Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Le lundi, 2 mars 2009 à 19h30

Quatuor Pražák, cordes

Vlastimil Holek, violon
Vàclav Remeš, violon
Josef Klusoň, alto
Michal Kaňka, violoncelle

«La force d’interprétation des Pražàk vient de l’alliance d’un respect scrupuleux des indications des compositeurs, allié à une flamme qui, dans un vaste souffle cohérent, mène la musique jusqu’au bout de ses nuances.»– (Christophe Huss, Le Devoir, Montréal, 2007)

« Les désormais vieux complices ne forment plus qu’un instrument à seize cordes à l’homogénéité peu commune, obtenue par les automatismes et la maturité qui ne s’acquièrent que dans la durée et l’effort quotidien. Leur engagement interprétatif vaut signature pour les auditeurs, dépassant confrontations et vision multiforme ». – (Pierre-Emile Barbier, fondateur du label Praga Digitals)

«Les Pražàk explorent toutes les possibilités expressives de la pièce. Rarement les épisodes explosifs de Janaček ont sonné de façon aussi vibrante et troublante….La fougue et la poésie que les Pražàk générent de la partition font de cette musique une expérience véritablement captivante.»
(The Plain Dealer, Cleveland, 2001)

«Le son était chaleureux et joliment sculpté, tout en étant suffisamment cristallin pour nous laisser goûter aux textures et aux lignes individuelles. C’était le genre de virtuosité qui n’attire pas l’attention sur elle-même mais qui rassure l’auditeur en lui faisant sentir que la musique est entre de bonnes mains….une lecture passionnée et riche en textures.» (The New York Times)

Ovationné par la critique depuis déjà trente ans, le Quatuor tchèque Pražàk un des meilleurs ensembles de musique de chambre au monde, viendra nous révéler l’étendue de son talent dans le cadre de la Série Émeraude de la Société Pro Musica, le 2 mars 2009 prochain à la Place des Arts de Montréal dans un programme Richter, Janaček et Schubert.

Un rendez-vous à ne pas manquer pour les mélomanes férus de belle musique et pour tous ceux qui veulent découvrir la musique de chambre à son meilleur.

Le son somptueux et l’unité sonore sont les premières caractéristiques du Quatuor Pražàk. Nos quatre musiciens sont indéniablement liés par le même amour de la beauté, mais il est vrai que leurs instruments y sont aussi pour quelque chose. Deux instruments d’époque et deux instruments modernes de Tchécoslovaquie font partie des ingrédients à la source de leur son si ample et quasi symphonique. Leur son est velouté, chaud et moelleux et ne devient jamais strident, même dans les passages les plus intenses.

Grâce à leur rigoureuse observation des structures musicales et à une exactitude d’exécution saisissante, ces musiciens, à la fine pointe de leur art, parviennent à transmettre à l’auditeur une grande richesse de détails musicaux. Leur coordination naturelle, alliée à une lecture rayonnante de l’œuvre permet d’en révéler toutes les nuances, teintes et subtilités. Malgré un respect scrupuleux de la partition, leur jeu regorge d’expressivité, de passion, d’intensité et de virtuosité étourdissante. Le raffinement musical, le lustre du timbre et l’enthousiasme inébranlable des interprètes ne manque jamais de produire chez l’auditeur un bonheur musical incomparable.

Le Quatuor Pražàk s’est constitué durant les études au Conservatoire de Prague de ses différents membres (1974-78). En 1978, le Quatuor remporte le Premier Prix du Concours International d’Evian, puis le Prix du Festival du Printemps de Prague l’année suivante. Ses membres décident alors de se consacrer totalement à une carrière de quartettistes. Ils travaillent à l’Académie de Prague (AMU) dans la classe de musique de chambre d’Antonín Kohout, violoncelliste du Quatuor Smetana, puis avec le Quatuor Vlach et enfin à l’Université de Cincinnati auprès de Walter Levine, leader du Quatuor LaSalle.

En 1986, le violoncelliste Michal Kaňka prend la succession de Josef Pražàk. Suite à leur contrat d’exclusivité avec le label Praga Digitals, le Quatuor se fait connaître au plan mondial et se hisse définitivement au premier rang des ensembles internationaux, à l’instar de leurs aînés américains (Juilliard et LaSalle) et européens (Alban Berg Quartett). Invités des plus grandes scènes internationales d’Europe et d’Amérique du nord, ils ont participé à nombre de festivals. Ils réalisent également une intégrale des Quatuors de Beethoven (2000-2004), qui les a fait reconnaître mondialement comme un des ensembles actuels les plus homogènes dont l’interprétation, engagée et virtuose, fait l’unanimité.

Aujourd’hui, les « Prazák » se sont imposés dans tout le répertoire d’Europe Centrale et leur vaste répertoire
(près de deux cents œuvres) fait la part belle aussi bien aux quatuors de la 1° École de Vienne, qu’à ceux de Haydn, Mozart, Beethoven et Schubert, sans oublier les œuvres de Dvořàk, Smetana, Suk, Novák, Janaček , Martinů., Schulhoff…et celles des compositeurs contemporains.

Depuis de nombreuses années, le Quatuor Pražàk a enregistré exclusivement sous étiquette Praga Digitals/AMC et compte 50 enregistrement parmi lesquels 35 ont été primés. Leur dernier disque, Le Quatuor Pražàk en concert est consacré à Joseph Haydn, Bohuslav Martinů, Jindřich Feld et Ludwig van Beethoven.

Programme

Haydn, Quatuor no 6 en ré majeur, op. 50, Hob. III.49 «La Grenouille»
Mendelssohn, Quatuor no 1 en mi bémol majeur, op. 12
Dvořák, Quatuor no 14 en la bémol majeur, op. 105, B 193

Au théâtre Maisonneuve de la Place des Arts

Les billets de concert, au coût de 40 $, 35 $ et 20 $ pour les étudiants (taxes et redevances en sus), sont en vente à la billetterie de la Place des Arts 514-842-2112 ou 1-866-842-2112 ou sur www.laplacedesarts.com