Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Lumières ->

Du vendredi 18 au dimanche 20 janvier 2008, 20 h


Retrospek / Alexandra « Spicey » Landé

Conversation avec les artistes chaque soir après le spectacle

Crédit photo: Mathieu Chartrand

Le MAI vous invite à découvrir la deuxième chorégraphe coup de cœur de sa Série Danse 2007-2008. Inspirée par la relation passionnelle qu’elle entretient avec le hip-hop, Alexandra « Spicey » Landé n’hésite pas à défier les règles et fait éclore, dans Retrospek, la force expressive de ce style.

La chorégraphe montréalaise vous réserve un spectacle où la musique, les corps et le jeu des interprètes, véhiculent une énergie envoûtante, intensifiée par l’espace clos du théâtre du MAI. A travers un langage qui établit des passerelles entre les danses urbaines et le théâtre, Alexandra invite – comme au début du mouvement hip-hop dans le Bronx – à une prise de conscience sociale. Dans Retrospek, appuyée par l’expertise de la pédagogue et metteure en scène Veronica Melis, elle nourrit la relation entre le mouvement et les émotions, tout en évoquant l’amour, la passion, le désespoir et la mort.

Animée par sa volonté de « faire de Montréal une plaque tournante de l’évolution des danses urbaines en Amérique du Nord », Alexandra est soutenue dans son projet par une distribution impressionnante de neufs interprètes, virtuoses de styles tels que le locking, popping, hip-hop, b-boying et la house dance. C’est en faisant une rétrospective sur sa vie de jeune femme, née en Haïti et sur son parcours de danseuse et chorégraphe hip-hop, que lui est apparue la nécessité de créer Retrospek. Avec son collectif, elle inscrit sa pratique autant dans un héritage artistique à transmettre que dans une nécessité de renouvellement, de vitalité et d’ouverture.

La passion d’Alexandra « Spicey » Landé pour la danse débute très jeune, avec Janet Jackson pour inspiration première. Après avoir été l’une des coachs et interprètes du groupe de stomp, « Gods of Rhythm », elle se joint au groupe de danse hip hop « Elite », sous la tutelle d’Angelo Ameur, puis suit des ateliers auprès de grands danseurs de rue en Amérique du Nord.

S’intéressant de plus en plus à la chorégraphie, elle lance en 2004 le collectif « Outer Limits » où, avec ses collègues Cindy « GoldyLocks » McAuliffe, Melanie « Kurlz » Pinheiro et Samantha « SamIam » Hinds, elle explore des avenues plus risquées et intimistes. En 2005,

Alexandra fonde Les Productions Unkut et présente notamment Bust A Move, la plus grande convention de danses de rue au Canada. Alexandra a remporté de nombreux prix de chorégraphie (dont la 1ère place des Championnats Nationaux de Hip-Hop à Montréal, 2006) et enseigne la danse depuis maintenant 10 ans à Montréal et dans ses environs.

Alexandra a été sélectionnée pour le Programme d’accompagnement et de mentorat du MAI pour l’année 2006-2007 ; elle est encadrée dans son processus depuis novembre 2006.

Tarif Régulier : 20$
Tarif réduit (aînés, artistes professionnels, Accès Montréal) : 18$
Tarif étudiant : 15$

Billetterie : 514-982-3386

MAI (Montréal, arts interculturels)
3680 rue Jeanne-Mance
(entre Prince-Arthur et Des Pins)

www.m-a-i.qc.ca

Ce projet bénéficie du soutien du ministère de la Culture, des Communications et de la condition féminine du Québec et de la Ville de Montréal dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel de Montréal 2005-2008