Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Lumières ->

Le mercredi 31 janvier 2007, 20 h

Les clowns du Teatr Licedei de St-Petersbourg sont à Montréal !

Après leur passage au Festival Off d’Avignon en 2005 suivi d’une tournée en 2006 en Europe et aux États-Unis, la célèbre compagnie créée en 1968 à Leningrad sont à Montréal.

Sur le spectacle : Semianyki ou La Famille :

Folie poétique, rage inventive, humour corrosif, chez ces artistes de la légendaire troupe de St Petersbourg qui parcourt le monde en soufflant des spectacles plus dévastateurs les uns que les autres. Ces clowns ne parlent pas et l’on comprend tout. Le plus bel hommage qui puisse être donné au Clown, à la fois traditionnel et contemporain, baigné d’une délicieuse sensibilité russe.

» Clowns, mimes, comédiens, ce sont de grands bouffons modernes. Une fête détonante au milieu de spectateurs ravis. » – Le Monde

» Les différents styles du mime français, de la commedia dell’Arte italienne, et du clown populaire russe se fondent en un tout, le résultat est une merveille d’équilibre, de rigueur, et de perfection dans l’exécution. « – La Stampa

« Still Licedei absurdity often hits a bizarrely hilarious note. » – The Times

» C’est rare, c’est à voir d’urgence. Et c’est pour tout le monde : les enfants sont sous le charme et les adultes ravis. « – Le Quotidien

» Les LICEDEI, une troupe venue de Russie, la plus incroyable et la plus inclassable. Avec eux, tout éclate, tout prend une autre signification… dans un immense rire positif. Ce sont surtout « des montreurs d’âmes ». C’est là leur gloire. « – Le Parisien

» Des Russes mettent le souk à Avignon. Rien de tel qu’un petit coup de Off, pour se revigorer les méninges. D’autant qu’il n’est pas donné tous les ans d’assister aux fameuses diableries du Teatr Licedei de St Petersbourg. (…) A la baguette ! Semianyki est une suite de courts tableaux surréels, qui poétisent le quotidien d’une famille russe tentant de joindre les deux bouts. Le tout est formidablement joué, et rigoureusement bruité, à la virgule près. Pas un mot ; tout est affaire de cohésion des corps, les têtes bougent ensemble, les membres s’affolent, les yeux roulent, et les objets entrent dans cette danse démente. Question de tempo, réglé aussi à la baguette. « – Libération, Antoine de Baecque (19/07/05)

» Les Licedei : un sacré sens de la famille ! Sans jamais prononcer un mot, ils touchent au coeur et déchaînent le rire et l’enthousiasme. « – Vaucluse matin, Noëlle Réal (07/05)

» Semianyki « portraiture » avec une tendresse sauvage et une lucidité décapante les chemins de traverse et les curieux détours qu’emprunte la vie de famille qui étouffe tantôt sous l’amour, tantôt sous la haine du quotidien à subir. L’émotion n’est jamais bien loin avec les clowns mais ils ont choisi d’en faire des éclats de vie coupants, des éclats de rires complices et pleins d’humanité. « – La Marseillaise, Liliane Lépine (19 /07/05)

Liens :

http://www.theatreonline.com/guide/detail_piece.asp?i_Region=12&i_Programmation=16589&i_Genre=6&i_Origine=&i_Type=

http://www.licedei.com/semianuki.html

http://www.art-russe.com/article.php3?id_article=375

À la Salle Jean-Grimaldi
CÉGEP André-Laurendeau
111, rue Lapierre, porte #4
(coin boul. De La Vérendrye) LaSalle

Billets : de 25$ à 50$

Billetterie: 514-691-9070 ou sur le site du réseau Admission