Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

L’Orchestre Métropolitain dévoile la programmation 2021-2022 :
Plus près que jamais

L’Orchestre Métropolitain et son directeur artistique et chef principal Yannick Nézet-Séguin sont heureux et fiers de dévoiler les détails de la programmation 2021-2022. Après l’attente et les aléas de la dernière année, les musiciens et leur chef sont heureux de retrouver le public dans l’intimité de la Maison symphonique, pour célébrer les 40 ans de la fondation de l’OM.
« Après 40 ans, notre Orchestre est plus uni que jamais : on se connaît par coeur, et on vibre ensemble au rythme de chaque phrasé qu’on vous offre, de chaque coup d’archet qu’on vous livre. Le temps nous a rendus encore plus complices, plus soudés. Je vous invite à vous envelopper de cette intimité, de ce lien que je chéris depuis plus de vingt ans, de cette union si spéciale qui nous apporte réconfort et confiance en l’avenir. Nous avons hâte de vous voir en salle, de vous sentir près de nous. » – Yannick Nézet-Séguin

L’OM renouvelle sa promesse de bâtir des ponts et d’offrir des concerts inoubliables tant en salle qu’à la maison, par l’entremise des webdiffusions.

Douze programmes, dont la moitié dirigée par Yannick Nézet-Séguin

Yannick Nézet-Séguin prendre part à six des douze programmes présentés. Il donnera le coup d’envoi à la saison 2021-2022 le jeudi 30 septembre en compagnie de la pianiste de renommée internationale Hélène Grimaud, avec le Concerto en sol majeur de Ravel.

Cinq des six chefs invités sont des femmes. L’Orchestre accueillera les cheffes Erina Yashima, JoAnn Falletta, Speranza Scappucci, Jane Glover ainsi que Nathalie Stutzmann pour son tout premier concert à Montréal sur le podium. Elles s’inscrivent dans la grande tradition de l’Orchestre qui, à l’instar d’Agnès Grossmann, première cheffe permanente de l’OM, ou de nos violons solos successifs, Denise Lupien et Yukari Cousineau, ont insufflé force et précision à l’Orchestre.

L’OM mettra à l’honneur des oeuvres de compositrices que l’histoire a injustement négligées, comme Florence Price (Symphonie no 1), pionnière de la musique américaine, Louise Farrenc (Symphonie no 3) et Lili Boulanger (D’un matin de printemps). Avec un talent de mélodiste qui n’est pas sans rappeler celui de Mozart, le Chevalier de Saint-George, ce compositeur fils d’un noble français et d’une esclave guadeloupéenne, met les cordes de l’avant dans sa pétillante Symphonie no 1. Le public est invité à découvrir les univers fascinants de compositrices de notre époque telles que Barbara Assiginaak (Eko-Bmijwang, Aussi longtemps que la rivière coule), Jessie Montgomery (Strum) et Paola Prestini (Barcarola).

Pour une quatrième année consécutive, le chef Nicolas Ellis agira à titre de collaborateur artistique, en plus de diriger un programme qui réunira le Concerto pour orchestre de Bartók et le Concerto pour violon de Nielsen avec Yukari Cousineau, violon solo de l’OM.

De remarquables solistes
L’Orchestre Métropolitain accueillera à deux reprises le pianiste Nicholas Angelich, soliste en résidence de la saison, qui interprétera le Concerto no 5 de Beethoven ainsi que les deux premiers concertos de Rachmaninov, terminant ainsi le cycle des concertos pour piano du compositeur russe amorcé à l’automne 2018. Les artistes canadiens Kerson Leong et Stéphane Tétreault brilleront dans le Double concerto pour violon, violoncelle et orchestre de Brahms. Le public pourra savourer toute la virtuosité et le jeu chaleureux de MILOŠ, l’un des plus grands guitaristes de sa génération, dans Ink Dark Moon du compositeur britannique Joby Talbot.

Yannick Nézet-Séguin et l’OM poursuivront le cycle des symphonies de Sibelius avec la présentation de la Symphonie no 4, et interpréteront une commande de la compositrice québécoise Isabelle Panneton, intitulée Promenade. Ces oeuvres seront jumelées à la grande fresque romantique du Concerto de Québec d’André Mathieu, interprété par le pianiste Jean-Philippe Sylvestre, qui fera entendre la voix d’un grand compositeur d’ici.

La soprano Adrianne Pieczonka fera une rare interprétation des Sept Lieder d’Alma Malher, et Daniel Lozakovich, l’un des plus jeunes musiciens signés sur la prestigieuse étiquette Deutsche Grammophon, livrera le Concerto pour violon no 2 de Prokofiev.
L’altiste Elvira Misbakhova et le clarinettiste Simon Aldrich émergeront de l’orchestre pour révéler leur talent de solistes, dans le Concerto pour clarinette et alto de Max Bruch. Enfin, le Choeur Métropolitain se joindra à l’Orchestre pour interpréter Un requiem allemand de Brahms, une oeuvre universelle qui porte un regard bouleversant mais serein sur l’inéluctabilité de la mort.

Vivre la musique en salle… et à la maison
Les activités de l’Orchestre Métropolitain à la Maison symphonique de Montréal se déroulent dans le respect des normes sanitaires mises en place par le gouvernement du Québec.

Pour voir les dernières mises à jour.
Cinq des douze programmes seront captés et offerts en webdiffusion : (« Hélène Grimaud et Yannick Nézet-Séguin », Leong et Tétreault : cordes étincelantes », « Épopée nordique », « Brahms et son requiem allemand », ainsi que « Nicolas Angelich et Yannick Nézet-Séguin, programme 2 »).
Tous les détails de cette expérience virtuelle seront dévoilés au début de septembre.
Les concerts présentés dans le cadre du Conseil des arts de Montréal en tournée sont annulés.

Mise en vente des abonnements et des billets à l’unité
Depuis le 25 août, les abonnés de la saison 2019-2020 et le public peuvent s’abonner à la saison 2021-2022. L’abonnement est constitué d’un minimum de quatre concerts.
Dès le mercredi 8 septembre, le public pourra se procurer des billets à l’unité pour les trois premiers concerts de la saison, soit « Hélène Grimaud et Yannick Nézet-Séguin » présenté le 30 septembre, « Yannick Nézet-Séguin : trésors romantiques», présenté le 29 octobre et « Leong et Tétreault : cordes étincelantes », présenté le 30 novembre.
La vente des billets à l’unité pour les autres programmes se fera plus tard cet automne.

À propos de l’Orchestre Métropolitain

Ambassadeur culturel majeur du Québec depuis 40 ans, l’Orchestre Métropolitain de Montréal fait rayonner la musique symphonique en tissant un lien unique avec le public. L’OM a évolué depuis plus de 20 ans sous la direction artistique de Yannick Nézet-Séguin. Ayant développé une complicité hors du commun avec ses musiciens, de nombreux projets musicaux ont vu le jour à travers la vision du chef montréalais, tous profondément ancrés dans des valeurs de proximité, d’authenticité et d’audace. L’OM jouit d’une réputation internationale des plus enviables et est fier de faire rayonner le talent québécois grâce à ses concerts présentés à la Maison symphonique de Montréal, à son offre de webdiffusions, à ses enregistrements primés (ATMA, Deutsche Grammophon) et à ses projets dans la collectivité, en plus de ses nombreuses collaborations artistiques.

Remerciements
L’Orchestre Métropolitain remercie chaleureusement son partenaire principal, Hydro-Québec.
L’Orchestre Métropolitain tient à remercier ses précieux partenaires :
Grand ambassadeur
Power Corporation du Canada
Partenaire hôtelier
Le Germain Hôtels
Présentateurs des concerts
Télé-Québec
Présentateur du grand concert estival
Fonds de solidarité FTQ
L’Orchestre Métropolitain a le bonheur de compter sur le soutien de la Caisse de dépôt et de placement du Québec, Partenaire Éducation, et de collaborer avec de nombreux partenaires éducatifs :
L’OM pour les écoles
Le Centre de services scolaire de Montréal, le Centre de services scolaire Marguerite-Bourgeoys, l’École de musique Vincent d’Indy, l’École et les Arts, l’École de musique de Verdun et la Villa Sainte-Marcelline.
L’OM pour la relève
Le Conservatoire de musique de Montréal
La Coopérative des professeurs de musique de Montréal
L’Orchestre Métropolitain salue les partenaires publics qui contribuent à la réalisation de sa mission : le gouvernement du Québec, le Conseil des arts et des lettres du Québec, le Conseil des arts du Canada, le Conseil des arts de Montréal et la Ville de Montréal.
Pour connaître tous les détails de la programmation 2021-2022 : http://www.orchestremetropolitain.com
Pour en savoir davantage sur les activités de Yannick Nézet-Séguin : www.yannicknezetseguin.com
Suivez-nous sur Facebook, Twitter @LeMetropolitain, Instagram @orchestre_metropolitain.