Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Aujourd’hui, de 16 h à 16 h 30

L’opéra dans le métro ! –
Station de métro Berri-UQAM

L’opéra dans le métro ! Les usagers du métro de Montréal pourront entendre des airs de Verdi chantés par les chanteurs de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal. Cet événement urbain est réalisé avec la collaboration de la Société de transport de Montréal (STM).

Cette activité se greffe à la présentation de l’opéra Un bal masqué de Giuseppe Verdi, qui ouvre la 28e saison de l’OPÉRA DE MONTRÉAL, les 22, 26, 29 septembre, 1er et 4 octobre 2007 à 20 h à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts.

Un bal masqué (Un ballo in maschera)

Opéra en trois actes de Giuseppe Verdi (Roncole, près de Busseto, 1813 – Milan, 1901)
Livret d’Antonio Somma d’après le Gustave III ou le Bal masqué d’Eugène Scribe
Création : Rome, Teatro Apollo, 17 février 1859
En italien avec surtitres français et anglais
Dernière production à l’Opéra de Montréal : avril 1990

L’œuvre, qui reprend l’affiche à la compagnie après quinze ans d’absence, sera présentée dans une scénographie entièrement renouvelée de l’Américain Stanley M. Garner (qui travaille actuellement avec le cinéaste David Cronenberg sur un nouveau projet d’opéra). Conjuration politique, désir, passion, amitié trahie, magie et assassinat sont les ingrédients de cette intrigue où le véritable visage des protagonistes demeure caché jusqu’au dernier moment.

Sur scène, une distribution internationale éclatante : le ténor canadien Richard Margison incarne Gustave III, roi de Suède ; le baryton américain Gordon Hawkins, élu meilleur artiste de l’année par le Washington Opera, est Renato, secrétaire et dévoué partisan du roi, puis son ennemi juré ; la soprano québécoise Manon Feubel, une «voix verdienne par excellence» (Jacques Hétu, resmusica) est Amelia, épouse de Renato. À leurs côtés, la mezzo-soprano américaine Marianne Cornetti chante la devineresse Ulrica et la soprano québécoise Pascale Beaudin, le page Oscar, rôle travesti. Font également partie de cette distribution : les barytons Stephen Hegedus (Christiano) et Pierre-Étienne Bergeron (Serviteur d’Amélia), les barytons-basses Alexandre Sylvestre (Comte Horn) et Valerian Ruminski (Comte Ribbing) ainsi que le ténor Antoine Bélanger (le Juge). Le chef hongrois Gregory Vajda dirige l’Orchestre Métropolitain du Grand Montréal et le Chœur de l’Opéra de Montréal, après l’inoubliable et saisissant doublé Le château de Barbe-Bleue/Erwartung, mis en scène par Robert Lepage. La mise en scène est de Stanley M.Garner. Les nouveaux décors stylisés sont de Jean Bard, les costumes d’époque (fin du 18e siècle) du Memphis Opera et les éclairages de Matthieu Gourd.

infOpéra : operademontreal.com

Billetterie : OdM (514) 985-2258 / 1 877 385-2222 | PdA (514) 842-2112 / 1 866 842-2112

Abonnements à partir de 163 $ ;
Billets à la pièce à partir de 44 $.
Offre spéciale 18-30 ans : 35 $ pour un premier opéra et
25 $ pour les productions suivantes.

Pour en savoir davantage : operademontreal.com

Un événement urbain de l’Opéra de Montréal
en partenariat avec la Société de transport de Montréal