Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->



L’Orchestre Métropolitain remporte
le Prix Opus
du Concert de l’année
Musiques romantique,
postromantique, impressionniste

L’Orchestre Métropolitain est fier de s’être vu décerner le Prix Opus du Concert de l’année – Musiques romantique, postromantique, impressionniste pour Lohengrin , présenté en clôture du Festival de Lanaudière le 11 août 2013. Au cours de ce 17e Gala des Prix Opus, maestro Yannick Nézet-Séguin, directeur artistique et chef principal, a également remporté le Prix Opus du Rayonnement à l’étranger, une distinction remise par le Conseil québécois de la musique qu’il a aussi reçue en 2006 et en 2010.

« Je suis très touché, j’aurais aimé être parmi vous aujourd’hui, dit-il de sa loge à Philadelphie. C’était la première fois que je dirigeais un opéra de Wagner, et tout l’Orchestre Métropolitain et son Chœur ont travaillé très fort à préparer cette œuvre épique. Ça a été un grand moment… Merci au Festival de Lanaudière de nous avoir permis de vivre cette expérience extraordinaire. J’apprends également avec beaucoup d’émotion qu’on m’a encore une fois honoré de ce prix du rayonnement à l’étranger. Chaque fois que je me déplace, partout dans le monde, je suis toujours d’abord Montréalais, Québécois, Canadien… Je suis toujours le chef de l’Orchestre Métropolitain. Je prends tout cet amour que je reçois du public quand je fais mes concerts, et je le transporte partout. Merci! »

L’Orchestre Métropolitain en profite aussi pour féliciter Éric Champagne, compositeur en résidence, qui a remporté le Prix Opus de la Découverte de l’année. L’Orchestre en profite d’ailleurs pour inviter les mélomanes à la création de sa toute première symphonie, en mars prochain, à l’occasion du concert Couleurs symphoniques.

L’Orchestre Métropolitain était également en nomination dans les catégories Concert de l’année – Montréal pour le Requiem de Verdi et pour Lohengrin, Répertoires multiples pour Bach et les romantiques : Mahler, Création de l’année pour l’œuvre Exil intérieur d’Éric Champagne et Disque de l’année – Musiques romantique, postromantique, impressionniste pour Bruckner 6, paru sur l’étiquette ATMA Classique.

Programmation saison 2013-2014