Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Lumières ->

PiratesPIRATES OU CORSAIRES

Exposition permanente pour les 6 à 12 ans et les familles

Pointe-à-Callière est à la recherche de jeunes curieux et courageux qui souhaitent partir à l’aventure! L’exposition Pirates ou corsaires? offre aux jeunes visiteurs et aux familles une occasion en or de découvrir et de se mesurer aux rudes marins qui écumaient le fleuve Saint-Laurent à l’époque de la Nouvelle-France. Présentée dans un environnement immersif, cette expo-découverte prend place dans un décor évoquant un navire de corsaires – Le d’Iberville – où les jeunes, plongés dans un récit d’aventures, peuvent tester leurs capacités physiques et intellectuelles. Place à la Nouvelle-France ! Cette exposition propose une expérience unique qui fait revivre l’univers du corsaire montréalais Pierre Le Moyne d’Iberville. Le contexte de l’exposition se déroule lors de la guerre franco-britannique de la fin du 17e et du début du 18e siècle pendant laquelle de jeunes gens ont la possibilité de s’engager sur des vaisseaux armés par des particuliers qui disposent de l’autorisation du roi de France pour combattre des vaisseaux marchands ennemis. Quelle est la différence entre un corsaire et un pirate? Souvent confondus, les pirates et les corsaires surmontaient des défis très semblables, mais les uns étaient légitimes et les autres non. Les corsaires étaient des marins, formant l’équipage d’un navire civil armé, autorisés par leur gouvernement par une « lettre de marque » ou « de course » à attaquer en temps de guerre, tout navire battant-pavillon d’États ennemis, et en particulier son trafic marchand. Les pirates eux étaient des marins aventuriers qui sillonnaient les mers pour attaquer des navires de  commerce et se partager le butin et parfois même pour attaquer de petites villes côtières. Les pirates sont considérés comme des bandits des mers. Pierre Le Moyne d’Iberville, capitaine de navire, doit donc enrôler de jeunes recrues pour faire partie de son équipage. D’Iberville invite ainsi les jeunes candidats à découvrir cette vie à bord d’un navire d’époque, et à vérifier s’ils ont l’étoffe des corsaires. Il leur faudra servir la Nouvelle-France et affronter l’ennemi dans le golfe du Saint-Laurent, sur les côtes atlantiques jusqu’à Terre-Neuve. Ce sera l’occasion de découvrir des espaces interactifs et ludiques pour vivre l’aventure avec d’Iberville. Corsaire d’un jour L’exposition aborde aussi les différents aspects qui meublent le quotidien des corsaires comme l’alimentation au jour le jour, les tâches à accomplir sur un bateau et même les punitions à survenir… On y parle du savoir-faire nécessaire à accomplir des manœuvres maritimes, et on y découvre la cabine du capitaine. Et après un retour sur la terre ferme, il est enfin temps d’examiner le butin… et se féliciter du travail accompli! Plusieurs objets et artefacts sont présentés dans l’exposition dont des instruments de navigation, des objets personnels, des outils, des armes… et, pourquoi pas, ce fameux butin rapporté lors d’expéditions.

Pointe-à-Callière,                                                                                                   musée d’archéologie et d’histoire de Montréal                                                                                                                       Téléphone : 514 872-9150                                                        http://pacmusee.qc.ca/fr/expositions/pirates-ou-corsaires

Le Musée est subventionné par la Ville de Montréal.