Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Le dimanche, 4 mai 2008 à 11 h

MANELI PIRZADEH / DANIEL MORAN,
piano quatre-mains

Pour la première fois dans le cadre de la série Topaze, les talentueux pianistes canadiens Maneli Pirzadeh et Daniel Moran seront les hôtes de la Société Pro Musica, le dimanche 4 mai 2008. Ces deux jeunes musiciens interpréteront des œuvres de Barber, Dukas, Stravinski, et Liszt pour la joie de tous les mélomanes. Un répertoire des plus raffinés à découvrir !

Maneli Pirzadeh, piano

« La pianiste Maneli Pirzadeh a joué avec une forte technique et
une grande sensibilité… »
(La Presse)

« … Le chef de l’Orchestre symphonique de Montréal, Maestro Kent Nagano, ému aux larmes par la prestation de la pianiste Maneli Pirzadeh… » (Forum, Vie Universitaire)

Musicienne d’une grande sensibilité et intensité, Maneli Pirzadeh se distingue parmi les meilleurs pianistes de sa génération. Grâce à son jeu raffiné et à sa fougue, elle a su susciter l’enthousiasme du public tout autant que les éloges des critiques. Née en Iran, la pianiste canadienne mène de front une carrière active de soliste, de chambriste et de pédagogue et elle joue régulièrement au Canada, aux États-Unis, au Mexique, de même qu’en Europe. Elle a joué avec les orchestres symphoniques de Laval, de l’Université de Montréal, de Sherbrooke, l’Orchestre de chambre I Musici de Montréal, l’Ensemble instrumental Appassionata et le North York Symphony Orchestra, et sous la baguette de Jean-François Rivest, Stéphane Laforest, Yuli Turovsky, Kerry Stratton, Daniel Myccyk et Rafi Armenian. En récital, on a pu l’entendre à plusieurs reprises pour la Société Pro Musica à la Place des Arts de Montréal, à Music Toronto, au Glenn Gould Studio, au St. Lawrence Centre for the Performing Arts et au prestigieux Ford Centre for the Performing Arts à Toronto, au Saskatoon Centre of the Arts, de même qu’au Banff Center for the Arts.

Interprète recherchée, elle a été l’hôte de festivals reconnus dont le Festival de Lanaudière, le Festival international de musique de chambre d’Ottawa, Québec Scène 2007, le Festival du Centre d’arts Orford, le Banff Center for the Arts, le Festival d’été de la maison Trestler, le Festival de musique de chambre à Ste-Pétronille, le San Miguel el grande Pro Musica Festival et le Texas Piano Festival. En 2006, invitée par l’ambassade du Canada, elle a effectué une tournée dans plusieurs villes du Mexique. Fervente chambriste, elle a collaboré, entre autres, avec Yuli et Eleonora Turovsky, Mayumi Seiler, Jutta Puchhammer, Benoit Loiselle, Susan Hoeppner, Denis Bluteau, Ted Baskin, Yegor Dyachkov, Stéphane Lévesque, Marie-Josée Lord, Catherine Meunier et l’Ensemble Pentaèdre.

Maneli Pirzadeh a déjà à son actif plusieurs concerts diffusés par la Chaîne culturelle de Radio-Canada à Montréal et au CBC Glenn Gould Studio de Toronto. Lauréate de nombreux prix dont le prestigieux Prix d’Europe (2001), le Premier Prix du Tremplin International (2000), le Premier Prix du Concours CIBC (1998) et le Premier Prix au Concours International du Centre d’arts Orford, elle a enregistré le Concerto pour piano no 1 de Glazounov avec l’Orchestre de chambre I Musici de Montréal sous étiquette Chandos, enregistrement qui lui a valu de nombreux éloges des critiques pour son excellente interprétation. En 2000, elle donnait la première exécution mondiale de la Sonate de Liszt transcrite pour deux pianos par Saint-Saëns en compagnie du pianiste Jimmy Brière.

Daniel Moran, piano

« Le point culminant avec ses passages rapides en accords et ses sauts fut rendu avec
toute l’élégance et l’autorité d’un pianiste raffiné, et un jeu irréprochable. C’était du Liszt de la plus grande finesse. »

Deux fois lauréat du Concours international de piano William Kapell à Washington DC, deuxième grand prix du Concours national des jeunes interprètes de Radio-Canada et premier prix du Festival de Musique du Canada CIBC à Victoria BC, le pianiste canadien Daniel Moran mène une carrière des plus prometteuses sur la scène nationale et internationale.

A titre de soliste et de chambriste, il a joué dans plusieurs pays européens ainsi qu’en Amérique du Nord et au Japon. On a pu l’entendre, entre autres avec l’orchestre du Centre national des Arts à Ottawa, l’Orchestre philharmonique de Calgary, l’Orchestre du Cleveland Institute of Music, le Kamloops Symphony et le Calgary Civic Symphony, sous la baguette de plusieurs chefs dont Kazuyoshi Akiyama, Rosemary Thompson, Pierre Simard, Richard Niezen et Bruce Dunn. Il a été l’invité de plusieurs séries dont le Morton H. Meyerson Symphony Centre (Dallas), le Jack Singer Concert Hall (Calgary), le Georgia State University (Atlanta), le Texas Conservatory for Young Artists, la Medicine Hat Symphonic Society, la Fondation Aviva de Toronto, pour n’en citer que quelques-unes. Au cours de la dernière saison, il a joué en Angleterre, au Mexique, aux Concerts Couperin de la ville de Québec, à la Série Pro Musica de Montréal, à la Série Music Toronto et à l’“Alberta Scene” à Ottawa.

Daniel Moran a déjà à son actif plusieurs concerts diffusés par la Chaîne culturelle de Radio-Canada, CBC Radio2, Classical FM et CJRT de Toronto et à la radio WCLV de Cleveland. Son enthousiasme grandissant pour la musique contemporaine l’a amené à interpréter l’intégrale des œuvres du compositeur australien Carl Vine ainsi que la première mondiale de Mouvements d’humeurs de Michel Frigon pour deux pianos et percussions, enregistré par la Chaîne culturelle de Radio-Canada en 2004.

Programme

Extrait de Souvenirs, op. 28; III, Pas de deux, de Barber (arr. Gold et Fizdale)
L’Apprenti Sorcier, Scherzo d’après une ballade de Goethe, de Dukas
Pétrouchka, de Stravinski
Rhapsodie hongroise no 2, en ut dièse mineur, de Liszt (arr. Richard Kleinmichel)

À la Cinquième Salle de la Place des Arts

Billets : 25 $, et 15 $ pour les étudiants (taxes et redevances en sus)

Billetterie de la Place des Arts 514-842-2112 ou 1-866-842-2112 ou sur
www.laplacedesarts.com ou par le Admission 1-800-361-4595 www.admission.com

Une présentation de Pro Musica et Hydro-Québec.