Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Le dimanche 14 décembre à 14 h
et le mardi 16 décembre à 20 h

Votre incontournable rendez-vous du temps des fêtes avec l’OSL

Pour marquer une pause dans la frénésie de la période des fêtes, l’OSL vous convie à son traditionnel concert de Noël, un moment unique de recueillement et d’enchantement! Cette année encore, l’OSL et Alain Trudel, directeur artistique de l’orchestre, vous proposent un programme à la fois très festif et empreint d’une douce nostalgie, où se côtoient avec art et bonheur des airs classiques, traditionnels et fokloriques. Et parce qu’on célèbre avec la même ferveur tout autour de la planète, l’OSL vous offre des oeuvres venues des quatre coins du monde. De l’incontournable Sleigh Ride de Leroy Anderson au grandiose Jésus, que ma joie demeure de Jean-Sébastien Bach, en passant par la virevoltante Valse Empereur de Johann Strauss fils, la longévité et la popularité des œuvres présentées témoignent, année après année, de l’indéniable attrait qu’elles exercent sur nous tous, et c’est dans la joie que l’OSL vous invite à les fredonner avec lui! Pour ajouter à la magie et à l’émotion de ce magnifique concert, un chœur d’une centaine d’enfants, formé d’élèves des écoles primaires Des Cèdres et Marcel-Vaillancourt, s’en donnera à cœur joie pour notre plus grand plaisir! À noter que ce concert sera également l’occasion de mettre de l’avant le travail d’arrangeur de David Martin, trombone solo de l’OSL, à travers trois œuvres venues du Nigéria, du Paraguay et des États-Unis.

Succombez à la magie de Noël avec l’OSL, le dimanche 14 décembre à 14 h (conférence d’avant-concert à 13 h 15) et le mardi 16 décembre à 20 h (conférence d’avant-concert à 19 h 15),

AU PROGRAMME (*choeur d’enfants)
Sleigh Ride – Etats-Unis
Leroy Anderson (1908-1975)
Considéré à juste titre comme le maître américain de la musique orchestrale légère, Leroy Anderson a vu nombre de ses pièces créées par le Boston Pop Orchestra.

*Choral : Jesus bleibet meine Freude – Jésus, que ma joie demeure – Tiré de la Cantate BWV 147 – Allemagne
Jean-Sébastien Bach (1685-1750)
Le choral Jésus, que ma joie demeure</i, tiré de la cantate BWV 147 dédiée à la fête de la Visitation, est l'une des plus célèbres pièces musicales du répertoire classique. Dans les années soixante-dix, la chanteuse Frida Boccara en fit même sa carte de visite sous le titre de L’enfant aux cymbales.

Hansel et Gretel – Allemagne
Danse de la sorcière – *Finale du 3e acte : chœur des enfants en pain d’épice
Engelbert Humperdinck (1854-1921)
Créé en Allemagne le 23 décembre 1894, cet opéra nous transporte dans l’univers des contes de fées des frères Grimm. Humperdinck a concocté une éblouissante partition orchestrale dont voici la recette : dans un chaudron de sorcière, mélanger une pincée de musique populaire, quelques gouttes de comptines enfantines et une orchestration étincelante. Agiter le tout à la manière de Wagner. À déguster pendant le temps des fêtes.

Valse Empereur op. 437 – Autriche
Tritsch-Tratsch-Polka op. 214 – Autriche

Johann Strauss, fils

Marche de Radetzky op. 228 – Autriche
Johann Strauss, père
À Vienne, chaque année depuis 1941, les Viennois ne sauraient célébrer la venue de la nouvelle année sans assister au traditionnel Concert du Nouvel An. Au programme : des valses, des polkas, des marches et encore des valses, car pour les Viennois, fêter c’est danser ! Johann Strauss fils (1825-1899) a écrit plus de 170 valses dont la Valse Empereur, composée pour l’inauguration de la nouvelle salle de concert du Königsbau à Berlin. Avec Strauss fils, la valse va déborder du cadre de la salle de bal et tournoyer jusqu’à la salle de concert. Également au programme, la rebondissante Tritsch-Tratsch-Polka, et une pièce de celui que l’on a surnommé, à juste titre, le Roi de la valse, Johann Strauss père, la Marche de Radetzky, qui clôt ce légendaire Concert du Nouvel An viennois.

ENTRACTE

*L’enfant au tambour – Etats-Unis
Katherine K. Davis (1892-1980)
Arr. David Martin
Composée en 1941 d’après un chant d’origine tchèque, L’enfant au tambour demeure l’œuvre la plus connue de la pianiste et compositrice américaine Katherine K. Davis.

Fantasia on Greensleeves – Angleterre
Ralph Vaughan Williams (1872-1958)
Tant la riche tradition musicale populaire de son pays que la quintessence raffinée de la musique élisabéthaine ont exercé un fort ascendant sur le compositeur anglais Vaughan Williams. Sa Fantasia on Greensleeves est tirée de l’opéra Sir John in Love (1929), dans lequel elle servait d’interlude.

*Nochebuena paraguaya – Paraguay
Mauricio Cardozo Ocampo (1907-1982)
Arr. David Martin
Compositeur prestigieux, Mauricio Cardozo Ocampo a puisé à même la tradition populaire de son pays pour donner forme à son inspiration. Nochebuena, c’est la Bonne Nuit, la nuit de Noël pendant laquelle les hispanophones célèbrent la nativité.

*Betelehemu – Nigéria
Arr. David Martin
Betelehemu est un chant de Noël en dialecte yoruba, l’une des 370 langues parlées au Nigéria. Awa yi o ri Baba gbojule proclame le chant que nous entendrons lors de ce concert – Nous sommes joyeux d’avoir un Père en qui l’on peut mettre notre confiance

*Les anges dans nos campagnes – France
Arr. Rozankovic
C’est la très belle version de ce vieux Noël français, celle du Montréalais d’origine croate, Anthony Rozankovic, que l’OSL a choisi d’interpréter.

*White Christmas – Etats-Unis
Irving Berlin (1888-1989)
On dit de cette oeuvre d’Irving Berlin qu’elle est la chanson la plus vendue de toute l’histoire de la musique et que des générations entières d’Américains en ont fait leur chanson culte du temps des fêtes. D’ailleurs, qui n’a jamais entendu le célèbre Noël blanc interprété par Bing Crosby?

Marche de Radetzky op. 228 – Voir les informations du bloc « Autriche »

Succombez à la magie de Noël avec l’OSL, le dimanche 14 décembre à 14 h (conférence d’avant-concert à 13 h 15) et le mardi 16 décembre à 20 h (conférence d’avant-concert à 19 h 15),

À la salle André-Mathieu
475, boul. de l’Avenir, Laval

Les billets pour ce concert sont disponibles
En ligne : www.salleandremathieu.com

Au guichet de la salle André-Mathieu
Par téléphone, billetterie de la salle André-Mathieu : (450) 667-2040
Ou via : www.admission.com ou (514) 790-1245

Les concerts sont une présentation de la Maison Simons