Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Janina Fialkowska est de retour sur la scène montréalaise ce soir, un an après avoir retrouvé l’usage de son bras gauche.

Il faut saluer le courage de cette pianiste de renommée internationale, née à Montréal d’une mère canadienne et d’un père polonais, qui avait été atteinte d’une tumeur cancéreuse au bras gauche en 2002. Après avoir adapté les concertos de Ravel et de Prokofiev pour la main gauche, pour sa main droite pendant les 18 mois qui ont suivi l’opération, elle joue maintenant à nouveau des deux mains.

La carrière internationale de madame Fialkowska a véritablement été lancée en 1974, par Arthur Rubinstein, après sa performance gagnante au Concours de piano du Maître en Israël. Dès lors, elle a joué avec les plus grands orchestres canadiens et européens, ainsi qu’avec les orchestres philharmoniques de Hong Kong et d’Israël. Elle a travaillé avec de prestigieux chefs comme Sir Andrew Davis, Charles Dutoit, Hans Graf, Sir Charles Groves, Lorin Maazel…

Arthur Rubinstein disait d’elle: « Son profond amour des grands maîtres s’exprime au moyen d’une technique impressionnante. Je ne peux trop recommander une artiste d’un tel calibre, je ne le fais que pour permettre à mon fidèle public à travers le monde, de ressentir le bonheur que j’ai eu à l’entendre moi-même ».

Bien connue pour ses interprétations du répertoire classique et romantique, elle s’est particulièrement distinguée comme une grande interprète de Chopin et Liszt. Elle a d’ailleurs enregistré notamment les 24 études de Chopin, les Sonates no 2 et 3 et les Impromtus, ainsi que les trois concertos pour piano de Liszt, disque qui a été acclamé par la critique, et plus récemment ses Douze Études Transcendantales. Elle a aussi gravé sur disque un album solo de Szymanowski, de même que le concerto pour piano de Paderewski avec l’Orchestre National de Pologne, et le concerto de Moszkowski.

Janina Fialkowska a fondé « Piano Six », un groupe de pianistes canadiens de réputation internationale, qui s’engage pendant 10 ans à amener des récitals importants à prix abordables dans des lieux où ils se font rare.

Au programme

Pièces lyriques, de Grieg; Quatre Impromptus, op. post. 142, de Schubert;
Deux Études de Lutoslaswki; Sonate en si mineur, op. 58, de Chopin

Le spectacle a lieu à la Salle Maisonneuve de la Place des Arts, à 20 heures.

Billets en vente sur le site
ou au (514) 842-2112 (billetterie Place des Arts)

et sur le site
ou au 1-800-361-4595 (billetterie Admission)