Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Kent Nagano dirige trois programmes :

– C’est bien meilleur avec orchestre !
Création du Concerto pour animateur de radio et orchestre de Simon Leclerc mettant en vedette René Homier- Roy
Générale ouverte au public

– Take the Dog Sled :
une œuvre pour deux chanteuses de gorge
Emanuel Ax dans un concerto de Mozart

– Yefim Bronfman et le Deuxième de Brahms
Rare interprétation de Service sacré d’Ernest Bloch

La création d’œuvres et le soutien aux compositeurs d’ici restent deux éléments-clés de la mission de l’Orchestre symphonique de Montréal depuis sa fondation. En mars, l’OSM propose quatre programmes mettant de l’avant des œuvres qui redéfinissent les genres. Kent Nagano dirigera ainsi la première du Concerto pour animateur de radio et orchestre de Simon Leclerc – à qui l’on doit la musique de Dracula et les trames sonores de nombreux films dont, plus récemment, Le Dernier Continent. Cette œuvre unique permettra d’apprécier la virtuosité de l’animateur René Homier-Roy et de deux de ses collaborateurs de l’émission C’est bien meilleur le matin, Catherine Perrin et Marc Laurendeau.

Kent Nagano dirigera également Take the Dog Sled, une œuvre pour petit ensemble et chants gutturaux inuits d’Alexina Louie, créée lors de la tournée des musiciens au Nunavik en septembre, lors d’un programme qui mettra également en lumière le pianiste américain Emanuel Ax dans le Concerto pour piano K. 503 de Mozart et la Troisième Symphonie de Johannes Brahms, l’une des œuvres symphoniques les plus aimées du répertoire.

L’Orchestre accueillera également le compositeur américain John Adams, l’un des compositeurs américains contemporains les plus joués, qui dirigera notamment la violoniste canadienne Leila Josefowicz dans la première montréalaise de son concerto pour violon électrique (à six cordes) et orchestre, The Dharma at Big Sur.

Lors des derniers concerts du mois, Kent Nagano dirigera le rarement donné Avodath Hakodesh (Service sacré) d’Ernest Bloch, compositeur dont on souligne en 2009 le 50e anniversaire de décès. Cette grande fresque chorale, mariage réussi entre musiques traditionnelle hébraïque et symphonique se veut un « cadeau à l’humanité tout entière ». Lors du même programme, Yefim Bronfman interprètera le Deuxième Concerto pour piano de Brahms, œuvre phare du répertoire concertant.

Renseignements et réservations : 514 842-9951 ou www.osm.ca

LES CONCERTS DE MARS :
Les 3 et 4 mars à 20 h(Salle Wilfrid-Pelletier)
Les Grands Concerts : John Adams : chef et compositeur. John Adams, chef d’orchestre; Leila Josefowicz, violon.

Le 4 mars à 10 h 30 (Salle Wilfrid-Pelletier)
Les Matins symphoniques : John Adams dirige. John Adams, chef d’orchestre.

Le 15 mars à 13 h 30 et 15 h 30 (Théâtre Maisonneuve)
Jeux d’enfants : La porte mystérieuse Et si on ouvrait?… André Moisan, chef d’orchestre; Martin Drainville et Marc St-Martin, comédiens.

Le 22 mars à 14 h 30 (Salle Wilfrid-Pelletier)
Les Dimanches en musique : C’est bien meilleur avec orchestre! Kent Nagano, chef d’orchestre; Viviane Hagner, violon. (Répétition générale publique à 10 h)

Les 24 et 25 mars à 20 h (Salle Wilfrid-Pelletier) Les Grands Concerts :
Kent Nagano et la Troisième de Brahms. Kent Nagano, chef d’orchestre; Emanuel Ax, piano; Evie Mark et Terralik Partridge, interprètes de chant guttural inuit.

Les 30 et 31 mars à 20 h (Salle Wilfrid-Pelletier)
Les Soirées Signature Panasonic : Bronfman joue Brahms. Kent Nagano, chef d’orchestre; Yefim Bronfman, piano.

INFORMATIONS SUR LES CONCERTS DU MOIS :
Les Grands Concerts :
John Adams : chef et compositeur

Né en 1947, John Adams, auteur notamment des opéras Nixon in China, The Death of Klinghoffer, El Niño et Doctor Atomic, est l’un des compositeurs américains contemporains les plus joués et les plus respectés. On lui remettait en 2003 le prix Pulitzer de musique pour On the Transmigration of Souls, une œuvre écrite pour le New York Philharmonic afin de commémorer le premier anniversaire de l’attentat contre le World Trade Center. La violoniste canadienne Leila Josefowicz – collaboratrice privilégiée de John Adams dont l’interprétation, en janvier 2002, du Concerto pour violon du compositeur a été télévisée et radiodiffusée partout en Europe – donnera la première montréalaise de The Dharma at Big Sur, un concerto pour violon électrique et orchestre. Cette œuvre, d’environ 25 minutes, cherche à exprimer en musique les sentiments ressentis par un émigrant qui s’installe sur la côte du Pacifique (comme l’a fait John Adams) et le « choc de la reconnaissance » quand on atteint l’extrémité de la masse continentale. (Big Sur est un précipice côtier à mi-chemin entre Santa Cruz et Santa Barbara.) « Le courant frappe le littoral dans un rythme lent, paresseux, d’une puissante terrifiante, explique le compositeur. Pour un nouvel arrivé, cela suscite une impression viscérale de grande complexité émotive. Jack Kerouac est l’auteur qui a le mieux réussi à l’exprimer. Sa façon de l’évoquer se rapproche du sens de libération et d’excitation ressenti, une extase qui néanmoins est teintée d’une mélancolie exprimée dans la première des quatre vérités nobles du Bouddha : “Toute vie est pleine de tristesse”. »

John Adams est également très actif en tant que chef des plus grands orchestres, présentant des programmes qui marient ses propres œuvres à celles des autres compositeurs, particulièrement Jean Sibelius, dont il dirigera ici la Symphonie no 6, qui offre à l’auditeur une « eau pure » (selon les termes du compositeur), avec ses nuances en demi-teintes, la clarté de ses polyphonies et la limpidité jaillissante de son chant. Ses harmonies modales nous rappellent également l’admiration que le musicien finlandais vouait à Palestrina.

Deux peintures d’atmosphères complètent le programme : les Four Sea Interludes tirés de l’opéra Peter Grimes de Benjamin Britten et La Vallée des cloches de Maurice Ravel, orchestrée tardivement par Percy Granger avec une instrumentation proche du gamelan balinais.

Les Grands Concerts
Les 3 et 4 mars 2009 à 20 h
Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts

John Adams, chef d’orchestre
Leila Josefowicz, violon

Benjamin Britten , Four Sea Interludes tirés de Peter Grimes
Jean Sibelius, Symphonie n° 6
Maurice Ravel / Percy Grainger, La Vallée des cloches
John Adams, The Dharma at Big Sur

Causerie avant-concert, 19 h
Georges Nicholson reçoit John Adams, compositeur

Billets à partir de 24,75 $
Renseignements et réservations : 514 842-9951 ou www.osm.ca

Les Matins symphoniques :
John Adams dirige

Reprise du programme de la veille, mais sans l’interprétation de The Dharma at Big Sur.

Les Matins symphoniques
Le 4 mars 2009 à 10 h 30
Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts

John Adams, chef d’orchestre
Benjamin Britten, Four Sea Interludes tirés de Peter Grimes
Jean Sibelius, Symphonie n° 6
Maurice Ravel / Percy Grainger, La Vallée des cloches

Billets à partir de 24,75 $
Renseignements et réservations : 514 842-9951 ou www.osm.ca

Jeux d’enfants :
La porte mystérieuse et si on l’ouvrait?…

Une porte sur scène, deux amis. On entend tout à coup frapper, mais qui est-ce? Découvrez ce qui se cache derrière cette porte : mystères, magie, des invités qu’on n’attendait pas, des monstres pas très méchants, mais surtout beaucoup de rires.

Des musiques de films les plus célèbres et des œuvres incontournables de Dukas, Grieg, Khatchatourian, Moussorgski, Mozart, Prokofiev, Rossini et Richard Strauss sont au programme. Ce spectacle sans paroles, une production OSM, est une nouvelle version du spectacle Frissons à l’OSM qui remportait le Prix Opus « Production de l’année – Jeune public, saison 2003 2004 ».

Jeux d’enfants
Le 22 mars 2009 à 13 h 30 et 15 h 30
Théâtre Maisonneuve

André Moisan chef d’orchestre
Martin Drainville, comédien
Marc St-Martin, comédien

Billets à 13,75 $ (enfants) et 27,50 $ (adultes)
Renseignements et réservations : 514 842-9951 ou www.osm.ca

Jeux d’enfants est présenté par Esso Fondation l’Impériale

Les Dimanches en musique :
C’est bien meilleur avec orchestre!

Lors d’un passage à l’émission matinale C’est bien meilleur le matin sur les ondes de Radio-Canada, Kent Nagano s’est révélé séduit par la « virtuosité » de l’animateur René Homier-Roy, qui passait avec rapidité d’un sujet à l’autre, relançant ses chroniqueurs avec brio. Souhaitant reproduire cet étonnant « ballet vocal », il soumet alors à Simon Leclerc l’idée d’écrire une œuvre qui marierait les univers symphonique et radiophonique. Le compositeur, qui connaît les forces de l’Orchestre pour l’avoir dirigé dans plusieurs programmes pop au fil des ans, a conçu un concerto dont le soliste invité sera Homier-Roy, dont il exploite les talents, comme s’il devenait instrumentiste. Il sera rejoint sur scène par Catherine Perrin et Marc Laurendeau, de même que trois chroniqueurs “virtuels” qui s’exprimeront par le biais de textes défilant sur grand écran. On assistera notamment à un étonnant entretien avec le maestro, qui ne répondra pas en paroles, mais bien… en musique! « Malgré le côté à la fois amusant et fragmenté de cette mutation d’un médium à un autre, j’ai tenté d’en faire quelque chose de captivant, d’intrigant, mais aussi de touchant », explique le compositeur.

Lors du même concert, la violoniste Viviane Hagner, reconnue pour sa technique éblouissante et sa sonorité « lumineuse et légèrement sombre à la fois, presque plaintive (New York Times), jouera le Concerto pour violon de Ludwig van Beethoven, une œuvre lumineuse écrite l’année des fiançailles secrètes de Beethoven avec Thérèse de Brunswick, véritable poème amoureux qui respire le bonheur. Invitée des plus grands orchestres depuis ses débuts à l’âge de 12 ans et sa participation, l’année suivante, au concert joint des philharmoniques de Berlin et d’Israël, sous Zubin Mehta, Mme Hagner a joué avec l’OSM lors de la dernière saison le Concerto d’Unsuk Chin, œuvre qui se retrouvera sur un prochain enregistrement de l’Orchestre.

Les Pins de Rome d’Ottorino Respighi, quatre évocations de paysages romains, l’un des grands succès de l’OSM sur disque, terminent le programme.

Une répétition générale publique du concert est également offerte à 10 h le même jour.

Les Dimanches en musique
Le 22 mars 2009 à 14h 30
Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts

Kent Nagano, chef d’orchestre
Viviane Hagner, violon

Avec la participation de l’animateur René Homier-Roy et des chroniqueurs Catherine Perrin et Marc Laurendeau de l’émission C’est bien meilleur le matin, diffusée à la Première Chaîne de Radio-Canada.

Ludwig van Beethoven, Concerto pour violon
Simon Leclerc, Concerto pour animateur de radio et orchestre
(première mondiale, commande de l’OSM)
Ottorino Respighi, Les Pins de Rome

Causerie avant-concert, 13 h 30
Catherine Perrin, animatrice et chroniqueuse à Radio-Canada, reçoit René Homier Roy, animateur à la Première Chaîne de Radio-Canada, et Simon Leclerc, compositeur

Billets à partir de 24,75 $
Renseignements et réservations : 514 842-9951 ou www.osm.ca

Les Grands Concerts :
Kent Nagano et la Troisième de Brahms

Kent Nagano dirige ici l’une des symphonies les plus aimées et les plus jouées du répertoire, la Troisième de Johannes Brahms. Hans Richter, qui a dirigé la première avec le Philharmonique de Vienne lui avait donné le surnom d’« Héroïque », par association avec la Troisième de Beethoven, dont Brahms reste proche par l’esthétique. Elle est « la plus parfaite des symphonies de Brahms, la plus claire » selon le critique de l’époque Eduard Hanslick. Le thème du troisième mouvement constitue la musique de Aimez-vous Brahms?, film d’Anatole Litvak et a notamment été repris par Serge Gainsbourg et Carlos Santana.

Connu du grand public depuis qu’il a remporté le premier prix du concours Arthur Rubinstein en 1974 et l’Avery Fischer Prize en 1979, Emanuel Ax est renommé pour son tempérament poétique, sa virtuosité inégalable et sa polyvalence. En 2005-2006, M. Ax a été nommé pianiste en résidence du Philharmonique de Berlin et a participé à de nombreux concerts de l’orchestre, tant à Berlin qu’en tournée. Ami de longue date de l’OSM, il a notamment participé à la tournée aux États-Unis et en Asie de l’Orchestre en 1989. Il joue cette fois le Concerto no 25, K. 503 de Wolfgang Amadeus Mozart, terminé en même temps que la Symphonie « Prague », qui aurait été créé lors du même concert, une page grandiose et superbe, qui fait largement appel au contrepoint.

On pourra aussi entendre Take the Dog Sled, une œuvre pour petit ensemble et chants gutturaux Inuit d’Alexina Louie, récipiendaire de plusieurs prix dont un Juno, créée lors de la tournée des musiciens au Nunavik en septembre. Les stratégies de jeu des chants de gorge sont multiples et dénotent une certaine compétition. Une des chanteuses, meneuse de jeu, ajoute un nouvel élément auquel doit répondre son partenaire. Celui qui brise le motif le premier perd, ce qui déclenche généralement l’hilarité des partenaires. Evie Mark et Taqralik Partridge retrouveront alors quelques musiciens de l’OSM.

Les Grands Concerts
Les 24 et 25 mars 2009 à 20 h
Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts

Kent Nagano, chef d’orchestre
Emanuel Ax, piano
Evie Mark, interprète de chant guttural inuit
Taqralik Partridge, interprète de chant guttural inuit
Alexina Louie, Take the Dog Sled
Wolfgang Amadeus Mozart, Concerto pour piano n° 25, K. 503
Johannes Brahms, Symphonie n° 3

Causerie avant-concert, 19 h
Kelly Rice, réalisateur-coordinateur et animateur à CBC Radio Two, reçoit Edgar Fruitier et Alexina Louie, compositrice

Billets à partir de 24,75 $
Renseignements et réservations : 514 842-9951 ou www.osm.ca
Le concert du 25 mars est présenté par Archambault

Les Soirées Signature Panasonic :
Bronfman joue Brahms

Considéré l’un des pianistes virtuoses les plus talentueux de la scène actuelle, Yefim Bronfman a donné de nombreux récitals dans les grandes salles d’Amérique du Nord, d’Europe et d’Extrême-Orient. En tant qu’artiste « Perspectives » au Carnegie Hall en 2007-2008, M. Bronfman a eu l’occasion de jouer avec certains des orchestres et des chefs les plus renommés. Collaborateur privilégié, il participait en 1986 à la tournée américaine de l’OSM. Il retrouve Brahms, l’un de ses compositeurs de prédilection, et son Concerto no 2, qui utilise toutes les possibilités sonores de l’instrument. Plutôt symphonie qui donne au piano un rôle de premier plan que concerto traditionnel, l’œuvre a connu un succès retentissant dès la première.

On doit au compositeur Ernest Bloch des pages instrumentales empreintes d’une profondeur exceptionnelle et d’une beauté suave. Il considérait Service sacré, superbe fresque chorale néo-classique, comme le plus bel accomplissement de sa musique. « J’écris pour la douzaine d’êtres humains qui comprennent par-delà une musique qui se rit de la mode, les vérités éternelles que j’ai tâché, humblement, d’exprimer. » S’il est passé à la postérité comme le plus grand compositeur juif, Bloch n’a jamais eu la prétention d’imiter le vocabulaire de la musique juive. En reprenant son folklore et ses tournures, il a voulu retrouver le souffle biblique et magnifier l’histoire du peuple juif par sa musique originale. « Ce qui vraiment m’intéresse est l’esprit hébraïque. Cette âme complexe, ardente, agitée que la bible fait vibrer en moi. La vigueur des Patriarches, la violence du livre des Prophètes, l’amour brûlant de la justice, la douleur et la grandeur du livre de Job, la sensualité du Cantique des Cantiques. Tout cela est en nous, tout cela est en moi, et c’est la meilleure part de moi-même ». L’œuvre, présentée pour une rare fois à Montréal, sera dirigée par Kent Nagano et chantée par Dwayne Croft, gagnant en 1996 du prestigieux Richard Tucker Foundation Award, qui a tenu le rôle de Robert E. Lee lors de la création du dernier opéra de Philip Glass la saison dernière. Sherrill Milnes, baryton américain spécialiste des rôles verdiens, en sera le narrateur.

Les Soirées Signature Panasonic
Les 30 et 31 mars 2009 à 20 h
Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts

Kent Nagano, chef d’orchestre
Yefim Bronfman, piano
Dwayne Croft, baryton
Sherrill Milnes, narrateur
Ernest Bloch, Avodath Hakodesh (Service sacré)
Johannes Brahms, Concerto pour piano n° 2

Causerie avant-concert, 19 h
Kelly Rice, réalisateur-coordinateur et animateur à CBC Radio Two, reçoit Kent Nagano

Billets à partir de 24,75 $
Renseignements et réservations : 514 842-9951 ou www.osm.ca

Les Soirées Signature Panasonic sont présentées par Panasonic et Fillion Électronique

L’Orchestre symphonique de Montréal est présenté par Hydro-Québec, commanditaire en titre
en collaboration avec la Banque Nationale Groupe Financier.