Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Kent Nagano et l’OSM rendent hommage
au cinéaste Norman McLaren

Herbert Blomstedt dans la magistrale Deuxième Symphonie de Bruckner

Bernhard Klee dirige Mort et Transfiguration de Strauss

et

Les pianistes Angela Cheng et Peter Serkin solistes invités

Pour ouvrir la série Paroles et musique Air Canada, Kent Nagano dirigera l’OSM dans un hommage à Norman McLaren, légende du cinéma d’animation canadien, dont le nom reste intimement lié à celui de l’Office national du film. Quatre films du cinéaste seront projetés sur écran géant, avec accompagnement orchestral, lors de deux concerts. Des œuvres de Beethoven, Mozart, Richard Strauss et Wagner complèteront les programmes.
Réputé par sa maîtrise du répertoire européen, notamment de Beethoven et Brahms, Bernhard Klee est l’un des chefs les plus recherchés sur la scène internationale. Il dirigera ici l’OSM dans un programme mettant notamment en lumière Mort et transfiguration de Richard Strauss et la Passacaglia d’Anton Webern.
Chef émérite du San Francisco Symphony et chef honorifique de l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig, de l’orchestre NHK de Tokyo et de l’Orchestre symphonique de Bamberg, Herbert Blomstedt a reçu nombre de prix prestigieux, dont deux Grammys. Il dirigera la magistrale Deuxième Symphonie d’Anton Bruckner.
Angela Cheng et Peter Serkin compteront parmi les solistes invités de l’OSM en octobre. La pianiste canadienne interprètera le Concerto pour piano no 1 de Johannes Brahms, œuvre entre la symphonie et le concerto traditionnel, à l’architecture monumentale. Le pianiste américain nous offrira plutôt sa lecture du Concerto pour clavier no 1 de Johann Sebastian Bach, le plus célèbre de ses concertos pour clavier.

Renseignements et réservations : Billetterie OSM (514) 842-9951 ou sur le site www.osm.ca ou Place des Arts 514-842-2112 ou 1-866-842-2112 ou sur le site

HORAIRE DES CONCERTS

Le 2 octobre à 20 h (Salle Wilfrid-Pelletier)
Les Concerts Paroles et musique Air Canada /
Hommage à Norman McLaren.
Kent Nagano, chef d’orchestre ; Gabriel Thibaudeau, pianiste.

Le 3 octobre à 10 h 30 (Salle Wilfrid-Pelletier)
Les Matins symphoniques / Hommage à Norman McLaren
Kent Nagano, chef d’orchestre
Gabriel Thibaudeau, pianiste
John Zirbel, corniste

Les 9 et 10 octobre à 20 h (Salle Wilfrid-Pelletier) :
Les Grands Concerts / Mort et transfiguration
Bernhard Klee, chef d’orchestre
Angela Cheng, pianiste
19 h : Causerie avant concert : Kelly Rice reçoit Edgar Fruitier.

Le 14 octobre à 14 h 30 (Salle Wilfrid-Pelletier)
Les Dimanches en musique / Paris-Montréal
Jacques Lacombe, chef d’orchestre
Richard Roberts, violoniste
Marie-Danielle Parent, soprano.

Le 17 octobre à 10 h 30 (Salle Wilfrid-Pelletier)
Les Matins symphoniques : Une gamme d’émotions
Jacques Lacombe, chef d’orchestre
Paul Merkelo, trompettiste.

Les 23 et 24 octobre à 20 h (Salle Wilfrid-Pelletier)
Les Grands Concerts : La magistrale Deuxième Symphonie de Bruckner
Herbert Blomstedt, chef d’orchestre
Peter Serkin, pianiste.

Informations sur les concerts du mois

Les Concerts paroles et musique Air Canada :
Hommage à Norman McLaren

Expérimentateur extraordinaire, Norman McLaren (1914-1987) reste un géant incontestable du cinéma d’animation canadien. Au cours de sa carrière, il signera 59 films qui misent avant tout sur la transmission de l’émotion plutôt que l’étalage de la technologie, malgré leur côté expérimental. La musique joue un rôle essentiel dans la grande majorité des films de McLaren, qu’il utilise des chansons folkloriques, des sonorités venues d’ailleurs, des œuvres classiques ou du jazz. Pour McLaren, le cinéma d’animation n’est pas tant le prolongement d’un art statique mais plutôt une expression artistique très proche de la danse, ce qui le pousse à utiliser et décomposer le mouvement dans presque tous ses films.

Dans ce programme qui rend hommage au génie créateur de McLaren, quatre films du cinéaste seront projetés sur écran géant : Blinkity Blank (Palme d’or du court métrage du Festival de Cannes, dans lequel McLaren gratte des motifs à l’aide d’aiguilles et de lames de rasoir sur la pellicule opaque et en coloriant, à la main, les « gravures » obtenues), Love on the Wing (dessin à la plume et à l’encre, tracé sur la pellicule), Hell Unlimited (mélange d’animation et de scènes d’action) et Voisins (fable cinématographique pacifiste qui a remporté un Oscar). Des œuvres de Jacques Ibert, Samuel Barber, Tomaso Albinoni et Gabriel Thibaudeau, compositeur, chef d’orchestre et pianiste attitré de la Cinémathèque québécoise, reconnu comme l’un des grands spécialistes de l’accompagnement du cinéma muet, seront interprétées lors de la projection.

En première partie de programme, Kent Nagano dirigera l’OSM dans la Symphonie no 1 de Ludwig van Beethoven, qui par sa forme, son style, ses choix harmoniques et son instrumentation, se veut tributaire des symphonies de Haydn et Mozart mais contient déjà en germe certains des éléments que, dès la Deuxième Symphonie, Beethoven s’appropriera. Des œuvres de Gioachino Rossini, Wolfgang Amadeus Mozart et Richard Wagner complètent le programme.

Les Concerts paroles et musique Air Canada
Le 2 octobre à 20 h
Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts

Kent Nagano, chef d’orchestre
Gabriel Thibaudeau, pianiste et compositeur

Ludwig van Beethoven, Symphonie no 1, en do majeur, opus 21
Gioachino Rossini, La Gazza ladra, ouverture
Wolfgang Amadeus Mozart,Contredanses K. 587, 610, 534, 535 et Danse allemande K. 605
Jacques Ibert, Divertissement
Samuel Barber, Adagio
Tomaso Albinoni, Adagio
Richard Wagner, Tristan und Isolde, « Vorspiel und Liebestod »

Gabriel Thibaudeau
Musique originale pour les films Blinkity Blank et Voisins

Programme présenté en collaboration avec l’Office national du film du Canada.

Billets : 22,50 $ à 80,00 $
Renseignements et réservations : Billetterie OSM (514) 842-9951 ou sur le site osm.ca

Matins symphoniques : Hommage à Norman McLaren

Le programme de la veille sera présenté avec une modification. La Symphonie no 1 de Beethoven sera alors remplacée par le Concerto pour cor no 2 de Richard Strauss. Œuvre concertante aussi lyrique que virtuose, elle contient maintes références au langage opératique. En trois mouvements dont le premier et le deuxième sont enchaînés, l’œuvre évoque tour à tour la sonorité des cors naturels (sans piston), la tendresse de celui qui jette un regard vers l’arrière et une contagieuse effervescence. Le Concerto sera interprété par John Zirbel, cor solo de l’OSM.

Les Matins symphoniques
Le 3 octobre à 10 h 30
Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts

Kent Nagano, chef d’orchestre
Gabriel Thibaudeau, pianiste et compositeur
John Zirbel, cor solo de l’OSM

Richard Strauss, Concerto pour cor no 2
Gioachino Rossini, La Gazza ladra, ouverture
Wolfgang Amadeus Mozart, Contredanses K. 587, 610, 534, 535 et Danse allemande K. 605
Jacques Ibert, Divertissement
Samuel Barber Adagio
Tomaso Albinoni, Adagio
Richard Wagner, Tristan und Isolde, « Vorspiel und Liebestod »

Gabriel Thibaudeau, Musique originale pour les films Blinkity Blan et Neighbours

Programme présenté en collaboration avec l’Office national du film du Canada.

Billets : 22,50 $ à 70,00 $
Renseignements et réservations : Billetterie OSM (514) 842-9951 ou sur le site osm.ca

Grands Concerts : Mort et transfiguration

Le répertoire présenté lors de ces concerts est fermement ancré dans la tradition romantique germanique. La Passacaglia d’Anton Webern, première œuvre publiée du compositeur, offre un style romantique, somptueux, des textures denses, qui nous font penser au Strauss du mitan de sa vie ou au Mahler tardif. Dans Mort et transfiguration, Richard Strauss narre en musique les derniers instants d’une vie. Les touches picturales foisonnent : le battement faible, irrégulier du cœur, les soupirs angoissés, le sourire sur le visage du mourant, l’étincelle dans son regard alors qu’il se remémore ses souvenirs d’enfance et le terrifiant combat contre la mort. L’OSM sera placé sous la direction du chef allemand Bernhard Klee, chef assistant d’Otto Ackermann, Wolfgang Sawallisch, Karl Böhm et Herbert von Karajan à ses débuts, premier chef invité du BBC Orchestra de Manchester de 1985 à 1989, qui a dirigé les plus grands orchestres.

L’un des plus grandioses et majestueux concertos jamais écrits, le Concerto pour piano no 1 de Johannes Brahms est l’un des sommets du genre. La partie soliste, prodigieusement difficile, même si elle se trouve le plus souvent intimement liée au tissu orchestral, sera interprétée par la pianiste canadienne Angela Cheng, médaillée d’or du Concours international de piano Arthur Rubinstein en 1986 et première Canadienne à remporter le Concours international de Montréal en 1988.

Les Grands Concerts – demi-série 2
Les 9 et 10 octobre à 20 h
Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts

Bernhard Klee, chef d’orchestre
Angela Cheng, pianiste

Anton Webern, Passacaglia
Richard Strauss, Mort et transfiguration
Johannes Brahms, Concerto pour piano no 1

Billets : 22,50 $ à 84,00 $
Renseignements et réservations : Billetterie OSM (514) 842-9951 ou sur le site osm.ca

Dimanches en musique : Paris-Montréal

Premier chef invité de l’OSM pendant quatre ans, récipiendaire en janvier 2005 du Prix Opus « Rayonnement à l’étranger » qui soulignait notamment des débuts remarqués au prestigieux Metropolitan Opera de New York en janvier 2004, très en demande en Europe et aux États-Unis, particulièrement à l’opéra, Jacques Lacombe est également chef associé à l’Orchestre lyrique de Région Avignon-Provence et chef de l’Orchestre de Trois-Rivières. Il dirigera l’OSM dans le Carnaval romain d’Hector Berlioz, œuvre qui s’imposa dès sa première exécution en février 1844 comme l’une des partitions les plus populaires de Berlioz et la Sinfonietta de Francis Poulenc, unique œuvre symphonique de Poulenc, empreinte de plaisir, d’une certaine insouciance mais en même temps, d’une belle profondeur.

Richard Roberts, premier violon solo de l’OSM, interprètera le Concerto pour violon de Reynaldo Hahn, compositeur reconnu pour ses mélodies, une œuvre très rarement présentée, d’un grand lyrisme.
La soprano Marie-Danielle Parent chantera Lonely Child de Claude Vivier, qu’elle a interprété à de nombreuses reprises et a enregistré, assurément l’une des œuvres les plus connues du compositeur canadien. Partant d’une donnée simple, Lonely Child s’élabore et se complexifie par un travail de distorsion du matériau initial avec une exubérance sensuelle, l’usage de mots inventés ajoutant au texte un second niveau de compréhension de l’œuvre.

Les Dimanches en musique
Le 14 octobre à 14 h 30
Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts

Jacques Lacombe, chef d’orchestre
Richard Roberts, violoniste
Marie-Danielle Parent, soprano

Hector Berlioz, Carnaval romain
Reynaldo Hahn, Concerto pour violon
Claude Vivier, Lonely Child
Francis Poulenc, Sinfonietta

Billets : 22,50 $ à 70,00 $
Renseignements et réservations : Billetterie OSM (514) 842-9951 ou sur le site osm.ca

Matins symphoniques : Une gamme d’émotions

Les trois œuvres dirigées par Jacques Lacombe lors de ce concert ont toutes été composées dans la période s’échelonnant du milieu des années 1940 au milieu des années 1950 et privilégient des atmosphères joyeuses, un humour contagieux et des harmonies un peu excentriques. Pièce relativement courte, sans prétention, imprégnée d’humour sardonique, de verve et d’esprit, la Neuvième Symphonie de Dmitri Chostakovitch possède une personnalité curieusement ambivalente qui attire l’attention. « Une joyeuse petite pièce » fut la description qu’en fit le compositeur.

Le Concerto pour trompette no 2 d’André Jolivet, surnommé par le compositeur « ballet pour trompette », court mais dense, est l’un des concertos pour trompette les plus joués du répertoire. Les traits les plus distinctifs du Concerto sont certainement l’utilisation d’idiomes jazz, d’une section de percussion particulièrement imposante et l’absence des cordes (sauf les contrebasses). Paul Merkelo, trompette solo de l’OSM, sera le soliste invité.

Les Matins symphoniques
Le 17 octobre à 10 h 30
Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts

Jacques Lacombe, chef d’orchestre
Paul Merkelo, trompette solo de l’OSM

Francis Poulenc, Sinfonietta
André Jolivet, Concerto pour trompette no 2
Dmitri Chostakovitch, Symphonie no 9

Billets : 22,50 $ à 70,00 $
Renseignements et réservations : Billetterie OSM (514) 842-9951 ou sur le site osm.ca

Grands Concerts : La magistrale Deuxième Symphonie de Bruckner

Chef émérite du San Francisco Symphony, orchestre dont il fut le directeur musical de 1985 à 1995 et directeur musical du Gewandhaus Orchestra de Leipzig jusqu’en 2005, Herbert Blomstedt est l’un des chefs les plus en demande sur la scène internationale. Élève notamment d’Igor Markevitch et Leonard Bernstein, il s’est vu remettre le prix Anton Bruckner (Autriche) en 2001. Il dirigera l’OSM dans la Deuxième Symphonie d’Anton Bruckner, grand spécialiste du développement cyclique (un même motif est développé à travers l’œuvre), proche de Beethoven par la forme et vouant à Wagner une grande admiration. Dédiée à Franz Liszt qui s’en trouva « enthousiasmé », la Deuxième Symphonie devait connaître un grand succès dès la première.

Fils de Rudolf Serkin, Peter Serkin est une personnalité marquante du piano. Aussi à l’aise dans le répertoire de Bach que dans les œuvres contemporaines, il a joué avec les grands orchestres du monde et collaboré avec de nombreux artistes importants. Lors d’une rare présence à Montréal, il interprète le Concerto pour clavier no 1 de Johann Sebastian Bach, probablement une transcription d’un concerto pour violon aujourd’hui perdu, dont Bach a détourné les éléments violonistiques pour les adapter avec brio au nouvel instrument. Les deux mouvements vifs s’imposent par leur vigueur et la virtuosité de la partie soliste.

Les Grands Concerts – demi-série 1
Les 23 et 24 octobre à 20 h
Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts

Herbert Blomstedt, chef d’orchestre
Peter Serkin, pianiste

Johann Sebastian Bach, Concerto pour clavier no 1
Anton Bruckner, Symphonie no 2

Billets : 22,50 $ à 84,00 $
Renseignements et réservations : Billetterie OSM (514) 842-9951 ou sur le site osm.ca

L’Orchestre symphonique de Montréal est présenté par Hydro-Québec
en collaboration avec la Banque Nationale