Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->


10e tournée en Asie pour l’OSM et Kent Nagano

À la Maison symphonique, octobre rime avec
le Grand Orgue Pierre-Béique, le retour d’Olivier Latry
et une supplémentaire du concert
Le Fantôme de l’Opéra !

Pour l’Orchestre symphonique de Montréal, le mois d’octobre se pare des couleurs et des parfums de l’Orient. L’OSM et son directeur musical, Kent Nagano, effectueront du 10 au 22 octobre une importante tournée asiatique, s’arrêtant dans huit villes, dont Shanghai et Beijing, et neuf salles de concert de renom. Il s’agit pour l’Orchestre d’une 10e visite au Japon, mais d’une toute première incursion en Chine ! Une tournée que l’on pourra suivre au jour le jour grâce au blogue de l’OSM, au www.osm.ca/blogue.

Tandis que l’Orchestre sera à l’étranger, à la Maison symphonique de Montréal, le Grand Orgue Pierre-Béique sera plus d’une fois le centre d’attention. L’organiste émérite de l’OSM, Olivier Latry, nous revient pour un récital mettant en valeur l’étendue de son talent d’interprète. Quelques jours plus tard, ce sera au tour des jeunes lauréats du Concours international d’orgue du Canada de nous montrer leur savoir-faire et leur virtuosité à l’occasion du Concert gala de ce prestigieux concours. L’organiste Patrick Wedd accompagnera quant à lui le Choeur de l’OSM tandis qu’un autre organiste, William O’Meara, donnera vie au film muet Le Fantôme de l’opéra, datant de 1925, lors de deux projections bien spéciales présentées à l’occasion de l’Halloween (le 31 octobre et en supplémentaire le 1er novembre).

L’Orchestre du Centre national des Arts du Canada (CNA) ainsi que son chef et soliste pour l’occasion, Pinchas Zukerman, feront résonner les murs de la Maison symphonique de la magnifique Septième symphonie de Beethoven. Angèle Dubeau et La Pietà sont également au nombre des invités de l’OSM cet automne. Ces musiciennes interpréteront les musiques de Blanc, leur plus récent opus.

Mais d’abord, histoire d’entamer le mois avec le sourire, place au second de deux concerts symphoniques du groupe Les Trois Accords !

**********


Les Trois Accords symphonique
Série : OSM POP, présenté par Groupe Investors et la STM, partenaire privilégié
Mercredi 1er octobre 2014 – 20 h
(premier concert : 30 septembre 2014)
Maison symphonique de Montréal

Depuis leurs premiers grands succès « Saskatchewan » et « Hawaïenne », sortis en 2004, ce quatuor de joyeux complices continue de séduire jeunes et moins jeunes. À n’en pas douter, le public se retrouve dans les mélodies accrocheuses autant que dans l’humour décalé du groupe Les Trois Accords. Leur plus récent album, J’aime ta grand-mère, s’est maintenu plusieurs mois au sommet du palmarès en plus de générer plus d’une demi-douzaine de succès radio. Orchestrateur hors pair, le chef d’orchestre Simon Leclerc a trouvé dans leurs chansons un terrain de jeu à la hauteur de sa créativité. Il y a fort à parier que le grand vent de folie qui souffle sur Les Trois Accords soulèvera la foule réunie à la Maison symphonique pour fêter le 10e anniversaire de ce groupe devenu « Grand champion » !

**********

L’Orchestre du Centre national des Arts du Canada
& Beethoven

Série : Les dimanches en musique
Dimanche 5 octobre 2014 – 14 h 30
Maison symphonique de Montréal

L’Orchestre du Centre national des Arts fait un retour à Montréal sous la direction de son directeur musical, le violoniste et altiste Pinchas Zukerman. Un retour pour ce dernier qui jouait avec l’OSM en mai dernier. L’Orchestre du CNA et Pinchas Zucherman interpréteront le Concerto pour violon no 3 en sol majeur, k.216 « Strasbourg » de Mozart, une oeuvre qui, par son énergie radieuse et sa profondeur inspirée, constitue un exemple parfait de l’expressivité du compositeur. On entendra également la Septième symphonie de Beethoven qui, grâce à la richesse de ses thèmes, compte parmi les symphonies les plus prisées du grand public. Maintes fois entendu dans les trames sonores de films, son célèbre mouvement lent est parfois décrit comme l’un des plus beaux jamais composés par Beethoven. Il fut d’ailleurs intégralement bissé lors de la deuxième représentation de l’oeuvre, en 1813. En ouverture de programme, on entendra Brio de John Estacio, compositeur canadien reconnu notamment pour ses talents mélodiques et sa palette orchestrale.

**********

Olivier Latry en récital
Série : Orgue
Jeudi 16 octobre 2014 – 20 h
Maison symphonique de Montréal

Considéré sur la scène internationale comme l’un des plus importants organistes de sa génération, l’organiste, improvisateur, pédagogue et compositeur français Olivier Latry occupe depuis 1985 le prestigieux poste de titulaire du Grand Orgue de Notre-Dame de Paris. Organiste émérite de l’OSM, son activité de concertiste l’a amené à se produire dans plus de 50 pays. Ses nombreux enregistrements continuent par ailleurs de susciter les éloges de la critique.

Il propose ici un récital dense, véritable périple musical allant notamment du Cortège et litanie de Dupré à la transcription Lemare de Prélude et mort d’Isolde de Wagner, en passant par Prélude, fugue et variation, op. 18 de Franck. Assurément, Olivier Latry mettra en lumière l’étonnante sonorité du Grand Orgue Pierre-Béique, instrument qu’il a eu l’honneur d’inaugurer en mai dernier.

**********

Concert gala du
Concours international d’orgue du Canada 2014 (CIOC)

Hors série
Dimanche 19 octobre 2014 – 19 h
Maison symphonique de Montréal

Cette prestigieuse compétition musicale est présentée à Montréal tous les trois ans. Choisis par un jury international de haut calibre parmi 16 concurrents virtuoses de partout dans le monde, les jeunes lauréats du CIOC auront pour la première fois l’honneur de donner un concert complet à la Maison symphonique de Montréal, sur le Grand Orgue Pierre-Béique de l’OSM.

**********

Angèle Dubeau & La Pietà présentent Blanc
Hors série
Jeudi 23 octobre 2014 – 20 h
Maison symphonique de Montréal

Ce concert reprend les pièces enregistrées par la violoniste Angèle Dubeau et son ensemble, La Pietà, sur l’album intitulé Blanc et paru en février dernier.
« Blanc comme la pureté, la sérénité. Blanc pour des musiques de lumière qui, par leur grandeur et leur force d’évocation, peuvent amener la paix intérieure. Des émotions à fleur de peau qui reflètent bien cette étrange solitude qu’amène la maladie. Après des mois de lutte contre un cancer, la musique a su m’aider à tenir le cap, la musique m’a apporté réconfort, quiétude et souvent l’évasion nécessaire. Ces musiques, ce sont celles de Brubeck, Dompierre, Golijov, Hisaishi, Morricone, Mozetich, Munsey, O’Connor, Phillips, Sakamoto, Schyman et Stevens. Des moments musicaux sans artifice, vrais et porteurs d’espoir. Ce concert racontera une histoire, mon histoire, celle d’une femme qui, comme tant d’autres, a dû se battre contre la maladie et qui, sereinement, en ressort grandie. » – Angèle Dubeau, O.C., C.Q.

**********

Le Choeur de l’OSM chante
Beethoven, Mozart & Haydn

Hors série
Dimanche 26 octobre 2014 – 14 h 30
Maison symphonique de Montréal

Des voix, des voix, et encore des voix. Avec comme seul accompagnement le souffle du Grand Orgue Pierre-Béïque, que fera chanter l’organiste Patrick Wedd, le Choeur de l’OSM dirigé par Andrew Megill interprétera Heilig, Wq 217, de C.P.E. Bach, le Chant élégiaque, op. 118 de Beethoven, Regina coeli, K. 108 de Mozart et Missa in Angustis, « Messe Nelson », considérée comme le point culminant de la composition liturgique de Haydn.

**********

Le Fantôme de l’opéra
Série : Orgue
Vendredi 31 octobre 2014 – 20 h ***
SUPPLÉMENTAIRE : Samedi 1er novembre 2014- 20 h ***
Événement OSM+

Maison symphonique de Montréal

Voilà une soirée hors de l’ordinaire ! La Maison symphonique se fait cinéma pour la projection du film Le Fantôme de l’opéra, accompagnée d’une trame sonore improvisée par l’organiste William O’Meara aux commandes du Grand Orgue Pierre-Béïque.

Le personnage du Fantôme de l’opéra fascine depuis plus de 100 ans. Gaston Leroux fut le premier à raconter son histoire dans un roman fantastique publié en 1910, mais plusieurs comédies musicales, des adaptations pop, un ballet et de nombreux films y ont ensuite écho. C’est le cas de cette relecture de 1925, réalisée par le cinéaste néo-zélandais Rupert Julian (1879-1943). Bien connu des cinéphiles fréquentant la Cinémathèque québécoise, passé maître dans cet art presque oublié de l’accompagnement du cinéma muet, l’organiste William O’Meara improvisera en direct la musique de ces deux soirées soulignant l’Halloween de majestueuse façon.

**********

De la douce folie du groupe Les Trois accords aux mille et une sonorités du Grand Orgue Pierre-Béïque, octobre se fait vibrant à la Maison symphonique de Montréal pendant la 10e tournée orientale de l’OSM et de maestro Nagano.

Suivez la tournée de l’OSM, consultez la programmation complète de la 81e saison et réservez vos billets en ligne : www.osm.ca.