Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Dès le 27 octobre 2005

Une formule qui plaît toujours!

La nouvelle saison des Mélodînes, une mine de surprises et de découvertes, où musique éclectique, atmosphère décontractée et boîtes à lunch s’accordent avec bonheur tous les jeudis midis dans l’intimité du Studio-théâtre de la Place des Arts. Les Mélodînes reprennent la bonne recette qui fait leur succès : des concerts-midi hebdomadaires d’une durée de 40 minutes à petit prix, véritable invitation à la détente et à l’évasion.

En première partie de la saison, du 27 octobre au 15 décembre, le programme, extrêmement varié, témoigne d’une belle ouverture d’esprit, allant du classique au jazz et au tango, en passant par les grandes fêtes, la Saint-Hubert, la Saint-André et, bien entendu, Noël. Des concerts propres à égayer l’automne et à satisfaire tous les goûts ! Des artistes chevronnés et quelques noms moins connus dont on peut attendre beaucoup se partagent la scène.

La pianiste Maneli Pirzadeh ouvre la série le 27 octobre avec, au programme, Liszt et Haendel. Cette étoile montante, lauréate de nombreux prix et considérée comme l’une des meilleures pianistes de sa génération, s’illustre comme soliste, chambriste et pédagogue. Elle a enregistré, avec I Musici de Montréal, le premier Concerto pour piano de Glazounov qui lui a valu d’excellentes critiques internationales.

Le 3 novembre, l’Ensemble de cors naturels Omnitonique, sous la direction de Paul Marcotte, nous convie à un rendez-vous théâtral et saisissant pour souligner la Saint-Hubert, saint patron des chasseurs. Les huit musiciens d’Omnitonique sonneront du cor à plein souffle — l’appel du cor, au fond des bois, comme si vous y étiez !

Grande figure du tango au Québec, Romulo Larrea, qui a travaillé avec le maître incontesté du genre Astor Piazzolla, nous invite à découvrir toute la richesse du bandonéon solo le 10 novembre. Lui succède le 17 novembre le formidable trio que forment Carmen Picard (piano) et Brigitte Roland (violon), toutes deux des habituées des Mélodînes, avec la violoncelliste <b<Carla Antoun. Le 24 novembre, Saint-André oblige, la soprano Pascale Beaudin et le baryton Pierre-Étienne Bergeron, accompagnés au piano par Carl Gionnet, célèbrent la fête nationale de l’Écosse par des airs du folklore écossais réarrangés par Beethoven et d’autres compositeurs. Le 1er décembre, jazz et surprise sont à l’honneur avec <b<Lorraine Desmarais, une grande dame du piano-jazz. Le 8 décembre, le jeune pianiste <b<Derek Yaple-Schobert, épris de musiques tant classiques que scandinaves, nous fait partager avec brio sa passion pour Haendel, Haydn et Gade.

Enfin, le 15 décembre, en attendant Noël, place aux 25 membres du petit ensemble du Chœur de la radio de Radio-Canada, sous la direction de Frédéric Vogel, qui chanteront des airs de Noël de grands compositeurs, pour l’occasion au Piano nobile. On nous promet, entre autres, l’Alléluia du Messie de Haendel, finale éclatante de ce dernier rendez-vous de 2005. Quoi de mieux que l’élan du chœur pour terminer l’année en beauté ?

Au Studio-théâtre/Piano nobile, Place des Arts
175, rue Sainte-Catherine ouest
Entrée : 8 $ (taxes incluses)

Apportez votre lunch ! ou cassez la croûte au Café-bistro sur place. Renseignements et réservations : Billetterie de la Place des Arts
(514) 842-2112 ou 1-866-842-2112 ou www.pda.qc.ca

Les Mélodînes, une production de Pro Musica avec la collaboration de la Place des Arts.