Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->


SAMSON ET DALILA
de Camille Saint-Saëns
Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts
les 24, 27, 29 et 31 janvier 2015 à 19h30

ODM Productions Inc

DE PUISSANCE ET DE SENSUALITÉ
L’Opéra de Montréal s’offre une toute nouvelle production du classique français Samson et Dalila de Saint-Saëns, son chef-d’œuvre. La contralto québécoise de renommée internationale Marie-Nicole Lemieux incarne pour la première fois l’irrésistible Dalila, cette femme fatale à qui Saint-Saëns a confié des mélodies aussi envoûtantes qu’irrésistibles. Le ténor allemand Endrik Wottrich, découvert en 2012 dans Le vaisseau fantôme de Wagner, revient à Montréal comme Samson dans cette nouvelle production mise en scène par Alain Gauthier, prix Opus de l’événement musical de l’année 2013 pour Dead Man Walking. Cette nouvelle production, qui appelle le concours pour la première fois de l’agence Circo de Bakuza, est une production ODM Productions Inc.

DISTRIBUTION
La célèbre contralto Marie-Nicole Lemieux et le ténor Endrik Wottrich, récemment applaudis dans Falstaff (2013) et Le vaisseau fantôme (2012) respectivement, reviennent sur la scène de l’Opéra de Montréal dans les rôles-titres du chef-d’œuvre de Saint-Saëns. Les rôles du Grand Prêtre et d’Abimélech sont confiés à deux barytons canadiens de talent, Gregory Dahl et Philip Kalmanovitch. Dans les autres rôles : le Vieil Hébreu est incarné par la basse Alain Coulombe, le Premier Philistin par le ténor Aaron Sheppard*, le Deuxième Philistin par le baryton Christopher Dunham* et un Messager, Pasquale D’Alessio*. Le chef d’orchestre Jean-Marie Zeitouni est à la tête de l’Orchestre symphonique de Montréal, du Chœur de l’Opéra de Montréal. La mise en scène de cette nouvelle production est d’Alain Gauthier, les décors d’Anick La Bissonnière et d’Eric-Olivier Lacroix, les éclairages d’Éric W. Champoux et la conception vidéographique est confiée à Circo de Bakuza.
*Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal

CIRCO DE BAKUZA
Née à Montréal, établie à Paris, Circo de Bakuza est une entreprise montréalaise spécialisée en évènements, branding et motion design. Alors qu’elle a réussi à se tailler une place enviable dans l’industrie du soccer (Coupe de France 2014, Euro 2012 Final Draw, Fifa interactive world cup 2014, Euro 2016 Qualifying draw), l’équipe créative a conquis par sa folie nombreuses marques prestigieuses tant en production évènementielle (Dubaï Film festival, Bell, Cirque du Soleil, UEFA, FIFA, Hôtel W, Kraft) qu’en branding (Comme des Garçons, Yves Saint Laurent, Carolina Herrera, Nina Ricci, L’Oréal, etc). Dirigée de Paris et Montréal par Vincent Drolet (Président, fondateur), Roshan Soomarchun (Vice-président) et Julie Brassard (Directrice de création) ; la société́ emploie une vingtaine d’employés.

L’HISTOIRE :
AMOUR ET FOI,
DEUX FORCES INCOMPATIBLES?

Le héros biblique Samson, doté d’une force surhumaine, libère le peuple hébreu de l’emprise des Philistins grâce à la puissance de sa foi. Dalila, une Philistine, cherche à se venger en faisant fléchir la foi de Samson devant le pouvoir de l’amour. Cette lutte entre foi et amour laissera-t-elle des survivants ?

L’ŒUVRE :
DE L’ORATORIO À L’OPÉRA,
UNE ROUTE PARSEMÉE D’OBSTACLES

Lorsque Saint-Saëns a l’idée de composer un oratorio mettant en scène l’histoire de Samson et Dalila, il demande au poète Ferdinand Lemaire de lui en écrire le livret. Celui-ci lui répond « Un oratorio ! Non. Faisons un opéra. » Convaincu, entre 1867 et 1868 Saint-Saëns entame la composition de son « opéra biblique », qui ne verra le jour qu’après une longue lutte contre une série d’obstacles. Il compose d’abord le deuxième acte, qu’il termine assez rapidement. Certains de ses amis en organisent des représentations privées dans leurs salons, mais Samson et Dalila ne suscite que froideur et critique. Découragé, Saint-Saëns rend visite à son ami Franz Liszt qui l’encourage à terminer son opéra en lui promettant de l’aider à le représenter à Weimar.

Malheureusement, la guerre franco-allemande éclate peu après cette rencontre, retardant la première de Samson, qui n’aura lieu qu’en 1877 en traduction allemande. Samson et Dalila, aujourd’hui un classique de l’opéra français, a dû attendre près de vingt-cinq ans avant d’être représenté sur une scène française.

Le caractère sacré du sujet de Samson, une des principales causes de la résistance des critiques, a cependant ses aspects positifs : les prières chantées par le chœur, par exemple, sont d’un raffinement et d’une puissance inégalées. En même temps, la sensualité et l’intensité dramatique qui caractérisent la musique de Dalila n’ont leur place que sur une scène d’opéra.

Opéra : Samson et Dalila, de Camille Saint-Saëns
Genre : Opéra
Structure : 3 actes et 4 tableaux
Langue : en français avec surtitres français et anglais
Livret : Ferdinand Lemaire, d’après l’histoire de Samson tirée du Livre des Juges, chapitre XVI
Création : Großherzogliches Theater, Weimar, le 2 décembre 1877
Nouvelle production : Opéra de Montréal, ODM Productions Inc.
Dernière présentation à l’Opéra de Montréal : février 1996

Audio
Vidéo
Balado
PubTV

OPÉRA DE MONTRÉAL | SAISON 2014-2015
Tous les opéras sont présentés en langue originelle, avec surtitres bilingues projetés au-dessus de la scène.

SALLE WILFRID-PELLETIER DE LA PLACE DES ARTS (PDA)
SAINT-SAËNS – Samson et Dalila
| 24, 27, 29, 31 janvier 2015 à 19 h 30
PUTS – Silent Night | 16, 19, 21, 23 mai 2015 à 19 h 30
Conception graphique de la campagne 2014-2015 de l’Opéra de Montréal : orangetango

VENTE DE BILLETS
Billetterie de l’Opéra de Montréal uniquement :
514-985-2258 • 1 877 385-2222

ABONNEMENT 30 ANS ET MOINS – TD T’EMMÈNE À L’OPÉRA
L’Opéra de Montréal poursuit sa collaboration avec la banque TD pour offrir un abonnement destiné aux 30 ans et moins : obtenez 50 % de rabais sur les billets simples toutes catégories. Abonnement offert à la billetterie de l’Opéra de Montréal.

BILLETS À LA PIÈCE
Billetterie de la Place des Arts 514-842-2112 ou 1-866-842-2112 ou
www.laplacedesarts.com

L’OPÉRA DE MONTRÉAL
Fondé en 1980 et basé à Montréal, l’Opéra de Montréal est la plus importante maison lyrique francophone en Amérique du Nord. L’an dernier, plus de 50 000 spectateurs ont franchi les portes de l’Opéra de Montréal dirigé par son directeur général Pierre Dufour et son directeur artistique, Michel Beaulac. Sa saison comprend quatre opéras, un spectacle de l’Atelier lyrique, un Gala et de nombreuses activités de démocratisation. L’Opéra est un acteur de premier plan dans le développement économique, culturel et social puisque, chaque saison, il entretient des relations avec plus de 360 entreprises d’ici et embauche plus de 800 artistes et artisans. Près de 80 % des artistes qui s’y produisent sont Canadiens.