Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->


L’ÉTÉ 2015 AU DOMAINE FORGET :
RESPIRER LE GRAND ART!

L’été sera animé au Domaine Forget alors que l’édition 2015 offrira une programmation variée digne de sa renommée! C’est avec enthousiasme que le directeur artistique Paul Fortin a dévoilé le contenu de la 37e saison du Festival international du Domaine Forget qui se déroulera du 20 juin au 23 août. La programmation réservera au public son lot de nouveautés : la série CONCERTS-APÉRO, la tenue d’une biennale de sculptures, le début d’un important partenariat avec le Palazzetto Bru Zane – Centre de musique romantique française et l’ajout d’un spectacle de musique populaire qui réunira trois des artistes québécois les plus appréciés du public. L’ambassadrice du Festival, la contralto Marie-Nicole Lemieux, poursuivra sa collaboration pour une quatrième année consécutive et offrira un concert unique le 4 juillet. Fidèle à son habitude, le Domaine réserve au public une succession de rencontres avec des musiciens prodigieux de tous horizons. Que ce soit de grands orchestres, des artistes reconnus, des talents émergents, des virtuoses du jazz ou des danseurs exceptionnels, le Festival en mettra plein la vue, plein les oreilles!

GRANDE FIN DE SEMAINE D’OUVERTURE

Le week-end d’ouverture des 20 et 21 juin prendra des airs de fête avec une série d’événements qui sauront plaire à tous. Tout d’abord, le vernissage de la biennale de sculptures se déploiera dans le tout nouveau Jardin harmonique de sculptures (20 juin | 16 h) et sera suivi d’une conférence du spécialiste en arts visuels Jim Fuhr (19 h). Puis, dans l’acoustique exceptionnelle de la salle Françoys-Bernier, les mélomanes retrouveront avec bonheur Les Violons du Roy et la soprano Karina Gauvin sous la direction du renommé chef anglais Paul Goodwin, pour présenter une soirée entièrement consacrée à Mozart. Au programme, le Divertimento, K. 136, la Symphonie concertante en mi bémol majeur, K. 297b dans la version de Robert Levin avec des solistes de choix dont le flûtiste Philippe Bernold, le hautboïste Pedro Diaz, le bassoniste Daniel Matsukawa et le corniste Louis-Philippe Marsolais, la Symphonie en ré majeur no.35 « Haffner », ainsi que les plus beaux airs d’opéra et de concert du compositeur (20 juin). Finalement, Luce Dufault, Michel Rivard et Daniel Lavoie uniront leur talent pour présenter un spectacle intime en formule acoustique pour le premier événement de la série JAZZ ET POPULAIRE (21 juin | 16 h).
JOURNÉE ARTS SANS FRONTIÈRES
– MUSIQUE ET SCULPTURE
SAMEDI 1er AOÛT

L’idée de la création d’un Jardin harmonique de sculptures est née du désir de mettre en valeur le magnifique site du Domaine Forget. Cette exposition regroupant seize œuvres sculpturales d’artistes réputés est installée sur les différents plateaux de la propriété. Certaines pièces monumentales dominent le fleuve et sont visibles de la route 362, l’une des plus belles routes panoramiques d’Amérique du Nord. Toutefois, la mission première du Domaine Forget reste sans contredit la promotion et la diffusion de la musique. C’est ainsi qu’a germé l’idée d’associer cette biennale à la création d’œuvres de compositeurs canadiens.

Ainsi, huit compositeurs dont Ana Sokolović, John Rea, Nicolas Gilbert, Denis Gougeon, Jean Lesage, Michael Oesterle, Patrick Carrabré et Jocelyn Morlock ont été invités à imaginer une suite pour quatuor à cordes formée de seize miniatures inspirées par les seize sculptures de l’exposition itinérante. Cette œuvre tout à fait originale sera créée par le Quatuor Molinari. La création se fera en deux temps : durant la journée huit des seize miniatures seront jouées in situ selon un parcours reliant les huit sculptures qui leur sont associées. Puis, en soirée, l’œuvre complète sera interprétée en salle au terme de la journée ARTS SANS FRONTIÈRES (1er août | 15 h et 20 h).

PARTANERIAT AVEC LE PALAZZETTO BRU ZANE
Le Festival International du Domaine Forget est fier d’annoncer un partenariat de grande envergure d’une durée de trois ans avec Le Palazzetto Bru Zane – Centre de musique romantique française. Installé à Venise, dans un palais de 1695 restauré spécifiquement pour l’abriter, le centre a pour vocation de favoriser la redécouverte du patrimoine musical français du grand XIXe siècle (1780-1920) en lui assurant le rayonnement qu’il mérite. Cette collaboration offrira au Domaine Forget une occasion d’élargir sa notoriété en Europe et de présenter au public du Festival la musique de compositeurs français célèbres et de compositeurs rarement joués en concert. Chaque année, le Festival accueillera une production du Palazzetto Bru Zane et mettra de l’avant les œuvres d’un compositeur « en résidence ». Pour cette première année de collaboration, le Festival intégrera à ses programmes plusieurs œuvres orchestrales, vocales et de chambre d’Édouard Lalo (26 juin, 17, 24 et 25 juillet, 2, 7 et 15 août).

ORCHESTRES GRANDEUR NATURE – 6 CONCERTS

Dans le cadre de la série ORCHESTRES GRANDEUR NATURE, Les Violons du Roy et la soprano Karina Gauvin sous la direction de Paul Goodwin présenteront un concert d’ouverture tout en finesse dans un programme entièrement consacré à Mozart (20 juin). Puis, la contralto Marie-Nicole Lemieux sera entourée des musiciens d’I Musici sous la direction de Jean-Marie Zeitouni pour offrir en exclusivité un concert sur le thème de la nuit avec entre autres au programme Nuits d’été de Berlioz dans un arrangement de Jean-Marie Zeitouni (4 juillet). Il fera bon retrouver l’Orchestre symphonique de Québec dans le cadre enchanteur du Domaine Forget, placé sous la direction de Jacques Lacombe dans un programme élaboré autour de musiques de films mariant le répertoire classique entendu au cinéma à des œuvres originales. La violoniste américaine Rachel Barton Pine interprétera entre autres le Concerto pour violon en mi mineur de Mendelssohn, œuvre qui a valu à cette jeune artiste d’excellentes critiques (25 juillet). Le Domaine Forget accueillera pour la seconde fois l’Orchestre des jeunes des Amériques en collaboration avec l’Orchestre de la Francophonie qui se produiront aux côtés de deux grandes stars de la scène musicale internationale : le violoniste Vadim Repin dans le Concerto pour violon no 2 de Prokofiev (1er août), et le lendemain, le violoncelliste Antonio Meneses dans le Concerto pour violoncelle de Dvořák (2 août | 15 h). Les Violons du Roy sous la direction de Matthew Halls reviendront clore la saison 2015 et partageront la scène avec le pianiste Stephen Kovacevich (23 août).

LES GRANDS RENDEZ-VOUS – 5 CONCERTS
Des moments privilégiés et des rencontres intimes avec des artistes venus de partout, voilà ce que propose la série LES GRANDS RENDEZ-VOUS! Le premier récital permettra un tête-à-tête avec le pianiste français Jean-Efflam Bavouzet qui offrira entre autres les Sonates op. 78, 90 et 101 de Beethoven et Miroirs de Ravel (27 juin). Le violoniste Alexandre Da Costa et l’Ensemble Acacia dresseront la table pour le concert-dégustation autour du thème Un Stradivarius à l’opéra. Une belle occasion pour le public de satisfaire ses sens en savourant les délices du terroir de Charlevoix et les œuvres de Wagner, Strauss, Bizet, Sarasate et Vitali (19 juillet | 15 h). Le troisième rendez-vous sera tout à fait unique, alors que le pianiste Pascal Amoyel présentera en première nord-américaine un concert multimédia, Le pianiste aux 50 doigts ou l’incroyable destinée de György Cziffra (8 août). L’ensemble baroque Caprice réunissant six musiciens, trois chanteurs et deux danseurs sous la direction de Matthias Maute présentera L’Or en musique dans un programme qui révélera les splendeurs impériales à Prague durant le règne de Rodolphe II (1552 à 1612) (14 août). Pour clore en beauté cette série, une dernière rencontre inspirante aura lieu le 15 août avec les barytons François Leroux et Russell Braun, les pianistes Michel Béroff et Olivier Godin ainsi que les chanteurs en résidence au Domaine Forget dans des mélodies de Debussy, Fauré, Finzi, Lalo, Mendelssohn et Brahms.


THÈME ET INSPIRATION – 6 CONCERTS
Chaque été depuis plus de 35 ans, quelque 500 étudiants de partout à travers le monde viennent parfaire leurs connaissances à l’Académie de musique et de danse du Domaine Forget auprès de maîtres émérites. La réunion de tels artistes venus d’ici et d’ailleurs inspire l’élaboration de concerts et de programmes inédits. La série THÈME ET INSPIRATION permettra tout d’abord d’entendre le pianiste Jean-Efflam Bavouzet et ses collègues, le flûtiste Timothy Hutchins, le hautboïste Olivier Doise, le clarinettiste Romain Guyot et le bassoniste Julien Hardy qui offriront une rare occasion d’entendre le Quintette pour flûte, hautbois, clarinette, basson et piano, op. 8 du compositeur français Albéric Magnard grâce à un partenariat avec le Palazzetto Bru Zane (26 juin). La délicatesse et la fougue de la guitare trouveront écho dans les cordes du guitariste polonais virtuose Marcin Dylla, alors qu’il offrira des œuvres de Ponce, Vasks, Tansman et Sierra (11 juillet). La richesse des cordes sera à l’honneur alors que l’altiste réputé Roberto Diaz interprétera la Sonate pour alto et piano no 2, op. 120 de Brahms et qu’il se joindra à ses collègues pour jouer le magnifique Quatuor pour piano et cordes de Schumann (17 juillet). Puis, on entendra tour à tour le violoniste Mark Fewer dans la Sonate pour violon de Richard Strauss, la violoniste Denise Lupien dans Thèmes et Variations de Messiaen, l’altiste Paul Silverthorne dans la Suite italienne de Stravinski et le pianiste et comédien Jean Marchand qui s’entourera du grand violoncelliste français Philippe Muller et de la violoniste Marianne Piketty pour présenter le Trio avec piano no 3 de Lalo (24 juillet). La violoncelliste Emmanuelle Bertrand, le pianiste Pascal Amoyel et leurs camaradess transporteront le public dans un répertoire essentiellement français avec des œuvres en solo, en duo et en quatuor d’Alkan, Chopin, Milhaud et Lalo (7 août). La série prendra fin en beauté avec la participation pour une seconde année consécutive des chanteurs de l’Institut Canadien d’Art Vocal dans une soirée gala qui permettra d’entendre les plus belles envolées lyriques (16 août | 15 h).

FOUGUE ET PASSION – 4 CONCERTS
La série FOUGUE ET PASSION fera place à des artistes et à des formations parmi les plus prometteurs de la scène nationale et internationale. Le premier rendez-vous alliera musique et douceurs gourmandes dans un concert-dégustation d’après-midi qui permettra d’entendre les jeunes musiciens de l’Orchestre de la Francophonie sous la direction de Jean-Philippe Tremblay en compagnie de la soprano Measha Brueggergosman. Ils offriront au public le cycle Wesendonck-Lieder de Wagner, la célèbre Sérénade no 12, « Nachtmusik » de Mozart ainsi que la scintillante quatrième Symphonie de Beethoven (5 juillet | 15 h). Le jeune pianiste Charles Richard-Hamelin, gagnant du deuxième prix au Concours Musical International de Montréal (2014), présentera un programme entièrement consacré aux plus belles pages de Chopin (10 juillet). Le public sera heureux de retrouver le violoncelliste Stéphane Tétreault accompagné de la pianiste Marie-Ève Scarfone dans un programme virtuose incluant la magnifique Sonate en la mineur « Arpeggione » de Schubert, ainsi que les plus belles mélodies pour violoncelle et piano de Haydn, Louie, Schumann et Tchaïkovsky (31 juillet). Pour terminer cette série en beauté, le violoniste Kerson Leong et le pianiste Philip Chiu interpréteront Les Diableries de François Dompierre, Tzigane de Ravel ainsi que des œuvres de Medtner, Szymanowski et Fauré (9 août | 15 h).


NOUVEAUTÉ !
CONCERTS-APÉRO – 5 CONCERTS

Présentés à 16 h 30 dans une formule courte d’une heure, les CONCERTS-APÉRO se veulent des occasions privilégiées de riches échanges entre interprètes et mélomanes autour d’un apéro, dès le concert achevé. Le premier concert se distingue par un programme des plus inusités avec entre autres le Concerto pour tuba, piano et percussions d’Øystein Baadsvik et du Concerto pour marimba et piano du maître incontesté de l’instrument Ney Rosauro (5 juin). Instrument trop peu connu, la clarinette sera à l’honneur lors du second concert de la série alors qu’il mettra en vedette le clarinettiste Charles Neidich (19 juin). Puis, les archets d’Olivier Thouin (violon) et d’Antonio Lysy (violoncelle) s’uniront aux pianistes Jean Marchand et Chiharu Iinuma pour interpréter des œuvres de Bach, Lalo et Beethoven (17 juillet). Puis, ce sera au tour des cordes graves de faire vibrer le public avec Atar Arad (alto), François Rabbath (contrebasse), Sylvain Rabbath (piano) et leurs invités qui offriront un programme d’œuvres originales et quelques improvisations (31 juillet). Finalement, c’est sous forme de petit ensemble à cordes que se réuniront les professeurs du stage des cordes pour le dernier concert de la série en présentant l’Octuor pour cordes op. 20 de Mendelssohn. Blair Lofgren interprétera également la magnifique Sonate pour violoncelle et piano de Chostakovitch (7 août).

LES SOIRÉES JAZZ & POPULAIRE – 3 CONCERTS

La série jazz, qui jusqu’ici a offert au public des rencontres avec les plus grands artistes du milieu, élargit ses horizons et accueille trois productions exclusives dont un concert de musique populaire! C’est dans une formule acoustique que se retrouveront les voix uniques de Luce Dufault, Michel Rivard et Daniel Lavoie. Les artistes puiseront dans leurs vastes répertoires pour présenter les mélodies qui ont charmé le public (21 juin | 16 h). Considérée comme l’une des chanteuses et pianistes de jazz les plus expressives de sa génération, Diane Schuur présentera le spectacle Je me souviens, Frank Sinatra et Stan Getz. Gagnante de deux Grammy en carrière, l’artiste américaine s’est produit sur les plus grandes scènes du monde avec des artistes tels que Quincy Jones, Stan Getz, B. B. King, Dizzy Gillespie, Maynard Ferguson, Ray Charles, Joe Williams et Stevie Wonder (18 juillet). Pour clore la série, le Domaine Forget est heureux d’accueillir en exclusivité au Québec le parolier, compositeur et chanteur de jazz belge David Linx et son quartette formé de Diederick Wiessels au piano, Christophe Wallemme à la contrebasse et Donald Kontomanou à la batterie, qui célèbre cette année son 20e anniversaire (22 août). Ce quartette élégant et créatif est une véritable institution du jazz européen. Une occasion unique à saisir sans aucune hésitation!

LE DOMAINE DANSE – 1 SOIRÉE
Art de mouvements dont on célèbre chaque année la beauté éphémère au Festival International du Domaine Forget, la danse prendra ses aises dans la salle Françoys-Bernier pour une soirée unique le 3 juillet. En effet, le groupe RUBBERBANDance présentera en première son spectacle Sélection Domaine Forget, un collage exclusif d’extraits d’œuvres du répertoire de la compagnie. Le chorégraphe et codirecteur artistique du groupe RUBBERBANDance Victor Quijada puisera dans les créations des douze dernières années afin d’offrir une expérience chorégraphique sur mesure pour le Domaine Forget. Présenté sur des musiques de Bach, Vivaldi et des compositions de Jasper Gahunia, le spectacle sera mis en lumière par Yan Lee Chan.

Billetterie du Domaine Forget