Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->


OTELLO

de Giuseppe Verdi

à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts
les 30 janvier et 2, 4, 6 février 2016 à 19h30

L’OPÉRA DES EXTRÊMES

Sous le patronage de
Instituto Italiano
di Cultura
Montréal

Pub TV / Extraits musicaux / Vidéo / Balado

Pour lancer la nouvelle année 2016, l’Opéra de Montréal présente une toute nouvelle production de l’ultime drame lyrique de Verdi : Otello. « Voilà terminé ce prodigieux Otello!!… vraiment prodigieux!!… grand dans les détails, grand dans les formes générales!!! C’est un colosse michélangelesque », écrit l’éditeur Giulio Ricordi à Giuseppina Strepponi, l’épouse de Verdi. Dans cet opéra des extrêmes, Verdi se révèle un réel sculpteur de l’âme humaine. Otello de Verdi est présenté à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts le 30 janvier et les 2, 4 et 6 février 2016 à 19h30. Une nouvelle coproduction Opéra de Montréal et Pacific Opera Victoria.

DISTRIBUTION
Dans les rôles principaux : le ténor Kristian Benedikt en général maure Otello, victime de ses passions ; la soprano Hiromi Omura, reconnue internationalement pour sa grande sensibilité, incarne la pure et innocente Desdémone et le baryton Aris Argiris en Iago, ce trameur de complots froid et calculateur. Dans les autres rôles : le ténor Antoine Bélanger (Cassio), la mezzo Lauren Segal (Emilia), le ténor *Pasquale D’Alessio (Roderigo), le baryton *Josh Whelan (Montano), la basse Valerian Ruminski (Lodovico) et le baryton *Geoffroy Salvas (un Héraut). Glynis Leyshon met en scène cette nouvelle production en collaboration avec Pacific Opera Victoria et Jacques Lemay est le chorégraphe des combats; Peter Hartwell signe décors et costumes et Guy Simard les éclairages. L’Orchestre symphonique de Montréal donne vie à cette œuvre puissante sous la baguette de Keri-Lynn Wilson, qui revient à l’Opéra de Montréal après son succès dans le Vaisseau fantôme.

LA RENCONTRE DE DEUX GÉANTS :
SHAKESPEARE ET VERDI

Après le succès d’Aida en 1871 et de son Requiem en 1874, Verdi semble prêt à se retirer du monde de la composition. Heureusement pour l’histoire de la musique, l’éditeur Giulio Ricordi refuse cette décision. Entraînant avec lui le jeune compositeur et librettiste Arrigo Boito, il organise une rencontre avec Verdi au cours de laquelle Boito propose un scénario d’opéra inspiré de l’Othello de Shakespeare. Connaissant la passion de Verdi pour le théâtre shakespearien, Boito et Ricordi espèrent le convaincre de se remettre à composer. À partir de ce moment commence une longue correspondance entre Ricordi, Boito, Verdi et même la femme de Verdi Giuseppina Strepponi. Bien que la collaboration entre Verdi et Boito naisse de cette rencontre, il faudra attendre 8 ans pour qu’Otello soit enfin complété.

Otello commence en pleine tempête, début dramatique qui donne le ton à l’œuvre entière : une scène mène à l’autre, les événements s’enchâssent, l’action, les lignes musicales se superposent. Les motifs moqueurs et menaçants d’Iago dominent l’opéra pendant qu’Otello vacille entre des épanchements lyriques emplis d’amour et de passion et des moments d’extrême violence. Desdémone, elle, qui incarne la bonté, est un personnage tout de tendresse et de vulnérabilité. Otello</i, avant-dernier opéra de Verdi, est réellement l'œuvre d'un maître de l'âme humaine, des passions et surtout, du drame. Pour cela, Otello n’a pas quitté le panthéon opératique depuis sa première en 1887.

L’HISTOIRE : DANS LES MOTS DE VERDI…
Otello, le général maure de l’armée vénitienne, est manipulé par Iago et se met à douter de la fidélité de sa femme Desdémone. « Iago est le Démon, qui meut tout; mais Otello est celui qui agit : il aime, il est jaloux, il tue et il se tue. » Desdémone, elle, « se laisse maltraiter, donner des baffes et même étrangler, mais elle pardonne… Desdémone n’est pas une femme, elle est un type! Le type de la bonté, de la résignation, du sacrifice! » (Verdi)

Opéra : Otello, de Giuseppe Verdi
Genre : Drame lyrique
Structure : 4 actes, 1 entracte
Langue : en italien avec surtitres français et anglais
Livret : Arrigo Boito d’après la pièce de William Shakespeare Othello, or The Moor of Venice.
Création : Teatro alla Scala, Milan, 5 février 1887
Coproduction : Opéra de Montréal et Pacific Opera Victoria
Dernière présentation à l’Opéra de Montréal : février 2000

AUTOUR D’OTELLO

PLACE A L’ART VOCAL
Pour une troisième saison, l’Opéra de Montréal poursuit son association avec Bibliothèque et Archives nationales du Québec pour présenter deux concerts-causeries gratuits sur l’art vocal. Le premier aura lieu le mardi 26 janvier 2016, à 19 h : LIBRETTISTES D’UN SOIR.

Librettistes d’un soir
Pour le 10e anniversaire de la Grande bibliothèque : 5 créateurs réécrivent le texte de leur air favori, avec leur sensibilité actuelle. Le soir venu, les chanteurs de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal interpréteront l’air avec son texte originel ET l’air avec son nouveau texte! Une occasion de créer et de mener une expérience inusitée avec la direction artistique et les jeunes interprètes de l’Atelier lyrique.
Créateurs : Evelyne de la Chenelière, Denys Arcand, Gilbert Turp, Hélène Dorion et Charles Binamé.
Ce concert-causerie sera animé par la musicologue et animatrice-radio Sylvia L’Écuyer (Place à l’opéra, sur Icimusique.ca) et des chanteurs de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal. Durée : 90 minutes
En collaboration avec Bibliothèque et Archives nationales Québec

LA NUIT BANQUE NATIONALE À L’OPÉRA
Chaque année, les Jeunes associés de l’Opéra de Montréal réinventent la formule d’événement-bénéfice en une expérience extraordinaire : la Nuit à l’Opéra ! L’objectif est de faire d’une pierre deux coups… célébrer l’art qu’est l’opéra tout en amassant des fonds au profit de l’Opéra de Montréal.
Au menu : DJ, bouchées, bar ouvert, lounge VIP, animations et plusieurs surprises au rendez-vous pour cette soirée inoubliable.
LIEU : Salle Wilfrid-Pelletier, Place des Arts
DATE : 5 février 2016, 21h à 2h
INFO
La Nuit à l’Opéra est rendue possible grâce à l’appui de nos généreux commanditaires : Banque Nationale, Davies, JCCM et Sapporo.

ÉVÉNEMENT-BÉNÉFICE
MARDI GRAS

Une tradition mondiale où l’ultime objectif se résume à célébrer ! Le 9 février 2016, l’Opéra de Montréal, en collaboration avec le Casino de Montréal, convie à une fête grandiose : Le Mardi gras! Sens dessus dessous, une expérience unique et festive.
L’Opéra de Montréal réunira des experts en gastronomie et en divertissement : Jean-Pierre Curtat, chef exécutif, Casino de Montréal, et Circo de Bakuza qui éblouira les participants en déployant sons et lumières. Une ambiance exubérante, l’excès à souhait, des personnages plus grands que nature, tirés des grands opéras, surprises gastronomiques tout au long de la soirée, cocktails originaux et des bulles pour agrémenter la célébration… Une occasion colorée pour célébrer, au profit de Moisson Montréal et l’Opéra de Montréal.

ÉDUCATION
préOpéra
– pour plonger au cœur des œuvres

Pour en savoir plus sur chacun des opéras à l’affiche, le musicologue Pierre Vachon offre, avant chaque représentation, une introduction à l’œuvre et à son contexte, illustrée d’extraits sonores. Au Piano Nobile de la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts, dès 18 h 30. Durée : 30 minutes. Gratuit pour les abonnés et 5 $ pour les non-abonnés (billets en vente à la billetterie de la Place des Arts les jours de représentation).

NOUVEAU : la trousse coOpéra !
L’Opéra de Montréal lance sa trousse coOpéra qui permet aux écoles primaires du Québec d’expérimenter, en temps condensé, le projet coOpéra.
INFO : Pierre Vachon, pvachon@operademontreal.com ou 514.985.2222, poste 2237.

MATINÉE SCOLAIRE – pour les élèves du primaire
Pour initier les jeunes de 10 à 12 ans à l’opéra, l’Opéra de Montréal propose, le mercredi 3 février à 9h45, le spectacle 400 ans d’opéra, une histoire chantée, avec le musicologue Pierre Vachon et les chanteurs de l’Atelier lyrique. Places encore disponibles. Info.

Partenaires Commission scolaire de Montréal, Une école montréalaise pour tous.

GÉNÉRALES ÉTUDIANTES – la grande scène ouverte en avant-première aux écoles
L’Opéra de Montréal continue d’ouvrir ses portes aux groupes d’étudiants des niveaux secondaire et collégial, âgés de 12 à 17 ans, en leur permettant d’assister gratuitement aux trois générales à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts.
Prochaine générale : Otello, le jeudi 28 janvier à 19 h.

Un dossier pédagogique (thème, contexte historique, notes sur le compositeur, argument, scène et aspects invisibles d’une production, dates importantes dans le monde de l’opéra…) est remis à chaque professeur pour l’aider à préparer ses élèves à la représentation Info.

Les générales ouvertes sont offertes grâce au généreux soutien de Mr and Mrs Bernard Stotland and Family, RBC Gestion de patrimoine et Gaz Métro.

SUIVEZ L’OPÉRA DE MONTRÉAL

#MADAMABUTTERFLY #ELEKTRA #OTELLO #LESFELUETTES

OPÉRA DE MONTRÉAL |
SAISON 2015-2016 – 36E SAISON

Tous les opéras sont présentés en langue originelle, avec surtitres bilingues projetés au-dessus de la scène.

SALLE WILFRID-PELLETIER DE LA PLACE DES ARTS (PDA)
VERDI – Otello | 30 janvier, 2, 4, 6 février 2016 à 19 h 30
MARCH/BOUCHARD – Les feluettes
21, 24, 26, 28 mai 2016 à 19h30
Conception graphique de la campagne 2015-2016 de l’Opéra de Montréal : Brad

VENTE DE BILLETS
Billetterie de l’Opéra de Montréal uniquement : 514-985-2258 • 1 877 385-2222

ABONNEMENT 30 ANS ET MOINS – TD T’EMMÈNE À L’OPÉRA
L’Opéra de Montréal poursuit sa collaboration avec la banque TD pour offrir un abonnement destiné aux 30 ans et moins : 50 % de rabais sur les billets simples toutes catégories.
BILLETS A LA PIECE
Billetterie de la Place des Arts : 514-842-2112 • 1 866 842-2112
À partir de 20 $

PASSEZ A L’ACTE ! VIVEZ L’EXPÉRIENCE OPÉRA EN LIGNE SUR OPERADEMONTREAL.COM

L’OPÉRA DE MONTRÉAL
Fondé en 1980 et basé à Montréal, l’Opéra de Montréal est la plus importante maison lyrique francophone en Amérique du Nord. L’an dernier, près de 40 000 spectateurs ont franchi les portes de l’Opéra de Montréal dirigé par son directeur général Pierre Dufour et son directeur artistique, Michel Beaulac. Sa saison comprend quatre opéras, un spectacle de l’Atelier lyrique et des activités de démocratisation. L’Opéra est un acteur de premier plan dans le développement économique, culturel et social puisque, chaque saison, il entretient des relations avec plus de 360 entreprises d’ici et embauche pas moins de 800 artistes et artisans. Près de 80 % des artistes qui s’y produisent sont Canadiens.