15 Grammy, admiré pour son charisme et son humanité autant que pour son talent,Itzhak Perlman a été salué par les publics du monde entier. Il interprétera trois oeuvres parmi les plus appréciées du répertoire, dont la célèbre Sonate de Franck et l’époustouflant « Trille du diable » de Tartini. Pour la suite du récital, le violoniste annoncera d’autres grandes oeuvres qu’il interprétera pour le plus grand plaisir du public.

M. Perlman sera accompagné par Rohan De Silva, salué meilleur accompagnateur en 1990 lors du Concours international Tchaïkovski à Moscou, qui a accompagné le violoniste dans les salles les plus prestigieuses.
Le récital du 7 mai est présenté par Pianos Prestige.

LE COR MAGIQUE
Jeux d’enfants

19 mai à 13 h 30
La Maison symphonique de Montréal
Marc David
, chef d’orchestre
Magic Circle Mime
The Magic Horn de Broughton et extraits de la suite Peer Gynt de Grieg et de la Bacchanale de Saint-Saëns.

Sahara Bob, un aventurier excentrique, reçoit une invitation d’un chef d’orchestre à présenter sa collection d’instruments exotiques. Il ne se doute pas une seconde qu’un piège lui a été tendu, lui qui est sur le point de croiser la route du génie du cor magique!

Ce spectacle bilingue permet de découvrir les pouvoirs légendaires des instruments de musique, grâce à l’interprétation du Magic Horn du compositeur américain Bruce Broughton, à qui l’on doit notamment les trames sonores des films Silverado et Young Sherlock Holmes, ainsi que des extraits d’oeuvres classiques.

L’OSM sera alors placé sous la direction du chef Marc David, directeur artistique de l’Orchestre symphonique de Longueuil (OSDL) et chef attitré de l’Orchestre symphonique de Terre-Neuve.
La série Jeux d’enfants est présentée par Industrielle Alliance.

WALTON, MILHAUD, COCTEAU : LE SURRÉALISME AVANT LA LETTRE
Musique de chambre avec les musiciens de l’OSM / Musique entre les lignes

21 mai à 18 h 30
Maison symphonique de Montréal
Nathan Brock
, chef d’orchestre
Isaiah Bell, baryton
Alain Desgagné, clarinette
André Moisan, saxophone alto
Paul Merkelo, trompette
Gary Russel, violoncelle
Andrew Dunsmore, percussion
Marie-André Chevrette, violon
Jean Marchand, piano
MILHAUD, Cinéma-fantaisie
SATIE, Valse-ballet
WALTON, Façade (extraits)

Les soirées du Groupe des six restent mythiques et on pouvait y croiser des musiciens, des peintres mais aussi des écrivains, dont Jean Cocteau. Les soirées se terminent chez Darius Milhaud ou au bar Gaya. Cocteau lit ses derniers poèmes. Ce programme de la série Musique entre les lignes tentera de faire revivre cette effervescence si particulière, à travers mots et musiques, avec Cinéma-fantaisie de Milhaud, destiné à accompagner un film muet de Charlie Chaplin, qui sera éventuellement transformé en ballet, Le boeuf sur le toit, la charmante Valse ballet de Satie et l’iconoclaste Façade de Walton, qui devait provoquer lors de sa création un véritable scandale, « l’enfant terrible de la musique anglaise » s’inspirant de poèmes d’Edith Sitwell.

Série Musique et littérature
En guise de prélude aux concerts de musique de chambre de l’Orchestre symphonique de Montréal, qui associent musique et littérature, BAnQ propose des entretiens au cours desquels un mélomane et un amoureux des lettres échangent sur le thème du concert.
Avec Guy Marchand, musicologue, et Guylaine Massoutre, professeure, auteure et critique littéraire au quotidien Le Devoir. Animation et recherche : Stéphane Lépine
Le jeudi 16 mai 2013 à 19 h,
à l’Auditorium de la Grande Bibliothèque

DAVID ZINMAN DIRIGE LA CINQUIÈME DE MAHLER
Les Grands Concerts du mercredi 2 Filion électronique et les Grands Concerts du jeudi 1 Air Canada
22 et 23 mai à 20 h
Maison symphonique de Montréal
David Zinman
, chef d’orchestre
Stephen Kovacevich, piano
MOZART, Concerto pour piano no 18, K.456, « Paradis »
MAHLER, Symphonie no 5

Écrite en 1901, alors que Mahler est confronté à sa propre mort, suite à une grave hémorragie intestinale, la Cinquième Symphonie se veut une progression de la noirceur à la victoire contre la douleur, alors que souffle un vent de renouveau. La rencontre avec Alma Schindler ne saurait sans doute y être étrangère et plusieurs croient que le sublime « Adagietto », utilisé notamment par Luchino Visconti dans son film Mort à Venise se veut un chant d’amour à celle qui deviendrait sa femme. L’OSM sera placé ici sous la direction du chef américain David Zinman, à l’imposante discographie, lauréat de cinq Grammy et deux Grands prix du disque, chef du Tonhalle Orchester.

Écrit pour Maria Theresia Paradis, pianiste célèbre à son époque, le Concerto K. 456 de Mozart permettra à Stephen Kovacevich de démontrer virtuosité, profondeur d’interprétation et complicité avec l’OSM, notamment dans le premier mouvement qui multiplie les dialogues entre piano et vents. « Stephen Kovacevich est un maître qu’il faut admirer; tout en étant fidèle à l’esprit de la musique, c’est un interprète tout à fait original », soulignait International Piano.
Le concert du 22 mai est présenté par COGECO.

JEANNE D’ARC AU BÛCHER
Les Grands Concerts du mardi Homeocan,
Les Grands Concerts du Jeudi 2 Power Corporation
et Les Grands Samedis OSM
28, 30 mai et 1er juin à 20 h
Maison symphonique de Montréal
Kent Nagano
, chef d’orchestre
Carole Bouquet, comédienne (Jeanne)
Guy Nadon, comédien (Frère Dominique)
Marianne Fiset, soprano (Vierge)
Hélène Guilmette, soprano (Marguerite)
Allison McHardy, mezzo-soprano (Catherine)
Pascal Charbonneau, ténor
Alexandre Sylvestre, baryton-basse
Andrew Megill, chef du choeur de l’OSM

Choeur de l’OSM
Andrew Gray, chef du Choeur des enfants de Montréal
Choeur des enfants de Montréal
Daniel Roussel
, metteur en scène
Baillat Cardell & Fils, projections
HONEGGER, Jeanne d’Arc au bûcher

Mystère lyrique (ou oratorio dramatique) en 11 scènes sur un texte de Paul Claudel, Jeanne d’Arc au bûcher a été créé le 12 mai 1938 à Bâle (Suisse) sous la direction de Paul Sacher avec Ida Rubinstein dans le rôle de Jeanne, l’initiatrice du projet.

Arthur Honegger a été habité pendant de longues années par l’écriture de cette oeuvre maîtresse, conçue pour voix parlées et chantées, choeur mixte, choeur d’enfants et grand orchestre. Les saxophones y remplacent d’ailleurs les cors et les Ondes Martenot sont intégrés à la masse orchestrale.
Immense fresque qui devait connaître dès sa première le succès et être adapté au cinéma par Roberto Rossellini en 1954 avec Ingrid Bergman dans le rôle-titre, l’oratorio s’inspire des mystères donnés au Moyen-âge. La comédienne française Carole Bouquet deviendra ici Jeanne et Guy Nadon Frère Dominique. Une distribution vocale entièrement canadienne, sous la direction de Kent Nagano, a été privilégiée. La mise en scène sera assurée par Daniel Roussel et les projections par Baillat Cardell & Fils. Une fin de saison exceptionnelle.
Lors de la causerie pré-concert, à 18 h 45, à la Maison symphonique de Montréal, Kelly Rice s’entretiendra avec Daniel Roussel, metteur en scène de la production.

REVOYEZ L’OSM SUR MEDICI.TV
Diffusé en direct sur medici.tv, plateforme web internationale offrant un vaste catalogue de musique classique en ligne, le concert Till Fellner et le Troisième Concerto de Beethoven, présenté à la Maison symphonique de Montréal le 16 avril dernier, est disponible gratuitement en continu pour une période de trois mois. Le public intéressé peut obtenir davantage de renseignements à osm.ca. Cette transmission est rendue possible grâce au soutien d’Air Canada.

SUIVEZ L’OSM EN TOURNÉE SUR SON BLOGUE
L’OSM termine sa tournée majeure en Amérique du Sud (23 avril au 3 mai 2013), qui comprend 7 concerts, présentés dans 5 villes de 4 pays différents. L’OSM se dirige vers la Colombie avec un concert à Bogotá (Teatro Mayor). Le concert en Colombie sera le premier de l’Orchestre dans ce pays. Le pianiste Serhiy Salov et le violon solo de l’OSM Andrew Wan agissent à titre de solistes.

Suivez le blogue de tournée qui permet au public de découvrir l’envers de cette aventure et de suivre le parcours des musiciens et artisans qui y participent : www.osm.ca/blogue. L’OSM remercie Tourisme Montréal pour son aide financière relative au blogue.

Suivez l’OSM sur Facebook et Twitter.

L’Orchestre symphonique de Montréal tient à remercier le Conseil des Arts du Canada et la Ville de Montréal, Montréal-Métropole culturelle, ainsi que Saputo, Barrick Gold Corporation, Banque Scotia, Brookfield et Air Canada pour leur soutien dans le cadre de la tournée de l’Orchestre en Amérique du Sud.

L’Orchestre symphonique de Montréal tient à remercier Loto-Québec, le Conseil des Arts du Canada et le Conseil des arts de Montréal pour leur généreux soutien.