Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Le 5 avril 2014, 18 h


Musica Camerata Montréal présente
Trois styles

Le 5 avril prochain, la formation Musica Camerata Montréal présentera Trois styles, le troisième concert de sa 44e saison. À cette occasion, l’ensemble réunira la pianiste Berta Rosenohl, les violonistes Luis Grinhauz et Van Armenian, l’altiste Lambert Chen et le violoncelliste Sylvain Murray .

Reconnu comme le premier ensemble de musique de chambre au pays, Musica Camerata Montréal présentera ce concert à la Chapelle historique du Bon-Pasteur (100, rue Sherbrooke Est), où se trouve l’un des fameux pianos Fazioli. Ce concert est rendu possible grâce à la générosité de Vanda Treiser.

Les œuvres au programme

• Quintette en la majeur pour piano et cordes op. 5 d’Antonin Dvorak (Nehalozeves, 1841 – Prague, 1904). Si Dvorak est classé compositeur « nationaliste » en raison de l’utilisation qu’il fait du patrimoine folklorique de sa Bohême natale, ce nationalisme n’est pas engagé comme celui de son compatriote Smetana qui militait ardemment contre la domination autrichienne des Habsbourg. Le nationalisme de Dvorak est plutôt une célébration des coutumes simples des paysans avec lesquels il s’est toujours senti plus à l’aise qu’avec les grands de ce monde qui ont su cependant reconnaître sa valeur. Musica Camerata Montréal a joué cette œuvre en première canadienne le 9 septembre 2000.

• « Entr’amis », Variations op. 65 pour piano et quatuor à cordes de Stewart Grant (Fort William, 1948 -), œuvre présentée en première mondiale (commande de Musica Camerata Montréal appuyée par les Amis de Stewart Hall, Pointe-Claire). Cette nouvelle œuvre prend la forme d’une série de variations sur un thème original, chacune mettant en vedette un des instruments de l’ensemble : untango pour les deux violons, une variation de caractère rêveuse pour l’alto, une variation vive pour le piano et une variation lente et passionnée pour le violoncelle, suivie d’une fugue qui termine l’œuvre avec élan.

• Quintette en ré mineur pour piano et cordes de Frank Bridge(Brighton, 1879 – Eastbourne, 1941), œuvre présentée en première canadienne. Ce quintette est une œuvre agréable, émouvante et d’une grande fraîcheur, autant de qualités qui lui permettent de gagner en popularité : en effet, elle est en voie de devenir l’un des titres les plus prisés de l’imposant catalogue de musique de chambre du compositeur. D’une extrême exigence pour les solistes, ce quintette s’avère une œuvre remarquable, assurément un sommet de la musique anglaise postromantique.

À la Chapelle historique du Bon-Pasteur
100, rue Sherbrooke Est

Le concert de 90 minutes sans entracte sera présenté à 18 h. Le stationnement est gratuit dans les rues à proximité de la Chapelle le samedi à partir de 18 h.

Billets individuels : 30 $, 20 $ (étudiants et aînés)
Réductions consenties aux groupes de six personnes et plus

Réservations et renseignements: 514 489 8713
Billetterie le jour du concert: 514 872 5238

Le prochain concert aura lieu le 10 mai 2014. Au programme : trésors oubliés de l’Europe centrale, quintettes pour piano et cordes de Ernö von Dohnanyi (Hongrie) et de Vitezslav Novak (République tchèque)

Musica Camerata Montréal remercie la Fondation Leacross, co-commanditaire de la saison 2013-2014.

À propos de Musica Camerata Montréal
Depuis sa création en 1970, Musica Camerata Montréal offre au public des programmes d’une rare originalité. La formation accorde une place de choix aux compositeurs d’ici et s’attache à faire découvrir, souvent en première canadienne, des œuvres peu connues. Musica Camerata Montréal se démarque notamment par la qualité de ses interprétations d’un répertoire riche de plus de 350 œuvres datant des XVIIIe, XIXe, XXe et XXIe siècles. L’ensemble s’est produit au Canada, aux États-Unis, au Costa Rica et en Argentine, s’attirant à chaque occasion les éloges de la critique. Renseignements : www.cameratamontreal.com