Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

La retraite depuis le 1er juillet. Chaque matin j’ouvre les yeux aux sons du gazouillis des oiseaux et non à celui de mon réveil-matin. Et avant même de lever un doigt, dans l’engourdissement non dissipé du sommeil, j’ai conscience qu’il en sera ainsi toute ma vie. Et le bonheur m’habite.

Je vous souhaite le bonheur à la même intensité, même s’il est sous une autre forme.