Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Lumières ->

Le Musée des beaux-arts de Montréal reçoit en don la collection d’œuvres du musée Marc-Aurèle Fortin

Un espace sera consacré à l’artiste et permettra l’accessibilité à ses œuvres.

Le président du Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM), monsieur Bernard Lamarre, et la directrice du Musée, madame Nathalie Bondil, ont annoncé aujourd’hui que le musée Marc-Aurèle Fortin fait don de sa collection au MBAM. « Nous sommes particulièrement heureux de ce don qui vient accentuer de façon importante la présence de M.-A. Fortin dans notre collection d’art canadien » a déclaré monsieur Lamarre. La directrice du musée Marc-Aurèle Fortin, madame Jacqueline Sabourin, a expliqué que « pour poursuivre la mission du musée Marc-Aurèle Fortin, les membres du conseil d’administration ont convenu que le Musée des beaux-arts de Montréal assurera désormais la pérennité et la mise en valeur des œuvres de ce grand paysagiste. » Le Musée des beaux-arts de Montréal prendra en charge cette collection à compter du 31 mars 2007.

Le musée de la rue Saint-Pierre, dans le Vieux-Montréal, possède plus d’une centaine d’œuvres de l’artiste dont des tableaux significatifs tels que Arbre déraciné (vers 1928) et Commencement d’orage sur Hochelaga (vers 1940), dix-neuf plaques gravées provenant d’un ensemble initialement évalué à une soixantaine, de même qu’une trentaine d’objets ayant appartenu à l’artiste et de nombreux documents d’archives. Il bénéficie également de plusieurs prêts généreux de collectionneurs privés. Cette collection couvre l’ensemble de la carrière de M.-A. Fortin, des tableaux académiques réalisés dans les années 1910 aux derniers grands arbres du début des années 1960. Elle recèle aussi des exemples de toutes les techniques utilisées et développées par M.-A. Fortin. Cet ensemble donne une vision complète des genres pratiqués par le peintre : portraits, natures mortes, scènes religieuses et paysages, de même que des représentations urbaines de Montréal.

Un tel don au Musée des beaux-arts de Montréal est particulièrement bienvenu. « Avec l’arrivée de la collection du musée Marc-Aurèle Fortin, le Musée des beaux-arts de Montréal consacrera un espace privilégié à l’artiste au sein même de sa collection dès le mois de juin 2007, a annoncé Nathalie Bondil. Par ailleurs, les archives personnelles du peintre et du musée Marc-Aurèle Fortin continueront à être mises à la disposition des chercheurs. Le MBAM est heureux de contribuer à la sauvegarde de cet ensemble d’œuvres et de documents et d’ainsi préserver à Montréal l’héritage de ce grand paysagiste. »

Il est intéressant de signaler que Marc-Aurèle Fortin a participé au Salon du printemps de l’Art Association of Montreal (appellation initiale du Musée des beaux-arts de Montréal) de 1911 à 1954. De plus, le Musée lui a consacré des expositions en 1932, en 1943 et en 1954.

Jacques Des Rochers, conservateur de l’art canadien au Musée des beaux-arts de Montréal, et des membres de l’équipe du musée Marc-Aurèle Fortin se consacreront dans les prochains mois à la présentation et à la mise en valeur des œuvres les plus marquantes de ce corpus.

Visitez le site du Musée des beaux-arts de Montréal