Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Musique(s) du feu :
Concert hommage à deux grands compositeurs d’ici

La Société de musique contemporaine du Québec (SMCQ) ouvre sa 53e saison d’activités avec un grand concert gratuit dirigé par Walter Boudreau à la Salle Pierre-Mercure, dans le cadre des Journées de la culture, le 30 septembre.

 Musique(s) du feu est un hommage aux compositeurs Gilles Tremblay et François Morel, tous deux décédés au cours de la dernière année. Ce concert permettra d’entendre des œuvres marquantes de ces figures de proue de la musique canadienne, aux côtés de celle d’un de leurs maîtres, Olivier Messiaen.

Un hommage aux teintes sacrées

À l’occasion de cet hommage, le directeur artistique de la SMCQ a fait le choix d’œuvres empreintes de spiritualité, reflétant un aspect fondamental de la pensée de ces deux compositeurs et de leur maître. L’œuvre de Tremblay s’inspire de chants grégoriens, celle de Morel, de vitraux d’une cathédrale anglaise, et celle de Messiaen, de textes sacrés sur la Résurrection.

« Dans tous les cas, il en résulte une musique extrêmement lumineuse et majestueuse, qui invite au recueillement et à la contemplation. Une musique de résonances et de couleurs, qui nous fait pénétrer dans une véritable cathédrale sonore », mentionne M. Boudreau

Pour deux bâtisseurs de la modernité au Québec

Rappelons que les deux compositeurs canadiens ont eu un rôle particulièrement important dans le développement de la musique contemporaine au pays, à la fois par leur musique elle-même, par leur engagement dans la vie culturelle et par leur enseignement, tous deux ayant marqué plusieurs générations de compositeurs.

Si les deux compositeurs étaient très proches de la SMCQ pendant toutes les années qui ont précédé et suivi sa création, le lien qui unit Gilles Tremblay à l’institution est particulièrement fort, alors qu’il en a assuré la direction artistique entre 1986 et 1988.

Évoquant par ailleurs l’importance que Morel et Tremblay ont eue sur le développement de sa carrière, Walter Boudreau insiste sur l’importance de leur rendre un hommage musical. Et l’importance pour le grand public d’être de la partie : « Ce sont deux « géants », deux pionniers, deux bâtisseurs de la première heure de modernité au Québec. Maintenant qu’ils nous ont quittés, il est plus important que jamais de jouer leur musique, pour les ancrer dans la mémoire collective. Ils font partie de notre histoire… Qu’on se le dise! »

Rappel

 

Quoi :

Concert Musique(s) du feu

Quand :

Dimanche 30 septembre 2018, 15 h
(précédé d’activités autour du programme dès 14h, dans le cadre des Journées de la culture)

Où :

Salle Pierre-Mercure

300, boul. de Maisonneuve Est (Métro Berri-UQAM)

Prix :

Entrée libre

Information :

514 843-9305 poste 301

http://smcq.qc.ca/smcq/fr/montreal/53/concerts/40679/

Les participants

Le programme

Walter Boudreau, chef

Ensemble de la SMCQ

Louise-Andrée Baril, piano

Ensemble à percussion Sixtrum

François Morel, Lumières sculptées (1992)

Pour deux cors, deux trompettes, deux trombones, tuba et trois percussions – 12 minutes

Gilles Tremblay, Musique du feu (1991)

Pour piano et ensemble – 17 minutes

Olivier Messiaen, Et Exspecto ressurrectionem mortuorum (1965)

Pour orchestre de bois, cuivres et percussions métalliques – 28 minutes

À propos de la SMCQ

Au cœur de la création musicale depuis plus de 50 ans, la SMCQ se consacre à la valorisation du travail des compositeurs. Au fil des années, elle s’est imposée sur la scène culturelle par la qualité et l’envergure de ses concerts et activités, qui se démarquent par leur aspect rassembleur. Pour connaître tous les projets de la SMCQ, inscrivez-vous à l’infolettre :http://www.smcq.qc.ca/smcq/fr/apropos/liste/.