Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Le mercredi 17 septembre à 20 h

L’OSL ouvre sa nouvelle saison de façon magistrale avec les 5e et 6e symphonies de Beethoven et la création d’une œuvre de Tim Brady

Pour ce premier rendez-vous de la saison, l’Orchestre symphonique de Laval et Alain Trudel ont choisi de rendre hommage au génie de Beethoven en offrant aux mélomanes la Symphonie pastorale et la célèbre Symphonie no5, une des œuvres les plus aimées et les plus jouées de tout le répertoire symphonique. Entamé la saison dernière, le grand cycle Beethoven de l’OSL se poursuivra la saison prochaine. Ce concert sera aussi l’occasion pour le public de faire connaissance avec Tim Brady, premier compositeur en résidence de l’OSL. Pour l’occasion, l’orchestre interprétera en grande première Running, un scherzo signé Tim Brady qui mettra en lumière les qualités rythmiques de l’orchestre et en valeur la section des cuivres. Ce premier GRAND CONCERT de l’OSL sera dirigé par Alain Trudel et présenté, le mercredi 17 septembre à 20 h, à la salle André-Mathieu. Cette nouvelle saison verra également le retour des très populaires conférences d’avant-concert, présentées dès 19 h 15.

Beethoven

Composées presque simultanément, les 5e et 6e symphonies de Beethoven ont été créées pour la première fois lors d’un concert présenté le 22 décembre 1808. Bien qu’elles aient été composées pendant les mêmes années, elles évoquent des thèmes bien différents. Alors que la Symphonie no 5 nous ramène à nos combats intérieurs et à la joie d’un dénouement heureux, la Pastorale, en contraste, s’ouvre sur le monde et transpose de façon spectaculaire l’amour que le compositeur portait à la nature.

Tim Brady

L’énergie et quelques petites idées musicales à l’origine de Running ont été empruntées au travail de déconstruction radicale que Tim Brady a mené lors de la réécriture des arrangements de la chanson rock des années 60 « Runnin’ Back to Saskatoon », du groupe The Guess Who, pour le compte de CBC Radio Orchestra, au début de 2008. La nouvelle pièce a été complètement repensée et recomposée dans une forme proche de celle d’un « mini concerto pour orchestre », et il ne reste que deux petits fragments mélodiques de la chanson originale.

Reconnu pour ses orchestrations éclatantes, Tim Brady a été commandité et joué par de nombreux ensembles et orchestres à travers le monde, et ses oeuvres ont été enregistrées à de nombreuses reprises. Guitariste électrique émérite, Tim Brady a fait valoir son talent sur les plus grandes scènes et avec les plus prestigieux orchestres, et il tourne régulièrement avec son ensemble, le Bradyworks. Soulignons que Tim Brady a gagné le prix OPUS « Compositeur de l’année » du Conseil québécois de la musique, en 2004, et le prix Jan V. Matejcek de la SOCAN, en 2006.

Au programme

Ludwig van Beethoven
Symphonie no 6 en fa majeur, op. 68 (Pastorale)

Tim Brady
Running

Entracte

Ludwig van Beethoven
Symphonie no 5 en ut mineur, op. 67

À la salle André-Mathieu

Conférence d’avant-concert avec Alain Trudel et Tim Brady : dès 19 h 15 à la salle André-Mathieu

Les billets pour ce concert sont disponibles :
En ligne : www.salleandremathieu.com

Au guichet de la salle André-Mathieu : 475, boul. de l’Avenir, Laval
Par téléphone, billetterie de la salle André-Mathieu : (450) 667-2040
Via le Réseau admission : (514) 790-1245

Ce concert fait partie des Grandes Soirées Hydro Québec.