Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Lumières ->

NATHALIE BONDIL, DIRECTRICE GÉNÉRALE

ET CONSERVATRICE EN CHEF DU MBAM,

DÉCORÉE DU TITRE DE CHEVALIÈRE DE L’ORDRE DE MONTRÉAL 2018

Nathalie Bondil, directrice générale et conservatrice en chef du MBAM,
et Valérie Plante, mairesse de Montréal, 17 mai 2018

Le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) est fier d’annoncer que sa directrice générale et conservatrice, Nathalie Bondil, a été nommée Chevalière de l’Ordre de Montréal lors d’une cérémonie qui s’est tenue hier à l’Hôtel de Ville, en présence de la mairesse Valérie Plante et des membres du conseil consultatif. Plus haute distinction honorifique montréalaise, cette récompense souligne la contribution exceptionnelle de Nathalie Bondil au rayonnement et au développement de Montréal, sa ville d’adoption.

Cette médaille honore de plus le leadership créatif et le profond engagement citoyen de Nathalie Bondil qui ont permis au MBAM de se tailler une place de choix dans la vie des Montréalais et des Montréalaises, en plus de devenir une destination culturelle de premier plan pour la métropole, au Canada comme sur la scène internationale. Le Musée félicite également tous les autres lauréats, qui contribuent au dynamisme de Montréal.

Une institution culturelle qui fait rayonner la métropole
Depuis la nomination de madame Bondil à la direction en 2007, le MBAM a connu un essor fulgurant. Il est aujourd’hui fréquenté par plus de 1,3 million de visiteurs et se classe 8e au rang des Musées les plus visités en Amérique du Nord. Il s’agit d’une augmentation de 200 % en 10 ans. Il compte aujourd’hui plus de 120 000 membres – un record parmi les musées canadiens et une croissance de + 230 % en 6 ans. Chaque année, il attire plus de 100 000 touristes – des retombées estimées à plus de 100 M$ pour la métropole et la province.

Au cours des dix dernières années, le Musée a par ailleurs enrichi du quart sa collection aujourd’hui constituée de 43 000 œuvres. La superficie de l’institution a presque doublé avec l’intégration, en 2011, du Pavillon Claire et Marc Bourgie, qui abrite la collection d’art canadien et québécois et la salle de concert Bourgie. En 2016 s’est ajouté le Pavillon pour la Paix, écrin à une collection de près de 800 œuvres d’art international, dont la plus importante collection d’œuvres de maîtres anciens au Canada.

Gestionnaire visionnaire, Nathalie Bondil a déjà annoncé un nouveau chantier pour le Musée en 2019, avec la nouvelle Aile des cultures du monde et du vivre-ensemble Stéphan Crétier et Stéphany Maillery, un nouveau lieu pour Montréal, qui célébrera la diversité et encouragera le dialogue interculturel par l’art.

Muséologue engagée, Nathalie Bondil a conçu des dizaines d’expositions à succès et invité la musique, le cinéma et la mode au Musée. En dix ans, le MBAM a exporté ses expositions, reconnues pour leur scénographie originale, dans 35 villes à travers le monde, par exemple La planète mode de Jean Paul Gaultier : de la rue aux étoiles, vue par deux millions de personnes sur quatre continents, permettant de faire rayonner le savoir-faire et le talent d’ici.

Un musée humaniste au cœur de Montréal
Convaincue que l’art est un vecteur de progrès social, Nathalie Bondil a donné l’impulsion à l’Atelier international d’éducation et d’art-thérapie Michel de la Chenelière, qui favorise l’éducation, l’inclusion et l’accessibilité et le mieux-être par l’art. Le Musée collabore aujourd’hui avec plus de 450 organismes de milieux scolaires, sociocommunautaires et de la santé, afin de lutter entre autres contre le décrochage scolaire, la stigmatisation, la violence, la discrimination, la pauvreté, l’analphabétisme, la radicalisation, le racisme, l’homophobie, l’itinérance, l’obsession du modèle unique, l’isolement, les handicaps et le suicide.

Une approche fondée sur la co-création
Nathalie Bondil mise sur les partenariats entre le Musée et l’ensemble des acteurs culturels montréalais. Soulignons enfin qu’elle s’est largement investie dans les célébrations de la métropole en acceptant le double mandat de vice-présidente de la Société des célébrations du 375e anniversaire de Montréal et membre de son comité de programmation.

Le titre de chevalière de l’Ordre de Montréal s’ajoute à de nombreuses décorations qui honorent son engagement social et culturel. Vice-présidente du Conseil des arts du Canada, madame Bondil a reçu deux doctorats honorifiques, l’un de l’Université McGill en 2013, et l’autre de l’Université de Montréal en 2015. Récipiendaire de la Médaille de l’Assemblée nationale, en 2016, elle a été couronnée d’un prix Femmes d’affaires du Québec en 2017. Elle a été nommée chevalière de l’Ordre national du Québec en 2011, membre de l’Ordre du Canada en 2015, et chevalière des Arts et des Lettres de la République française en 2008, avant d’être promue officière, en 2016.

À propos du Musée des beaux-arts de Montréal
Le MBAM est l’un des musées les plus visités au Canada avec 1,3 million de visiteurs. Il figure au 8e rang des musées les plus fréquentés en Amérique du Nord. Avec leurs scénographies originales, ses expositions temporaires croisent les disciplines artistiques (beaux-arts, musique, cinéma, mode, design) et sont exportées à travers le monde. Sa riche collection encyclopédique, répartie dans cinq édifices, inclut l’art international, les cultures du monde, l’art contemporain, les arts décoratifs et le design ainsi que l’art québécois et canadien. Le Musée a connu une croissance exceptionnelle au cours des dernières années avec l’inauguration de deux nouveaux pavillons : le pavillon Claire et Marc Bourgie, en 2011, et le Pavillon pour la paix Michal et Renata Hornstein, en 2016. Le complexe du MBAM est par ailleurs doté d’une salle de concert de 460 places, la salle Bourgie. Le MBAM est en outre l’un des plus importants éditeurs canadiens de livres d’art en français et en anglais diffusés à l’international. Enfin, le musée abrite l’Atelier international d’éducation et d’art-thérapie Michel de la Chenelière, le plus grand complexe éducatif dans un musée d’art en Amérique du Nord, qui lui permet de mettre en œuvre des projets innovants en éducation, en mieux-être et en art-thérapie. http://www.mbam.qc.ca